4 sites à visiter pour découvrir la mythologie grecque

Par Raphaël Weyland, membre de l'équipe

Des travaux d’Hercule à l’Odyssée d’Ulysse, les mythes grecs imprègnent notre inconscient collectif et inspirent metteurs en scènes et réalisateurs. Pour les Grecs d’hier et d’aujourd’hui, des lieux de Chypre à la Sicile en passant le Péloponnèse leur sont encore associés. C’est à la découverte de 4 d’entre eux que Voyages Lambert vous invite aujourd’hui.

 

L’influence de la civilisation et de la mythologie grecques

La civilisation grecque est l’une des plus influentes de l’histoire. En s’inspirant de ses voisines du Proche-Orient, elle a développé un ensemble d’idées et de concepts qui ont traversé les siècles pour devenir la base de bien des éléments de notre société. Que ce soit dans les arts de la scène, la science politique, la philosophie, l’architecture ou la langue, la marque de la culture grecque est partout.  L’une des raisons de cette extraordinaire influence est l’ampleur géographique de l’installation des cités grecques. À partir du VIIIe siècle avant J.-C., des colons partis des cités de la Grèce actuelle se sont répandus de l’Espagne à l’Ukraine, diffusant des éléments de leur pensée et de leur mode de vie tout en se transformant au contact de leurs voisins celtes ou phéniciens. Pour ces Grecs installés loin de leur ancienne patrie, intégrer mentalement ces nouveaux territoires à leur monde n’était pas aisé. Comment se sentir Grec quand on a jamais vu la Grèce? C’est ici qu’il faut faire intervenir la mythologie, une manière d’expliquer le monde à travers un corpus de récits. En tissant des liens imaginaires entre les villes d’origine (Argos, Corinthe) et les quatre coins du bassin de la Méditerranée, elle permettait petit à petit de rendre familier ce qui était jusque-là étranger. La toison d’or que Jason doit aller chercher se trouve ainsi dans le Caucase, alors que Persée secoure en Éthiopie la princesse Andromède et que la ville de Massalia/Marseille est fondée grâce à l’union d’un héros grec et d’une princesse celte. L’ensemble de ces mythes est aujourd’hui une fenêtre vers la manière dont les Grecs de l’Antiquité percevaient le monde.  C’est aussi une invitation au voyage et à la découverte des liens invisibles qui unissent les cultures.

 

Pétra tou romiou, le lieu de naissance d’Aphrodite

Au large de la côte occidentale de l’île de Chypre se dresse un grand rocher autour duquel s’accroche l’écume de la Méditerranée. Le blanc du roc se détache nettement au milieu des différentes teintes de bleu de la mer et du ciel. Dans l’Antiquité, ce lieu était considéré comme le lieu de naissance de la déesse de l’amour, Aphrodite. Une légende raconte que celle-ci, dont le nom signifie « celle qui se lève de l’écume », serait née d’une ultime éjaculation du dieu Ouranos après qu’il ait été castré par son fils Chronos. La jeune déesse se serait ensuite réfugiée dans une caverne de Chypre, où elle aurait rencontré et aimé Adonis, un dieu phénicien. Le fait que l’île ait été dès cette époque un lieu de rencontre entre Grecs et habitants du Proche-Orient n’est probablement pas étranger à cette histoire! Sur la côte, près du rocher et autour de la caverne, se développa une magnifique cité, Paphos, rendue prospère par les dons des pèlerins venus adorer Aphrodite. Le christianisme récupéra le lieu tout en en changeant la signification : il devint un rocher lancé par un saint homme pour écraser une invasion musulmane, le « rocher du Romain ». De nos jours, on raconte néanmoins toujours qu’un bain pris en commun aux alentours du rocher un soir de pleine lune vous assurera d’un amour éternel. Peut-être une expérience à tenter lors de l’un de nos circuits à Chypre?

 

L’Acropole d’Athènes et les débuts de la démocratie

L’Acropole d’Athènes est le lieu le plus visité de toute la Grèce. Peu de touristes savent pourtant qu’en gravissant les marches de la voie processionnelle, en traversant les gigantesques Propylées et en posant le regard sur les colonnes aux proportions parfaites du Parthénon, ils se trouvent sur le lieu d’un grand concours divin. La légende veut en effet que ce soit au sommet de l’Acropole que le destin d’Athènes se soit décidé, alors que s’affrontait pour le contrôle de la cité le dieu de la mer Poséidon et la déesse de la sagesse Athéna. Zeus, le roi des dieux, n’arrivant pas à les départager, Athéna proposa de laisser les citoyens décider de leur gardien. Le peuple de la ville se réunit et chaque dieu offrit un cadeau : Poséidon fit apparaître un magnifique cheval de guerre; Athéna fit naître de la terre un olivier. La foule poussa en avant un aîné pour affirmer que les deux cadeaux étaient dignes d’être choisis, en précisant que le cheval représentait la force, le courage et la guerre, alors que l’olivier symbolisait la prudence, la sérénité et la paix. Le vieillard en question conclut en indiquant que la guerre pouvait apporter richesses et pouvoir mais qu’elle était incertaine. La paix quant à elle apportait des biens moins beaux et originaux, mais plus sûrs et plus durables. C’est donc Athéna qui fut choisie, et Athènes devint Athènes, en prenant le nom de sa déesse protectrice. Ainsi aussi serait née la démocratie et l’amour des Athéniens pour la paix… un amour toutefois tout relatif!

En attendant de passer une journée entière à découvrir l’Acropole et son musée dans le cadre de l’un de nos circuits en Grèce, voici une visite virtuelle de ce grand lieu de l’histoire athénienne (lien en anglais et en grec).

 

Le premier des travaux d’Hercule : le lion de Némée

De nos jours, la région de Némée est surtout connue pour son vin. Ses vignes produisent le nectar le plus délicieux de toute la Grèce et leur visite est l’une des exclusivités de nos circuits en Grèce dont nous sommes le plus fiers. Certains passionnés y développent d’ailleurs des méthodes de production rappelant celles de l’Antiquité, pour faire revivre le vin que dégustaient Socrate ou Périclès. Mais dans la mythologie grecque, ce lieu était plutôt celui des exploits du fameux Héraclès/Hercule. Celui-ci, l’un des nombreux fils adultérins de Zeus, était pourchassé par la haine d’Héra, l’épouse légitime du roi des dieux. Un soir, elle avait rendu fou le malheureux Hercule et l’avait poussé à massacrer toute sa famille. Pour expier ce crime, elle l’avait ensuite incité à se soumettre à douze travaux impossibles à réaliser. Le premier de ceux-ci le mena à Némée, dans le nord du Péloponnèse, afin d’y tuer le terrible lion qui en dévorait les habitants. Incapable de percer sa peau de bronze avec ses armes, Hercule dut se résoudre à utiliser les griffes de l’animal pour l’écorcher. Il y gagna un manteau impénétrable et le symbole de son courage et de son habileté. Le reste de ses épreuves le menèrent de la Turquie à l’Espagne et de la porte des Enfers à la Crète. Ce héros voyageur est donc un compagnon dans les pas desquels nous marchons souvent lors de nos visites.

 

Suivre l’Odyssée d’Ulysse : la Riviera des cyclopes en Sicile

Parmi les cycles de la mythologie grecque, peu sont aussi connus que ceux de l’Illiade et de l’Odyssée. Créés entre 850 et 750 avant J.-C. et attribués au poète Homère, ces textes comptent parmi les premiers classiques de la littérature occidentale. Ils narrent l’histoire de la guerre de Troie (Ilion en grec) et du difficile retour du héros Ulysse chez lui après celle-ci, en mettant en scène des personnages et des épisodes aussi célèbres que le vaillant Achille, le cheval de Troie ou l’habile Pénélope. Les lieux visités par le héros tissent une toile du monde tel qu’il était perçu par les Grecs de cette époque, et créent des itinéraires fascinants à suivre pour le voyageur moderne. Aucun n’est aussi impressionnant que la Riviera des cyclopes, située sur la côte orientale de la Sicile. Au large de la route panoramique qui serpente entre Aci Castello et Acireale se trouvent des dizaines de rochers noirs volcaniques, les farraglioni. La légende veut qu’ils aient été lancés là par le berger cyclope Polyphème, après qu’Ulysse ait réussi à lui échapper en lui crevant l’œil et en se cachant sous le ventre de ses moutons! Toute la région fait aujourd’hui partie d’une réserve naturelle, un véritable paradis dont la faune et la flore sont uniques. Autant de beautés que vous pourrez admirer dans l’un de nos circuits en Sicile.

 

#Acropole #Grèce #VoyagesLambert #ÉmotionCulturelle #Mythologie #Agencedevoyages  #Voyagesdegroupe

Faites d’autres découvertes

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2021 / Site web par Elefen / Mise à jour 2021-09-23