Quoi visiter en Italie?
4 villes incontournables et leurs joyaux cachés

Par Jean Louis Fabaron, accompagnateur 

L’Italie vous intéresse, mais vous ne savez pas quoi choisir parmi toutes les splendeurs de la péninsule? Laissez Voyages Lambert vous guider vers les plus belles villes d’Italie.

Chaque printemps et chaque automne, depuis plus de vingt ans, les circuits de Voyages Lambert accompagnent des dizaines de voyageurs à la découverte de l’Italie. Nous nous sommes donc souvent posé la question à savoir quoi visiter sur cette péninsule et nous voulons partager nos idées avec vous.

Mais comme la qualité d’un séjour dans une ville dépend de ce qu’on y découvre, nous avons aussi sélectionné dans chacune de ces villes un monument, un lieu et une œuvre incontournables qui raviront tous les amoureux d’émotion culturelle et de culture italienne!

 

Cathédrale Milan

Milan

Sise au pied des Alpes et sur les bords du Pô, Milan est depuis plus de 2000 ans une plaque tournante du commerce et de la culture. C’est encore le premier pôle économique de l’Italie, capitale du design, de la mode et de l’architecture contemporaine. C’est assurément l’une des plus belles villes d’Italie!

Un incontournable pourtant souvent ignoré: Le musée de la Scala

La Scala de Milan est un théâtre d’opéra italien construit en 1778. Avec le Teatro San Carlo de Naples, qui date de la même époque, et la Fenice de Venise, bâti quatre ans plus tard, la Scala fait partie des salles d’opéra italiennes de renommée internationale. Elle a participé à créer l’histoire et la légende de l’art lyrique et de la musique classique. Depuis peu, la salle légendaire se visite même en dehors des heures de spectacle et vous pourriez ainsi entrer dans la Loge Royale comme seuls les invités de marque pouvaient le faire jusque-là. Nous vous suggérons aussi de découvrir l’extraordinaire musée de la Scala, où on peut apercevoir une admirable collection de peintures, de croquis, de statues et d’autres documents liés à l’histoire de la salle. Difficile de croire que ce musée n’aurait jamais vu le jour sans l’intervention d’un groupe de passionnés qui, en 1911, ont remué ciel et terre pour récupérer une collection d’objets liés au monde de ce théâtre, laquelle devait être mise aux enchères pièce par pièce par un antiquaire!

Le lieu le plus visité de la ville:  le Duomo et ses terrasses

Le Duomo de Milan est sans conteste le plus bel édifice de la ville et la troisième plus grande cathédrale catholique au monde après Saint-Pierre et Séville. Malgré tous les trésors qu’il renferme, son joyau le plus impressionnant se trouve à l’extérieur, car depuis ses terrasses, la vue est magnifique et, si le temps est dégagé, on peut même voir les sommets enneigés des Alpes à l’horizon. Mais ce qui vaut vraiment la peine des 170 marches à grimper, c’est la contemplation des près de 135 flèches d’une extraordinaire finesse ainsi que du nombre impressionnant de 2250 statues de marbre pleines de grâce et d’élégance. On a vraiment l’impression de déambuler à travers une dentelle géante !

Un emblème de Milan connu à travers le monde: « La Cène » de Léonard de Vinci

Cette grande fresque de 4,60 par 8,80m a été peinte par Léonard de Vinci entre 1495 et 1498 sur le mur du réfectoire du couvent dominicain de Sainte Marie des Grâces.  Quel saisissement de se retrouver devant l’une des œuvres les plus emblématiques de tous les temps et certainement l’une des plus reconnaissables du grand maître de la Renaissance! Que d’encre a coulé depuis, des très sérieux manuels d’histoire de l’Art jusqu’aux théories complotistes les plus folles! L’artiste représente le moment où Jésus révèle à ses disciples que l’un d’entre eux va bientôt le trahir et la fresque s’attarde sur les réactions des apôtres de façon vive, montrant chacune des personnalités en action. C’est tout simplement époustouflant!

 

 

Basilique Santa Maria, Venise

Venise

S’il est un endroit unique à visiter en Italie, c’est bien Venise. Flottant au milieu d’une lagune que le génie et l’opiniâtreté de l’homme a su façonner à l’image de ses désirs de puissance, la cité des Doges est riche d’une longue histoire à la fois fascinante et tourmentée. Créée par des Romains fuyant les invasions barbares et notamment le terrible Attila le Hun au Ve siècle, Venise est devenue avec les siècles un lieu magique et l’une des plus belles villes d’Italie. Elle dispose d’un impressionnant patrimoine architectural et culturel. À ses édifices et palais historiques s’ajoutent des événements internationaux comme le Carnaval, la Mostra ou encore la Biennale.

L’église oubliée de Venise : la Basilique de la Salute

La Basilique Santa Maria della Salute est l’un des édifices les plus emblématiques de Venise et ses coupoles sont visibles depuis de nombreux endroits ainsi que sur la plupart des cartes postales de la ville. Construite entre 1631 et 1687 sur la pointe de la Dogana, en face de la Place Saint Marc, pour célébrer la fin d’une épidémie de peste qui avait exterminé une grande partie de la population de la région de la Vénétie, elle possède une forme octogonale pour évoquer une couronne dédiée à la Vierge ainsi que de petites chapelles sur six de ses côtés. Bien que peu décorée à l’intérieur, on y trouve cependant un sol de marbre formant de splendides formes géométriques ainsi que des peintures du Titien et du Tintoret dont les très célèbres « Noces de Cana » de ce dernier. Un incontournable !

(Visite virtuelle disponible ici)

La Venise plus secrète et ignorée des touristes: les îles de la lagune

La Sérénissime est entourée d’un certain nombre d’îles attrayantes et facilement accessibles, chacune avec leurs traits distinctifs, permettant d’apporter une vision différente de cette ville incroyable. Pour commencer, Murano, spécialisée dans la production du verre dès le XIIIe siècle lorsque les doges décidèrent d’éloigner les industries du feu de la ville. Dotée de canaux et de ruelles, il fait bon y flâner et y découvrir, entre deux ateliers de souffleurs de verre, l’une des plus belles églises romanes d’Europe, la Basilique Santa Maria e San Donato, dont la légende raconte qu’elle abrite les os d’un dragon ! Puis vient Burano, l’île des pêcheurs et des dentellières, où la beauté est omniprésente, surtout si l’on aime la couleur. Partout ce sont des maisons aux couleurs chatoyantes bordant les canaux, toutes différentes les unes des autres. L’esthétique arc-en-ciel est extraordinairement photogénique ! Enfin Torcello, l’île qui donne une idée réelle de l’état pré urbain de la Lagune. Verdoyante et calme, elle fut la première île habitée de la région de Venise avant d’être abandonnée aux alentours du XVe siècle. Ces anciens jours de gloire sont représentés par deux églises remarquables, Santa Fosca et Santa Maria Assunta aux splendides mosaïques médiévales.

(Démonstration du travail des souffleurs de verre ici)

Une œuvre d’art en forme d’énigme: « La tempête » de Giorgione

C’est un tout petit tableau de 83 X 73 cm, conservé dans le prestigieux musée de l’Académie de Venise, mais c’est un monument de l’histoire de l’Art tant il a fait couler d’encre. On l’appelle « la tempête » ou « l’orage » alors que la première mention connue ne lui donnait pas de titre mais une simple description : un paysage avec orage, une gitane et un soldat, de la main de Zorzi de Castelfranco, plus connu sous le nom de Giorgione ; l’un des peintres les moins connus de l’histoire de la peinture italienne qui mourut prématurément de la peste en 1510. Tout ce qui nous en reste, c’est ce tableau avec une superbe atmosphère poétique laissant au spectateur une entière liberté d’interprétation quant à la scène représentée.

(Résumé de l’audioguide du musée disponible ici)

 

Florence

Florence

Au cœur des collines de la Toscane se trouve le berceau de l’humanisme et de la Renaissance, Florence. Entre ses ruelles dallées, bordées de reproductions des sculptures les plus célèbres de l’art italien, ses églises de marbre polychrome et ses nombreuses tables gourmandes, c’est assurément l’une des plus belles villes d’Italie!

 

Un des incontournables de Florence: le Ponte Vecchio

Le « Vieux Pont » est le symbole absolu de la ville de Florence, on ne peut pas le manquer ! Construit en 1345 par Taddeo Gaddi, c’est le plus vieux pont de pierre d’Europe. Au 16e siècle, Vasari y ajouta un passage protégé que la famille Médicis empruntait pour se rendre en toute sécurité du Palazzo Vecchio au Palais Pitti. Les maisons suspendues, comme c’était souvent le cas sur les ponts médiévaux, étaient occupées par des charcutiers, des poissonniers et des tanneurs, qui durent plier bagage en 1593, car Ferdinand Ier de Médicis ne supportait pas les odeurs et furent remplacés par des artisans – bijoutiers et orfèvres – toujours en place aujourd’hui, bien plus dignes de la précieuse narine du monarque…et des nôtres !

Dans l’ombre du Duomo de Florence: la basilique San Lorenzo

À deux pas du célébrissime Duomo de Santa Maria del Fiore se trouve le joyau d’un quartier dédié à Saint Laurent, la Basilique de San Lorenzo. L’austère façade inachevée en briques ne laisse en rien deviner les trésors qu’elle peut renfermer. C’est l’un des premiers exemples d’architecture de la renaissance italienne et le savoir-faire de grands génies tels que Brunelleschi, Bramante et Donatello y est bien présent. Et que dire alors de la chapelle funéraire des Médicis, accolée à la Basilique, pour laquelle le choix du florentin Michel Ange s’imposa pour l’architecture et les sculptures ! Il avait alors 45 ans et était au sommet de sa gloire.

L’oeuvre d’art phare de Florence : « La naissance de Vénus » de Botticelli

On évoque ce trésor de la Galerie des Offices comme l’un des nus les plus mythiques de l’histoire de la peinture. Ce chef-d’œuvre peint par Sandro Botticelli en 1485 revient sur un événement mythologique d’envergure : l’arrivée de Vénus à Chypre. Dans cette scène, toute la composition est habilement calculée afin que le regard revienne sans cesse au centre vers la beauté légendaire de la déesse de l’Amour, de la Beauté et de la Pureté dont la pudeur est à peine dissimulée par une longue chevelure blonde qui ne masque que partiellement ses courbes féminines. Ce tableau est aussi une ode à la légendaire beauté de Simonetta Vespucci, la modèle, le grand amour platonique de l’artiste, lequel fut enterré à ses pieds dans l’église d’Ognissanti. Celle qui fut aussi la maîtresse de Julien de Médicis, la cousine par alliance du navigateur Amerigo Vespucci, était considérée comme l’une des plus belles femmes de son époque. Elle mourut prématurément des suites d’une pneumonie à l’âge de 23 ans, mais grâce à Botticelli, son doux regard un peu mélancolique restera à jamais gravé dans nos mémoires.

(visite virtuelle de la Galerie ici)

 

 

Pathéon de Rome

Rome

Celle que l’on appelle la Ville Éternelle est un empilement incroyable de styles et de témoignages historiques qui jamais ne finiront de surprendre par leur nombre et leur diversité. Rome est une ville grandiose et frénétique, cœur de l’Empire romain, berceau de l’art baroque, capitale religieuse mondiale; l’un des creusets de notre civilisation et surtout un immense musée à ciel ouvert. On ne peut pas la négliger quand on parle des plus belles villes d’Italie!

 

Une merveille méconnue: la basilique Sainte Marie Majeure

Considérée comme la plus grande des 26 églises dédiées à la Vierge Marie à Rome, la Basilique Sainte Marie Majeure fait partie des 4 basiliques majeures de la ville et, en cela, elle est pleine propriété du Saint-Siège. La légende raconte qu’au milieu du IVe siècle, la Vierge serait apparue une nuit du mois d’août au pape Libère pour lui donner les instructions pour la construction de l’édifice et que le lendemain matin une mystérieuse chute de neige sur le sommet de l’Esquilin aurait dessiné la forme du sanctuaire! De par sa date de construction antique, tous les styles architecturaux y figurent, depuis le paléochrétien jusqu’au baroque. Sainte-Marie-Majeure résume ainsi parfaitement les étapes les plus importantes par lesquelles est passé l’art chrétien à Rome. Une véritable leçon d’histoire de l’art!

(Introduction par audioguide disponible ici).

Un incontournable pour sentir l’ambiance et l’histoire de Rome: la place Navone

Dotée d’un style baroque qui lui confère toute son élégance, la Place Navone est l’une des plus belles places et des plus prisées à Rome. Sa forme allongée sur 240 mètres lui vient du fait qu’elle occupe l’ancien espace d’un stade construit par l’empereur Domitien au 1er siècle. Son élément le plus caractéristique lui vient sans conteste de ses 3 fontaines. La centrale, surmontée d’un obélisque égyptien provenant du cirque de Maxence, est appelée la fontaine des 4 fleuves, représentant les 4 fleuves les plus importants de son époque en 1651 : le Nil, le Danube, le Gange et le Rio de la Plata. Aujourd’hui, la place est animée par de nombreux restaurants et terrasses. C’est aussi le rendez-vous des artistes peintres et des caricaturistes qui font le ravissement de tous les visiteurs. Difficile de trouver meilleur endroit à Rome pour s’imprégner de la vie de la capitale italienne.

Une étape obligée pour tout amoureux de l’art: « Le David » du Bernin

S’il est un joyau parmi tant d’autres conservés dans l’écrin de la Galerie Borghèse c’est bien le David du Bernin. Cette statue a été réalisée entre 1623 et 1624 sur commande du Cardinal Scipion Borghèse. Elle a révolutionné la manière de représenter les sujets bibliques. En effet, les versions de ce sujet à la Renaissance, par Donatello, Verrocchio ou Michel Ange, montrent un David très calme. Le Bernin choisit plutôt de représenter le héros en action, quelques secondes avant son tir. Il capture la tension des muscles et de la fronde, l’équilibre des jambes, les yeux qui se plissent pour faire la meilleure mise au point possible. Mais le plus incroyable est la manière avec laquelle le Bernin réussit à insuffler un souffle de vie – et aussi, dans ce cas, un souffle de mort – à un bloc de marbre inerte.

 

Voici donc notre top 4 des plus belles villes en Italie, avec leurs incontournables et leurs lieux moins visités. De quoi vous aider à mieux profiter de votre prochain séjour dans ce pays d’art et d’histoire.

 

#Italie #ÉmotionCulturelle #VoyagesLambert #Milan #Rome #Venise #Florence

Faites d’autres découvertes

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2024 / Site web par Elefen / Mise à jour 2024-05-27