Où partir pour observer le soleil de minuit?

Par Jean Louis Fabaron, accompagnateur

C’est une grande chance que d’ observer le soleil de minuit, au moins une fois dans sa vie, et d’être témoin du spectacle de la voûte céleste et des paysages baignés d’une lumière dorée, presque irréelle et d’une grande photogénie.

Chaque été, Voyages Lambert vous propose différents itinéraires afin d’observer ce phénomène fascinant en  Scandinavie, en Islande, en Russie, aux Pays baltes ou au Yukon. Pour l’apprécier à sa juste valeur, voici l’explication géographique des jours polaires ainsi que plusieurs destinations vous permettant d’en contempler toute la splendeur.

 

Qu’est-ce que le Soleil de minuit?

Le « jour polaire », aussi appelé « soleil de minuit » correspond à une période de l’année où le soleil ne disparaît pas de l’horizon. Il se produit aux alentours du solstice d’été; en juin dans l’hémisphère nord et en décembre dans l’hémisphère sud. Le nombre de jours où l’on peut observer 24 heures de clarté augmente avec la latitude.

Nous le savons tous, notre Terre comporte 2 hémisphères et selon la latitude où l’on se situe la durée du jour et de la nuit peut varier énormément d’un moment de l’année à l’autre. Pour ceux qui vivent dans l’Hémisphère Nord, qui n’a pas remarqué que les douceurs d’un long coucher de soleil que l’on peut admirer autour de la Saint-Jean se passent à une heure où en hiver on a presque l’impression d’être au milieu de la nuit?

Plus on va vers le nord dans l’Hémisphère Nord (ou vers le sud dans l’Hémisphère Sud) et plus le phénomène est accentué jusqu’à atteindre son paroxysme en certains endroits avec le soleil de minuit.

 

Pourquoi se produit le phénomène du soleil de minuit?

La Terre tourne sur elle-même (rotation) et en même temps elle décrit son orbite autour du soleil (révolution). Partout, la durée des jours et des nuits serait parfaitement égale si l’axe reliant le pôle Nord au pôle Sud de notre bonne planète coupait bien sagement en angle droit le plan de l’écliptique, lequel est le plan d’orbite de la Terre autour du Soleil.

Pour mieux comprendre ce concept, imaginez une boule jaune qui flotte sur l’eau (le soleil). Plus loin, une petite boule bleue flotte au-dessus de l’eau et qui décrit autour de la boule jaune une trajectoire circulaire (l’orbite); une trajectoire qui ne quitte jamais la surface de l’eau (le plan de l’écliptique). Mais la Terre ne tourne pas comme une toupie bien droite, elle penche, selon un angle de 23,43 degrés — l’axe sortant par le pôle Nord pointant toujours vers l’Étoile polaire et ce, quelle que soit la position de la Terre sur son orbite. Cette particularité d’orientation de l’axe des pôles est à l’origine du phénomène des saisons et de la durée relative du jour et de la nuit.

Petite anecdote de mathématiques angulaire et planétaire :

Avez-vous remarqué qu’il suffit d’enlever 23°43’ à 90° pour obtenir 66°34’ qui est la latitude des cercles polaires arctique et antarctique? De même, 23°43’ LN ou LS est la latitude exacte des tropiques du Cancer (tropique Nord) et du Capricorne (tropique Sud).

Quelles sont les meilleures destinations pour admirer le soleil de minuit ?

Pour mieux apprécier les effets de ce grand phénomène naturel, il faut aller près du Cercle polaire arctique lors du solstice d’été, dans des endroits tels que le nord de la Scandinavie, l’Islande, la Russie, les Pays baltes ou le Yukon. Les nuits polaires sont aussi présentes près du cercle polaire antarctique à la fin décembre.

 

La Scandinavie

L’itinéraire « Merveilleuse Scandinavie » vous emmène vivre l’expérience unique du soleil de minuit au point le plus septentrional de l’Europe : le Cap Nord. Du sommet de ces hautes falaises, il n’y a rien d’autre que la mer à perte de vue. Rien d’autre entre vous et… le Svalbard puis le pôle Nord. Rien à l’horizon, donc, sauf le soleil qui ne se couche jamais. Pour découvrir davantage l’importance de ce phénomène en Scandinavie.

 

 

L’Islande

Lors de notre circuit en Islande qui se déroule en juin, le soleil se couche vers minuit et se lève vers 3 h du matin. L’expérience des nuits blanches est quasi-totale puisque l’île se situe juste en dessous du cercle polaire arctique. Les exceptionnels panoramas islandais sont alors baignés d’une douce lumière magique, presque irréelle.

 

La Russie

Le circuit « Russie, capitales impériales & cités princières » de juin vous permet aussi de vivre au rythme des jours polaires. De Saint-Pétersbourg à Moscou, en passant par Kazan, Nijni Novgorod, Souzdal et Vladimir, partez à la découverte de l’emblématique culture russe durant les jours les plus longs de l’année.

 

Les Pays Baltes

Située à 59° 44”, Tallinn, la perle des Pays Baltes, est une autre destination optimale pour vivre cette expérience. Près du solstice d’été, les jours durent en effet près de 20 heures et cette lumière très particulière vous permettra de découvrir tous les charmes de la capitale estonienne. La vieille ville de Tallinn, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est un véritable joyau médiéval, avec ses murs fortifiés, ses ruelles pavées et escarpées, ainsi que ses nombreuses églises et demeures bourgeoises.

 

 

Le Yukon

Les amoureux de la nature choisiront le Yukon, terre de nature sauvage à la végétation étonnante et à la faune emblématique. Ce magistral terrain de jeu nordique est aussi animé par un patrimoine historique insoupçonné, aux profondes racines culturelles et à la personnalité attachante. Voyages Lambert vous propose cette destination en août, un peu tard pour profiter pleinement des jours polaires, mais la saison idéale pour la chasse aux aurores boréales. Il n’en reste pas moins qu’en juin, cette destination vous permettra d’assister à ce phénomène. En longeant par exemple la fameuse route Dempster, synonyme de paysages prodigieux et de dépaysement total, jusqu’au cercle polaire, à une latitude nord de 66° 33”.

 

 

L’Antarctique

Pour ce qui est du cercle antarctique, on peut aussi y admirer les jours polaires. Une croisière vers l’Antarctique à la fin décembre ou au début janvier serait idéale pour vivre cette expérience. De plus, cette saison, correspondant à l’été austral, est celle de la reproduction de la faune. C’est l’occasion d’aller à la rencontre des sternes, pétrels et skuas, mais surtout d’observer les colonies de manchots, réunis par milliers sur la banquise.

Vous l’aurez compris, les destinations de choix ne manquent pas pour contempler ce phénomène unique dont il faut être témoin au moins une fois dans sa vie. En plus d’apprécier des paysages exceptionnels, cette expérience sera vous permettra de faire le plein de souvenirs et de vitamine D!

 

#VoyagesLambert #SoleilDeMinuit #Antarctique #ÉmotionCulturelle #Agencedevoyages  #Voyagesdegroupe

Faites d’autres découvertes

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2024 / Site web par Elefen / Mise à jour 2024-05-27