Sicile & Italie du Sud

Escale aux îles Éoliennes

« Pour nous, Occidentaux, tout a commencé en Méditerranée. Et au centre de cette mer civilisatrice, un morceau de terre, une île et une péninsule, n'ont cessé d'être au cœur de l'action, tantôt comme un lien et un lieu d'échanges, tantôt comme un barrage et même, comme un champ de bataille. Toujours, cependant, comme une terre essentielle !

La Sicile et l'Italie du Sud, c'est le lieu de rencontre de plusieurs civilisations : les Grecs, bien sûr, mais aussi les Sicules, les Étrusques, les Carthaginois, les Romains dans l'Antiquité. Puis la longue suite des conquérants qui, des Arabes et des Byzantins aux Normands et aux Espagnols, des princes allemands aux familiers de Napoléon, y feront des empiétements sans nombre, dont le résultat sera, pour ces régions qui furent jadis de premier rang, une marginalisation qui persiste encore. Cependant, l'héritage de ces civilisations y reste omniprésent, parfois de façon éblouissante : pensons par exemple aux mosaïques de Monreale, aux Latomies de Syracuse, ou encore à cette merveille qu'est la chapelle Palatine, ou simplement au vin de Marsala...

La Sicile et l'Italie du Sud, c'est l'histoire au cœur de la Méditerranée civilisatrice, mais aussi l'attrait de la mer, la chaleur d'un peuple, une table exceptionnelle et une abondance de souvenirs, cueillis dans le contexte d'un voyage culturel où chacun des participants, doté du même intérêt et de la même curiosité, veut tirer parti de cette plongée au cœur de l'histoire.

La Sicile et l'Italie du Sud, c'est de nos jours le Sud oublié d'une Italie prospère, les espaces austères et pleins d'images d'un pays étonnant, parfois même mystérieux pour nous. Le cinéma et les romans ont piqué notre curiosité à l'endroit des Siciliens, des Napolitains, des Calabrais ; le voyage devrait permettre à chacun de se faire une idée, ou tout au moins d'y voir plus clair entre la réalité et la légende.

La Sicile et l'Italie du Sud, ce sont également des villes comme Naples et Catane qui, assises sur des volcans, sont empreintes d'une fatalité qui donne un caractère exacerbé à la vie, aux plaisirs, aux sentiments, à l'art, à la mort. Un monde où rien n'est monotone, où le goût de vivre intensément va parfois jusqu'à créer l'apparence d'un désordre total et, finalement, l'emporte sur tout le reste ».

Jacques Desautels

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2019 / Site web par Elefen / Mise à jour 2019-11-13