• Ajouter à mes favoris
  • Retour au haut de la page

Thaïlande & Laos

Du 24 janvier au 13 février 2021
    • Un paradis de temples bouddhiques ornés d’or et de fines sculptures
    • La visite des temples angkorien de l'Est de la Thaïlande et préangkorien de Champassak
    • La rencontre avec l’éléphant d’Asie, pachyderme en voie de disparition
    • Croisière privatisée de 4 jours sur le Mékong, 3 nuits à Luang Prabang et 2 nuits à Bangkok

    À travers l’histoire de la perception occidentale de l’Orient, l’image de la Thaïlande a toujours été auréolée d’un exotisme presque surréaliste. Par sa culture des plus diversifiées et unie par une identité thaïe commune, cette monarchie mythique de la péninsule indochinoise a constamment fasciné l’imaginaire de l’homme de l’ouest. Cette variété, ces nuances, ne se limitent pas qu’au domaine des arts. Sa société, son histoire, ses croyances et même sa nature dégagent cette pluralité unique au monde. De province en province, de merveille en merveille, ceux  (...) Lire le texte d'introduction complet

    À travers l’histoire de la perception occidentale de l’Orient, l’image de la Thaïlande a toujours été auréolée d’un exotisme presque surréaliste. Par sa culture des plus diversifiées et unie par une identité thaïe commune, cette monarchie mythique de la péninsule indochinoise a constamment fasciné l’imaginaire de l’homme de l’ouest. Cette variété, ces nuances, ne se limitent pas qu’au domaine des arts. Sa société, son histoire, ses croyances et même sa nature dégagent cette pluralité unique au monde. De province en province, de merveille en merveille, ceux qui font le tour du pays ont l’impression de faire le tour d’un continent tant ses attraits se distinguent les uns des autres. D’autant plus que chaque région témoigne à sa manière d’une influence culturelle externe, comme quoi ce voyage peut donner un certain avant-gout d’autres civilisations. La Thaïlande a donc tout pour charmer les visiteurs étrangers et leur faire vivre une expérience de dépaysement culturel des plus mémorables.

    Au Laos, le temps semble s’être figé. Il s’agit de l’une des terres les moins explorées d’Asie, restant fidèle à son image nonchalante. Connu autrefois comme le « Royaume de Lane Xang » (Pays du Million d’Éléphants), le Laos fut fondé au 14e siècle avec l’aide des Khmers et devint le plus grand royaume d’Asie du sud-est jusqu’à sa chute à la fin du 19e siècle. Le Laos est traversé par un des symboles mythiques de l’Indochine, le Mékong, qui marque longuement sa frontière avec la Thaïlande à l’ouest et le Myanmar au Nord. La culture laotienne d’aujourd’hui est un subtil mélange de diverses influences culturelles : celle inhérente au peuple lao et celles du Bouddhisme Theravada, de l’animisme, des réminiscences de l’époque coloniale française et des idéaux socialistes. Par leur hospitalité sans pareil, leur gentillesse, leur insouciance et leur humilité, les Laotiens font de leur pays une contrée sûre et accueillante où les traditions de la « vieille Asie » sont préservées.

     
    Réduire le texte d'introduction
    Votre accompagnateur pour ce circuit : Jean-Marc Lechat - [Lire la biographie]
    Accompagnateur expérimenté, humaniste, Jean-Marc Lechat est un guide diplômé de Tourisme, licencié en Histoire de l’Art ainsi qu’en Sciences et Techniques de communication. Ce passionné de la civilisation gréco-romaine, amoureux de nouveaux espaces et globe-trotter dans l’âme, éprouve une véritable fascination pour le continent indien et a consacré ces dernières années à le parcourir. Il s’est également rendu à maintes reprises dans le Sud Est Asiatique ainsi qu’en Amérique du Sud. Parfois émerveillé, souvent exalté et toujours drôle, Jean-Marc Lechat saura vous envoûter pour mieux vous conduire sur les chemins de la découverte.
    Jour 1 - dimanche 24 janvier
    MONTREAL / BANGKOK

    Départ de Montréal-Trudeau sur un vol régulier avec escale à destination de Bangkok. Nuit en vol.

    Jour 2 - lundi 25 janvier
    MONTREAL / BANGKOK / CHIANG RAI

    Transit et vol de correspondance pour Bangkok. Arrivée à Bangkok et transit vers Chang Rai. Accueil par le guide local et transfert à l’hôtel pour la nuit.

    Jour 3 - mardi 26 janvier
    CHIANG RAI

    Aperçu panoramique de Chiang Rai, capitale royale au XIIIe siècle dont le nom signifie littéralement « ville majeure », au cœur du Triangle d'Or, cette région mythique extrêmement belle assise sur le Myanmar, le Laos et la Thaïlande. Dîner à l’hôtel. Reste de la journée libre pour se reposer. Souper de bienvenue et nuit à l’hôtel.

    Jour 4 - mercredi 27 janvier
    CHIANG RAI

    Départ pour la visite du temple Wat Phra Kaeo qui abrite le Bouddha d’émeraude, l’une des plus importantes représentations de Bouddha en Thaïlande. Dîner en ville, puis découverte du Wat Rong Khun, à 13 km de Chiang Rai, aussi appelé « le Temple Blanc », une merveille construite par Chalermchai Kositpipat, artiste Thaï édifiée en hommage au Roi Rama IX. En rupture avec la plupart des autres temples, celui-ci est d’une blancheur extraordinaire, symbolisant la pureté du bouddhisme, et incrusté de fragments de miroir suggérant la réflexion de l’illumination. Sur le chemin du retour, arrêt pour la visite du Temple Bleu, ou Wat Rong Seua Ten, dans le village du même nom. Suea Ten signifie littéralement le tigre qui danse, en l’honneur des tigres qui habitaient autrefois la région et avaient, apparemment, l’habitude de sauter au-delà de la rivière. Le temple actuel remplace les ruines d’un ancien temple, abandonné il y a une centaine d’années. Le sanctuaire, dont l’intérieur est entièrement peint de bleu, accueille un grand Bouddha blanc ainsi que des peintures d’une incroyable beauté. Retour à l’hôtel, souper et nuit.

    Jour 5 - jeudi 28 janvier
    CHIANG RAI / CHIANG KHONG / TRIANGLE D’OR

    Départ en autocar vers le Triangle d’Or (3h00), région montagneuse et deuxième productrice mondiale de la culture du pavot et du trafic de l’opium. Dîner dans un restaurant local, puis visite du Musée de l’Opium consacré à l'histoire de l'opium, de sa première utilisation il y a plus de 5000 ans, de sa production, de son commerce et des plus grands trafiquants de la région. Le musée abrite également un centre de recherche et un centre d’éducation ayant pour but d’informer et de sensibiliser ses visiteurs. Installation à l’hôtel, souper et nuit.

    Jour 6 - vendredi 29 janvier
    TRIANGLE D’OR / HUAY XAY : EMBARQUEMENT / HUAY PALANG (LAOS)

    Après le déjeuner, transfert vers le poste frontière. Passage de la frontière entre la Thaïlande et le Laos et accueil par le guide local. Transfert au port de Huay Xay, du côté laotien du Mékong. Installation dans les cabines. Après les formalités portuaires de rigueur et les règles de sécurité obligatoires, l’Anouvong entame sa descente du Mékong, le fleuve-roi. Diner à bord. Premier arrêt à Huay Palang, petit village khamu sis sur les berges du fleuve. Il s’agit d’un village vivant en communion totale avec le Mékong dont il dépend pour l’accès et la nourriture. Les activités principales y sont le tressage du bambou, un peu d’élevage et d’agriculture et la production d’alcool de riz. Après la visite du village, participation à un « Baci ». Mélange d’animisme et de bouddhisme, cette cérémonie est spécifique au Laos : elle a pour but de « rappeler ses esprits » à celui qui les invoque avant d’accomplir une tâche importante ou de vivre un événement majeur (naissance, mariage, voyage...). Ensuite, retour à bord du bateau pour un peu de temps libre en cabine avant le souper et la projection du film « Chang », premier film en noir et blanc tourné dans la région (muet, 1927) et qui met en scène le quotidien d’une famille au cœur de la jungle tropicale. Nuit à bord du bateau.

    Jour 7 - samedi 30 janvier
    HUAY PALANG / PAKBENG / KOP AEK

    Pour les lève-tôt, rendez-vous sur le pont au lever du soleil pour une initiation au tai-chi et au yoga. Après le déjeuner, vous êtes conviés à une conférence de familiarisation avec l’éléphant d’Asie et les spécificités de cet animal au Laos. Diner à bord. En début d’après-midi, arrivée à Pakbeng, petite bourgade à mi-distance entre Huay Xay et Luang Prabang, et point de transit pour de nombreux locaux qui voyagent entre les deux villes. Découverte de la vie locale entre le marché et le temple avant de traverser le Mékong et pour la visite du Centre de préservation des éléphants. Le centre est un véritable havre de paix pour les quelques pachydermes ces pachydermes tant convoités par le braconnage et l’industrie forestière. En proie à l’extinction, on estime qu’au Laos il ne reste que 300 individus à l’état sauvage et 400 en captivité. Retour à bord et poursuite de la navigation jusqu’au village de Kop Aek où vivent les minorités Lao, Hmong et Khamu. Village dressé au pied d’un banc de sable, nous y dégusterons un apéritif tout en appréciant un spectacle de danses traditionnelles. Retour sur le bateau pour un souper barbecue sur le pont. Nuit à bord.

    Jour 8 - dimanche 31 janvier
    KOP AEK / GROTTES DE PAK OU

    Après le déjeuner, conférence sur la vie quotidienne des laotiens et sur la diversité ethnique des peuples vivant le long du cours supérieur du Mékong. Découverte ensuite de la cuisine laotienne, de sa richesse en saveurs et de l’importance des herbes et des épices. Pendant ce cours de cuisine, vous apprendrez les bases de cette gastronomie unique. Après le dîner, débarquement au village de tisserand de Muang Keo où une petite marche facile nous conduira aux fameuses grottes de Pak Ou, haut lieu de pèlerinage pour les Laotiens, notamment au moment du Nouvel An Lao à la mi-avril. Elles abritent des milliers de Bouddhas déposés en offrandes par les dévots depuis le 16e siècle. Retour sur le bateau. Reste de l’après-midi libre pour vous reposer, profiter des installations à bord ou, si vous le désirez, partir en kayak explorer les abords du fleuve. En fin de journée, conférence avec un expert au sujet du travail accompli pour enregistrer Luang Prabang au Patrimoine mondial de l’UNESCO en décembre 1995 et celui effectué au quotidien par la ville pour protéger et valoriser cet héritage unique d’architecture civile et religieuse à la fois laotienne et coloniale française. Souper d’au revoir à bord du bateau face aux grottes de Pak Ou, avec mets sélectionnés pour l’occasion. Dernière nuit à bord.

    Jour 9 - lundi 1 février
    GROTTES DE PAK OU / LUANG PRABANG : DÉBARQUEMENT

    Arrivée ce matin à Luang Prabang. À 700 mètres d’altitude, au confluent de la rivière Nam Khan et du Mékong, la plus belle cité d’Indochine ressemble à un gros bourg sorti du Moyen Âge. Les toits brillants de ses pagodes, les vestiges de son architecture coloniale française et ses multiples ethnies font partie du charme indivisible de cette ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Petit tour d’orientation pour vous donner un premier aperçu de la ville avant l’installation à l’hôtel pour un séjour de trois nuits (chambres non disponibles avant 14h). Dîner au restaurant Alamae au sein de l’hôtel Victoria, face au Mékong. Après le dîner, découverte du temple de Wat Aham puis de l’impressionnant stupa de Wat Visoun, le plus ancien de la ville. Visite ensuite du musée TAEC (Traditionnal Art and Ethnology Center) qui nous donnera un bon aperçu de la culture et des traditions laotiennes. Retour à l’hôtel avant le souper à l’incontournable restaurant Khaiphaen, dont la mission est la réinsertion des jeunes issus de milieux défavorisés. Nuit à Luang Prabang.

    Jour 10 - mardi 2 février
    LUANG PRABANG

    Ce matin, promenade au marché local puis visite du Wat Xieng Thong, Wat Xieng Thong, datant de 1560, avec ses toits balayant la terre, qui représente l'architecture classique de Luang Prabang, puis du Wat Mai. Visite ensuite du Musée National situé dans l’ancien Palais Royal, qui possède une belle collection d’objets illustrant la richesse de la culture laotienne, dont le Phra Bang, un Bouddha d’or fin qui a donné son nom à la ville. Après le dîner dans un restaurant local, ascension au mont Phousi, la montagne sacrée de Luang Prabang qui s’élève au cœur de la ville. À son sommet, vue panoramique sur la ville et ses fleuves. Après-midi libre pour découvrir la ville à votre rythme ou faire quelques achats souvenirs. Souper autour d’un Sindat au restaurant Dyen Sabai. Le sindat, un barbecue lao, est une institution pour les Laotiens qui permet de se regrouper autour d’un dôme métallique sur lequel on fait griller de la viande tout en assaisonnant soi-même le bouillon qui accompagne le repas. Nuit à Luang Prabang.

    Jour 11 - mercredi 3 février
    LUANG PRABANG / CHUTES DE KUANG SI / LUANG PRABANG

    Départ très matinal, au lever du soleil, pour assister au rituel de la collecte du repas. Les moines bouddhistes (ou bonzes), vêtus d’une robe couleur safran, pieds nus et en silence, marchent dans les rues de la ville pour recueillir la nourriture offerte par les villageois. Ce moment hors du temps est l’occasion de saisir la douce et profonde spiritualité des Laotiens. Retour à l’hôtel pour le déjeuner, puis route vers les chutes de Kuang Si. Nichées en pleine forêt, elles s’écoulent en cascade dans une multitude de bassins d’eau turquoise. Possibilité de baignade. Dîner au restaurant Carpe Diem, près des chutes, avant le retour à Luang Prabang. Sur le chemin, arrêt dans les villages de Ban Xang Khong, spécialisé dans la fabrique du papier traditionnel, et de Ban Xieng Lek pour une rencontre avec des tisserands. Souper et nuit à l’hôtel.

    Jour 12 - jeudi 4 février
    LUANG PRABANG / PHONSAVAN

    Départ tôt pour un trajet d’environ 5 à 6h vers Phonsavan, chef-lieu du Xieng Khuang. Phonsavan est surtout connue comme la porte de la plaine des jarres. Dîner pique-nique en cours de route. La fameuse Plaine des Jarres nous promet des découvertes énigmatiques. Sur ses prairies gris-plomb, des centaines de bouches béantes, verticales, couchées, bouchées par la terre ou débordantes de végétation, gardent leur mystère. Creusées dans le roc, elles mesurent jusqu’à 2,70 m de haut et l’on en compte plus de 400. L’origine des jarres, vieilles de plus de 2000 ans, ne cesse de susciter des polémiques au sein de la communauté scientifique. Le site, d’une superficie d’environ 1000 km2, se situe dans une des régions les plus bombardées par l’aviation américaine durant la guerre du Vietnam. Visite du site n°1, le plus étendu, parsemé de plus de 300 jarres. Installation à l’hôtel à Xieng Khuang. Souper et nuit.

    Jour 13 - vendredi 5 février
    PHONSAVAN / VIENTIANE

    Ce matin, visite des sites n°2 et 3 de la Plaine des Jarres. De là, le panorama sur la vallée est magnifique. Dîner dans un restaurant local, puis transfert à l’aéroport de Xieng Khuang pour le vol à destination de Vientiane, capitale du Laos qui s’étend le long d’un large méandre du Mékong, face à la ville thaïlandaise de Nong Kai. Arrivée à Vientiane et visite du centre COPE pour mieux saisir l’ampleur de la guerre du Vietnam qui affecta le Laos dans les années 60 à 70. Installation à l’hôtel, souper et nuit.

    Jour 14 - samedi 6 février
    VIENTIANE

    Journée consacrée à la découverte de la capitale du Laos dont le charme est marqué par l’architecture coloniale française : le palais présidentiel et l’arc de triomphe de Patuxay, édifié à la mémoire des victimes laotiennes de la Seconde Guerre mondiale et de celles de l'indépendance du pays. Visite du Wat SiSakhet, le plus vieux temple de Vientiane construit en 1818, avec son extraordinaire plafond à caissons. De l’autre côté de la rue se trouve le Ho Phra Keo abritant un remarquable musée d’objets bouddhiques de tradition laotienne. Vous ne manquerez pas la visite du Pha That Luang, le symbole du pays et son monument le plus sacré. Dîner au restaurant Le Padaek. Puis, si le temps le permet, découverte du Wat Si Muang et du quartier de Ban Nong Bua Thong, connu pour le travail du textile. En après-midi, découverte du Buddha Park (ou Xieng Khuan). Ce parc regroupe plus de 200 sculptures bouddhistes et hindouistes construites en 1958 par Bunleua Sulitat, prêtre chaman. En 1975, il se refugia à Nong Khai de l’autre côté du fleuve, en Thaïlande, où il poursuivit son œuvre. Retour à l’hôtel pour le souper et la nuit.

    Jour 15 - dimanche 7 février
    VIENTIANE / PAKSE / CHAMPASSAK / ILE DE DON DAENG

    Après le déjeuner tôt le matin, transfert à l’aéroport de Vientiane pour un vol à destination de Pakse. Accueil à l’aéroport par le guide local et départ en bus pour la province de Champassak, célèbre pour le site préangkorien du Wat Phou, construit entre le 9e et le 13e siècle, juste avant l’érection du complexe d’Angkor Wat à Siem Reap. Visite du musée de l’héritage historique de Champassak puis montée au temple à pied. Transfert en bateau vers l’île de Don Daeng. Installation au lodge et dîner. Après-midi libre vous permettant de profiter de la piscine et des installations. Baladez-vous à vélo ou à pied sur les chemins pittoresques de l’île de Don Daeng (vélos disponibles gratuitement à la réception). La population locale est très accueillante et chaleureuse. Nous voici au cœur d’une campagne préservée restée très authentique. Ici, pas de voiture ! Aventurez-vous jusqu’à la pointe Sud sur un chemin champêtre sillonnant les rizières et au cours duquel vous croiserez des dizaines de buffles ! Souper au lodge et nuit.

    Jour 16 - lundi 8 février
    ILE DE DON DAENG / MONT PHOU ASA / PLATEAU DES BOLOVENS / ILE DE DON DAENG

    Ce matin, transfert en bateau et retour sur la terre ferme à Ban Muang pour continuer la route vers Ban Khiet Ngong, bourgade vivant principalement de l’élevage des éléphants. Promenade à dos d’éléphant pour rejoindre les ruines du mont Phou Asa, plateau d’origine volcanique à l’étonnant aspect lunaire. Au sommet, le site archéologique abrite les restes d’une civilisation qui remontent entre le Xe et le XIe siècle. Dîner au lodge Kingfischer, puis continuation vers le plateau des Bolovens pour la chute spectaculaire de Tad Fan, probablement la plus haute du pays, avec ses deux bras plongeant sur plus de 120 m. Le plateau des Bolovens, formé sur les vestiges d’un ancien volcan, est l’une des principales régions agricoles du pays et est réputé pour ses plantations de caféiers et de théiers. Sur la route, des plantations d’hévéas, tecks, théiers, caféiers, bananiers, litchis… Visite d’une plantation, puis retour sur l’île de Don Daeng. Souper et nuit au lodge.

    Jour 17 - mardi 9 février
    ILE DE DON DAENG / PAKSE / CHONGMEK / SURIN (THAÏLANDE)

    Ce matin, transfert en bateau pour rejoindre Pakse, puis départ pour la frontière lao-thaï à Chongmek. Formalités d’entrée en Thaïlande, accueil par le guide et changement de véhicule. Visite du Wat Thungsrimway, exemple d‘architecture Isan construit sur l’eau. Dîner en route, puis découverte du temple de Sikkhoraphum, temple aux cinq tours de briques khmères aux beaux linteaux sculptés. Arrêt ensuite dans un village de fabricants de paniers. Installation à l’hôtel à Surin, souper et nuit.

    Jour 18 - mercredi 10 février
    SURIN / PHIMAÏ / KHORAT

    Départ vers le temple de Phanom Rung, vaste temple construit entre les Xe et XIIe siècle au sommet d’un volcan éteint. C’est une oeuvre colossale, dédiée à Shiva, dont la particularité réside dans les 15 portes qui trouent l'enceinte du temple pour permettre aux rayons du soleil d'atteindre le Lingam de Shiva, lieu sacré du temple, 4 fois l'an. Continuation pour la visite du temple de Muang Tham, offrant de splendides linteaux sculptés dans un décor de jardins entourés de nagas. Dîner dans un restaurant local, puis après-midi consacré à la visite du Wat Phimaï, un des plus beaux ensembles architecturaux khmers de la Thaïlande dont le sanctuaire (XIe – XIIe siècle), protégé par 2 enceintes de pierre, présente une remarquable facture avec linteaux intérieurs de tradition hindouiste et linteaux extérieurs de tradition bouddhiste. À cela s'ajoutent un prang (tour sanctuaire au toit en pain de sucre) central de 28 mètres et des personnages mythologiques sculptés plus vrais que nature. Découverte aussi du musée national de Phimai où sont conservées les sculptures originales du temple. Route vers Nakhon Ratchasima, capitale thaïlandaise de la Poterie, encore connue sous son ancien nom de Khorat. Installation à l’hôtel, souper et nuit.

    Jour 19 - jeudi 11 février
    KHORAT / BANGKOK

    Après une promenade au marché de Khorat, route à travers le plateau de Muak Lek et les forêts du parc national de Khao Yai par Saraburi. Arrivée à Bangkok sur les rives de la Chao Phraya, le fleuve des rois. Dîner dans un restaurant local. Après le dîner, excursion en bateau à longue queue sur les Khlongs (canaux) de Thonburi, ces anciennes voies d’eau jalonnées de maisons sur pilotis qui valurent à Bangkok son surnom de « Venise de l'Orient ». Puis sur les rives du fleuve Chao Phraya, visite du temple bouddhiste de l'Aurore ou Wat Arun, dont les toits sont ornés de Kinaries, les femmes-oiseaux, et dont le stupa s'élève à 82 mètres. Installation à l’hôtel. Souper spectacle de danses traditionnelles classiques thaïes. Nuit à Bangkok.

    Jour 20 - vendredi 12 février
    BANGKOK

    En matinée, visite du Grand Palais. En tant que résidence des rois Thaïs, le palais royal a été le centre de la capitale à travers l’histoire du pays. Le Palais est entouré de murs d’enceinte qui couvrent pratiquement deux kilomètres carrés. Visite de la salle d’audience et du temple du Bouddha d’Emeraude (Wat Phra Kaew) avec son image de Bouddha en jade. Continuation pour la visite d'un des plus grands et des plus anciens temples de Bangkok, le Wat Pho qui offre un panorama complet de chapelles, de pavillons et de stupas (chedis) abritant une multitude de bouddhas dorés, dont le très imposant Bouddha couché long de 45 m sur son lit de mort et dont la plante des pieds est ornée de 108 lakshanas de nacre qui représentent les 108 états de Bouddha. À noter que le Wat Pho vit naître le massage thaï. Retour à l’hôtel pour les derniers préparatifs avant le départ. Dîner d’adieu en ville, puis transfert à l’aéroport pour le vol, avec escale, vers Montréal.

    Jour 21 - samedi 13 février
    BANGKOK / MONTREAL

    Transit et vol de correspondance. Boissons et repas servis à bord. Arrivée à Montréal.

    BON À SAVOIR

    Vous avez choisi de visiter des endroits reculés du Laos où le tourisme reste encore à l’état de naissance. Nous vous remercions pour votre ouverture d’esprit et votre considération pour de tels endroits. Nous sommes persuadés que vous allez apprécier ces découvertes dans ces belles régions du pays. Sachez toutefois que vous pourrez peut-être faire face à des situations, des rencontres et des comportements parfois surprenants ou inattendus. Dans les pays en voie de développement, il s’agit d’un problème récurrent pour les populations et les autorités locales mais nous restons persuadés que votre guide fera de son mieux pour que vous puissiez apprécier votre séjour à sa juste valeur. Le programme peut se dérouler de façon légèrement différente en fonction des contraintes techniques locales toujours possibles dans ces contrées éloignées. Cela nécessite de la patience, une attitude de tolérance et un bon sens d’adaptation aux réalités locales.

    LEVER DE VOILES SUR L’ANOUVONG…

    L’Anouvong, ou Monarque courageux, est un vaisseau au design Laotien accompagné d’accents coloniaux français. Ses huit cabines spacieuses et deux suites luxueuses sont équipées de fenêtres du plancher au plafond qui s’ouvrent sur un balcon d’où l’on peut admirer les berges verdoyantes du Mekong. Chaque cabine est climatisée et équipée d’une garde-robe, une table à café et deux chaises, une salle de bain munie d’une douche à l’italienne, de robes de chambres et de sandales et d’un séchoir à cheveux. Vous y trouverez aussi un téléphone, un coffret de sureté, des hauts parleurs Bluetooth et un support à valise.

    L’Anouvong contient également des espaces publics tels qu’un lounge et café, un spa, une terrasse commune, une bibliothèque et une salle à manger où seront servis des plats traditionnels Laotiens dont la richesse des saveurs et la fraîcheur des aliments vous feront saliver.

    Des activités sont prévues pour vous divertir tout au long de la croisière. Des performances de danse et de musique traditionnelles, des présentations culturelles, des séances de Tai-Chi… tout est mis en œuvre pour vous que vous puissiez vous immerger dans la culture laotienne.

    Prix en occupation doubleà venir 
    Réduction, « payez par chèque »à venir
    Pourboire aux guides et aux chauffeursà venir
    Supplément en chambre simpleà venir
    Obtenez les tarifs en primeur par courriel lorsqu’ils seront finalisés.

    Nombre min/max de voyageurs :15/20
    • NB1 : Voyages Lambert se charge de la répartition des pourboires aux guides et aux chauffeurs.
    Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec nous soit par téléphone, par courriel, par la poste ou à venir à nos bureaux. Vos coordonnées complètes ainsi que le nom de la personne avec qui vous partagerez votre chambre (possibilité de partage pour les personnes seules) sont requises pour votre inscription. Un dépôt de 1000 $ est requis + le montant de l'assurance voyage(facultatif). Informez-vous du prix des assurances à l'agence. Le solde doit être payé au plus tard le 26 octobre 2020.
    Services inclus
    • Les vols internationaux Montréal / Bangkok / Montréal avec escale, en classe économique.
    • Les vols intérieurs Bangkok / Chiang Rai, Xieng Khuang / Vientiane et Vientiane / Pakse.
    • Les taxes d'aéroport et de sécurité applicables.
    • L'hébergement en chambre double en hôtels de catégorie standard à première classe.
    • La manutention d'une valise par personne aux hôtels.
    • Les taxes d’hôtels et les frais de service.
    • Les repas en pension complète incluant 2 soupers spectacles.
    • Les transports et transferts en autocar privé et climatisé.
    • Les excursions et transferts en bateau mentionnés au programme.
    • Les entrées et activités mentionnées au programme.
    • Les services de guides nationaux et locaux parlant français.
    • Un audio-transmetteur.
    • Les pourboires au(x) guide(s) et au(x) chauffeur(s).
    • Les pourboires au personnel et aux guides de croisière.
    • L’expertise et l’assistance d’un accompagnateur professionnel de Voyages Lambert.
    • Un cahier culturel numérique et un cadeau pratique pour le voyage.
    • Le fonds d’indemnisation de l’O.P.C. des clients des agences de voyages.
    Services non-inclus
    • L’assurance voyage.
    • Les dépenses d’ordre personnel.

    © Voyages Lambert - Tous droits réservés 2019 / Site web par Elefen / Mise à jour 2019-12-12