Comment visiter Puerto Madryn, la Péninsule Valdés et ses environs?

Par Jean Louis Fabaron, accompagnateur 

La région de la Péninsule Valdés, en Patagonie argentine, est un lieu aux multiples richesses encore méconnues des voyageurs. Voyages Lambert vous propose de partir à la découverte de cette contrée singulière, à la rencontre d’une faune diverse et foisonnante et des vestiges de son passé immémorial.

 

Fouille archéologique

Quelles sont les dernières découvertes archéologiques?

L’actualité paléontologique a récemment attiré notre attention vers cette région, avec la découverte toute récente d’ossements fossilisés qui pourraient bien être ceux du plus grand dinosaure jamais mis au jour. Il semblerait qu’il soit encore plus gros que le Patagotitan mayorum (le titan de Patagonie), découvert en 2017, dont les dimensions sont estimées à 40 m de long (soit plus que 3 bus de tourisme) pour un poids de 70 tonnes (soit 10 éléphants d’Afrique).

Cette trouvaille a tout de suite transporté Jean Louis Fabaron, accompagnateur chez Voyages Lambert, dans le Sud-ouest argentin, du côté de la péninsule Valdés et de ses environs; une région des plus intéressantes qu’il a eu le loisir de visiter au cours de ses nombreuses expéditions.

Voyages Lambert vous emmène d’ailleurs à la découverte de cet endroit fascinant lors de la croisière en Amérique du Sud et Antarctique.

Quelles sont les meilleures excursions dans la région de Puerto Madryn?

 

Lion de mer

La Péninsule Valdés

Depuis Puerto Madryn, où le navire met l’ancre, on accède à l’un des endroits les plus fascinants du pays du tango et des gauchos : la péninsule Valdés. Celle que l’on nommait anciennement Péninsule de San José est une énorme excroissance de 97 km de large sur 63 km de long, reliée au continent par un isthme de 35 km. Cette réserve naturelle est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Grâce à son microclimat exceptionnel, la péninsule Valdés possède une faune exceptionnelle : éléphants de mer, baleines franches australes, lions de mer, guanacos, maras, manchots…

À première vue, l’endroit paraît monotone; c’est une vaste plaine venteuse au climat aride, mais les côtes qui la bordent attirent une quantité exceptionnelle d’espèces animales créant des écosystèmes variés prompts à émerveiller les voyageurs aussi bien que les scientifiques. C’est tout simplement l’un des plus beaux safaris animaliers que l’on puisse rêver de faire. La plupart des documentaires animaliers où l’on voit des orques attaquer les jeunes lions de mer à même la plage ont d’ailleurs été tournés en ces lieux. L’observation des baleines, le long des côtes, y est des plus passionnantes, en particulier dans la baie qui s’ouvre devant le petit port de Puerto Piramides; les cétacés s’y rendant à l’occasion des parades nuptiales et des naissances. Pour une première rencontre avec ces mammifères marins, vous pouvez visionner ce court reportage.

 

 

MEF salle

Trelew

Une escale à Puerto Madryn permet aussi d’accéder à l’une des régions les plus riches au monde en termes de gisements de fossiles, en particulier ceux remontant à l’Ère secondaire. Les rives du fleuve Chubut sont d’ailleurs surnommées par les spécialistes « le parc du Crétacé ».

La porte d’entrée pour cet univers paléontologique est à Trelew, ville aussi connue pour son pôle lainier, le plus important du pays. Rien que son musée de paléontologie vaut le détour, car c’est là, entre autres trésors paléontologiques, que sont conservés les fossiles du titanosaure précédemment évoqué.

La visite de la réserve géologique naturelle de Bryn Gwyn, extension du Musée de Paléontologie Egidio Feruglio (MEF), à quelque 25 km de là, permet de faire un voyage dans le temps des plus agréables. Dans les époques les plus reculées d’abord, puisque les sentiers du géoparc sont ponctués d’expositions de fossiles datant d’il y a 40 millions d’années, puis dans des temps plus récents; ceux de la colonisation de la région. En effet, l’endroit a été investi par des immigrants gallois arrivés en 1865 à bord du voilier Mimosa pour fonder dans ces territoires vierges le « Nouveau Pays de Galles ». Cette colonisation a laissé son empreinte dans les noms de lieux que l’on croirait directement issus d’un récit de Tolkien, ainsi que dans les habitudes alimentaires; ici, on préfère le thé au maté !

 

 

Magellanic Penguin Patagonie

Punta Tombo

Un autre haut lieu de rendez-vous avec la richesse faunistique de notre planète est la réserve naturelle de Punta Tombo. Aussi située sur une péninsule, elle abrite la colonie de manchots de Magellan la plus importante au monde. Imaginez! En saison, entre septembre et avril, plus de 1 million d’individus rejoignent cet endroit pour nidifier dans des terriers. Lorsqu’on arrive sur les lieux, il y a des manchots partout, partout, mais vraiment partout. Une rencontre à ne pas manquer! Pour un aperçu de la colonie, cliquez ici (les images sont magnifiques, mais vous pouvez couper le son des vagues). Voici aussi un reportage (en anglais), sur la conservation de l’écosystème des manchots par des organisations internationales.

 

 

Dauphin de commerson Valdès

Playa Union

Lors d’une escale dans la région, n’hésitez pas à aller jusqu’à Playa Union, à côté de Rawson, la capitale administrative du Chubut. On peut y observer une des plus jolies et rares espèces de dauphins, le dauphin de Commerson ou dauphin pie que les locaux surnomment affectueusement « toninas ».

Alors, pour une gamme d’émotions culturelles intenses, à la découverte de spectacles naturels d’exception dans la région de la Péninsule Valdés, le long des côtes d’Amérique du Sud et jusqu’en Antarctique, n’hésitez pas à contacter les experts de Voyages Lambert qui sauront vous guider.

#Argentine #PéninsuleValdés #VoyagesLambert #ÉmotionCulturelle #PuertoMadryn #Trelew

Faites d’autres découvertes

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2021 / Site web par Elefen / Mise à jour 2021-04-13