Trésors inusités du patrimoine polonais : les nains de Wroclaw!

Nombreuses sont les villes européennes où rôdent les légendes de fantômes qui hantent les châteaux, de dames blanches qui apparaissent à la nuit tombante, ou de créatures imaginaires qui terrorisent ou amusent les habitants. Certaines nous ramène tout droit dans les contes de fée de notre enfance! Que diriez-vous de visiter une ville habitée par des nains qui, de surcroît, se multiplient d’année en année? Cette ville existe, elle s’appelle Wroclaw (on prononce Vrotswaf) et c’est en Pologne que vous la trouverez! À mi-chemin entre Paris et Moscou, la Pologne a accueilli tout ce que l’Europe a pu compter d’influences culturelles et de conflits dévastateurs. C’est à la découverte d’un pays à l’histoire tourmentée et aux traditions uniques que vous invite Voyages Lambert avec son circuit Pologne, mémoire de l’Europe. Parmi les trésors de ce patrimoine insoupçonné, les nains de Wroclaw sont certainement les plus inusités et surprenant.

L’origine des nains de Wroclaw

Trois légendes différentes tentent d’expliquer l’apparition de ces petites créatures à travers la ville. La première raconte l’histoire d’un lutin malcommode, qui serait arrivé dans la ville en radeau, sur l’Odra, le fleuve qui traverse Wroclaw. Ses nombreuses fourberies dérangeaient beaucoup la vie des habitants qui ne pouvaient rien contre lui car l’espiègle était tout petit, très malin et rapide. Il était donc impossible de l’attraper. Un jour, quelqu’un a eu l’idée de demander de l’aide auprès d’un autre lutin. Plus rusé, il réussit à l’attraper l’obligeant à quitter la ville. On ne l’a pas revu! En guise de remerciements, et aussi par peur que le malin petit nain ne revienne, les habitants ont permis aux nains bienveillants de s’installer à Wroclaw pour l’éternité.

Une seconde légende, définitivement la plus ancienne et transmise de génération en génération, raconte que les nains habitaient Wroclaw depuis la nuit des temps. Le premier lutin connu (ou nain comme on les appelle ici) était Papa Krasnal qui, entouré de ses alliés, aidait les habitants dans leurs tâches quotidiennes; ils travaillaient dans les champs, réparaient les outils, rapiéçaient les vêtements et aidaient également à l’éducation des enfants. En échange, ils obtenaient la sécurité et surtout un toit pour dormir! Depuis, on considère ces nains comme les bons esprits protecteurs. On dit aussi que là où vivent les nains, règne toujours l’ordre et la prospérité.

 

L’Alternative orange, mouvement protestataire contre le communisme

La troisième théorie est liée aux événements du début des années 1980. Mécontents du régime communiste de l’époque, les habitants de Wroclaw ont manifesté leur opposition de façon pacifique et plutôt originale. Ce mouvement protestataire a été appelé « Alternative Orange ». Pourquoi orange? Tout simplement parce que cette couleur était considérée comme une réponse à la couleur rouge, associée au système communiste. Les premières actions connues de l’Alternative orange consistaient à peindre des graffitis de nains sur les taches laissées par la police qui recouvraient les slogans anti-régime sur les murs des villes polonaises. Durant les rassemblements de protestation, les participants portaient des chapeaux pointus, comme ceux des lutins, de couleur orange. Depuis, le nain au chapeau orange est devenu symbole de protestation et de lutte contre le régime communiste. Le communisme est tombé il y a bien longtemps, ce qui n’a pas empêché les nains de se multiplier!

 

En 2001, Agora, la société de média polonaise créée à la veille des élections législatives de 1989, a offert à la ville une statue de Papa Krasnal, en commémoration de ce mouvement protestataire. Papa nain est installé sur la rue Świdnicka, la plus importante de Wroclaw, là-même où se tenaient les manifestations de l’Alternative orange. En 2005, cinq nouvelles statues sont apparues. Elles ont été créées par Tomasz Moczek, sculpteur, peintre et graphiste polonais, appelé le « Père des nains de Wroclaw ». Depuis, plusieurs artistes ont joint les rangs car les commandes ne cessent d’arriver de la part de restaurants, hôtels, magasins, etc. Tout le monde veut avoir son nain!

Aujourd’hui, on dit que plus de six cent nains « habitent » à Wroclaw. Si vous ne me croyez pas, je vous invite dans mon circuit en Pologne, pendant lequel vous pourriez vous mettre à la recherche de ces lilliputiens éparpillés un peu partout dans la ville, une chasse aux lutins fort appréciée par les touristes. Il faut être très attentif car, ils sont disséminés un peu partout; au détour d’une ruelle, au tournant du trottoir, à l’entrée d’un café, dans la fenêtre du restaurant, dans la vitrine d’un magasin, et parfois il faut même lever la tête pour les trouver en haut des anciens réverbères. La population des nains de Wroclaw sera très certainement plus élevée lors de votre prochain voyage en Pologne, car chacun est libre d’inviter un nouveau nain et ainsi contribuer au charme de la ville!

#Wroclaw #Pologne #Nains #EuropeCentrale #VoyagesLambert #ÉmotionCulturelle #AlternativeOrange

Faites d’autres découvertes

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2024 / Site web par Elefen / Mise à jour 2024-05-27