Ouganda & Rwanda

Un voyage d'exception
Du 18 janvier au 5 février 2020
    • Face à face avec les impressionnants gorilles de montagne
    • Découverte d'une douzaine d’espèces de primates
    • Balade en bateau dans le parc du Queen Elizabeth
    • Randonnée dans la forêt impénétrable de Bwindi
    • Visite du Mémorial sur le Génocide à Kigali

    Encore méconnus des touristes, l’Ouganda et le Rwanda offrent pourtant de nombreux trésors. Ils ont des forêts primaires quasi impénétrables, des volcans majestueux aux sommets enneigés, des lacs de cratère scintillants, des collines cultivées avec soin par des paysans méticuleux, des vastes étendues herbeuses où paissent les troupeaux, des plantations de thé qui déroulent leur vert tapis sur l’horizon, des parcs et des réserves sans pareils qui regorgent d’une faune abondante et variée.

    Ce sont aussi des pays où les sourires et l’accueil vont droit au cœur.   (...) Lire le texte d'introduction complet

    Encore méconnus des touristes, l’Ouganda et le Rwanda offrent pourtant de nombreux trésors. Ils ont des forêts primaires quasi impénétrables, des volcans majestueux aux sommets enneigés, des lacs de cratère scintillants, des collines cultivées avec soin par des paysans méticuleux, des vastes étendues herbeuses où paissent les troupeaux, des plantations de thé qui déroulent leur vert tapis sur l’horizon, des parcs et des réserves sans pareils qui regorgent d’une faune abondante et variée.

    Ce sont aussi des pays où les sourires et l’accueil vont droit au cœur. Même si des décennies de conflits et un génocide ont marqué ces populations à tout jamais. La paix et le développement y font aujourd’hui leur chemin, indubitablement.

    Et, parlant d’émotions, impossible de décrire ces rencontres bouleversantes avec les fragiles gorilles des montagnes, chers à Dian Fossey, et avec les agiles chimpanzés, étudiés et protégés par Jane Goodall. Des moments exceptionnels, troublants et intenses !

    En bref, ce sont des pays d’une beauté inoubliable et d’une extraordinaire diversité. Des pays fascinants, si loin des grands circuits touristiques, et qui peuvent désormais s’apprécier en toute quiétude. C’est un voyage d’exception, pour les amoureux de l’Afrique !

     
    Réduire le texte d'introduction
    Votre accompagnateur pour ce circuit : Abel Rodrigue - [Lire la biographie]
    Diplômé en sociologie et en aménagement du territoire de l’Université Laval, Abel Rodrigue a travaillé plus de 30 ans comme chargé de projet et adjoint exécutif au ministère de l’Environnement du Québec. Son travail au gouvernement ne l’a pas empêché de parcourir le monde entier, ce qu’il fait depuis près de 40 ans. Pour avoir visité plus de 140 pays, le plus souvent à titre d’accompagnateur, et globe-trotter dans l’âme, Abel peut être considéré comme un grand voyageur. Sa passion du voyage l’a même amené à enseigner au collège Mérici, à Québec, dans le cadre du cours Destinations du Monde pendant plusieurs années. Nouvellement retraité du gouvernement, il compte maintenant consacrer tout son temps au merveilleux monde du voyage. Toujours en quête de nouveaux espaces à parcourir, Abel est l’accompagnateur idéal pour les pays du bout du monde.
    Jour 1 - samedi 18 janvier
    MONTRÉAL / TORONTO / ADDIS-ABEBA
    Départ le matin de Montréal – Trudeau pour Toronto avec Air Canada. Correspondance en fin d’avant-midi à destination d’Addis-Abeba, avec la compagnie Ethiopian Airlines (durée 13h00). Boissons et repas servis en vol. Nuit à bord.
    Jour 2 - dimanche 19 janvier
    ADDIS-ABEBA / ENTEBBE / KAMPALA
    Arrivée le matin à Addis-Abeba, puis vol de correspondance avec Ethiopian Airlines à destination d’Entebbe (durée 02h05). Boissons et repas servis à bord. Arrivée à Entebbe en début d’après-midi. Accueil par le représentant local et transfert à Kampala. Installation au prestigieux Kampala Serena Hotel pour un séjour de deux nuits. Souper à l’hôtel et nuit à Kampala.
    Jour 3 - lundi 20 janvier
    KAMPALA
    Kampala, qui signifie « la colline aux impalas » en luganda, est la capitale ougandaise et une grande métropole moderne et dynamique de plus de deux millions d’habitants sur les quelque 34 millions que compte le pays. Elle fut fondée en 1890 lorsque le capitaine Lugard de l’armée coloniale britannique installa un campement sur la colline aujourd’hui appelée Old Kampala. La ville est appréciée pour ses jardins spacieux, son atmosphère cosmopolite et sa vie intellectuelle et culturelle.

    Journée de découverte de Kampala. Aperçu des principaux sites d’intérêt de la capitale comme le Parlement, la Haute Cour, l’Hôtel de Ville, la prestigieuse université de Makerere – la plus ancienne d’Afrique de l’Est (fondée en 1922), le Palais et le Parlement du royaume du Buganda, ainsi que la Grande Mosquée inaugurée par Kadhafi en 2008, qui a une capacité d’accueil de 20 000 fidèles. Au passage, visite de la cathédrale protestante de Namirimbe achevée en 1919, de la cathédrale catholique de Lubaga et du marché de Nakasero, haut en couleur. Si reconstruit (car détruit par un grand feu en 2010), visite du palais de Kasubi qui accueille les tombes royales des quatre derniers rois défunts du puissant royaume du Buganda. C’est le site historique et culturel le plus important du pays, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Dîner buffet à l’hôtel, suivi de la visite du Musée national qui permet une bonne synthèse des cultures ougandaises. Spectacle de danses et de chants traditionnels dans l’enceinte du musée. Retour à l’hôtel. Souper de bienvenue et nuit au Kampala Serena Hotel.
    Jour 4 - mardi 21 janvier
    KAMPALA / FORT PORTAL / KIBALE
    Longue matinée de route vers l’ouest du pays à destination de Fort Portal, dans une région de plantations de thé. De là, bifurcation vers le sud en direction du parc national de Kibale. Installation pour deux nuits au Ndali Lodge, magnifiquement perché au-dessus de lacs de cratère qui constellent la région. Dîner tardif au lodge. En milieu d’après-midi, petite balade depuis le lodge pour découvrir les plus beaux paysages sur les lacs de cratère. Leurs rives luxuriantes servent de refuge à un grand nombre d’oiseaux et de papillons. Retour au lodge. Souper et nuit.
    Jour 5 - mercredi 22 janvier
    PARC NATIONAL DE KIBALE ET BOGODI
    Créé en 1993, le parc national de Kibale est une forêt tropicale luxuriante d’une superficie de 795 kilomètres carrés, à une altitude comprise entre 1 100 et 1 590 mètres. Il détient une des plus grandes concentrations de primates du monde, avec un nombre record de 13 espèces différentes dont : chimpanzé (environ 1 450 individus), colobe rouge d’Afrique centrale, colobe noir et blanc, samango (singe bleu), mangabey à joues grises, cercopithèque de l’Hoest, sans oublier babouin et vervet. D’autres mammifères, comme lions, léopards, éléphants, buffles, antilopes, hyènes et hylochères, parcourent la forêt mais ne se montrent quasiment jamais. On y découvre également plus de 350 espèces d’oiseaux et un nombre incroyable de papillons. Les activités d’observation se font principalement à pied.

    Le matin, randonnée dans la forêt de Kibale avec un guide spécialisé (2 à 4 heures de marche), pour observer un groupe de chimpanzés habitués à la présence humaine. Attention, les chances de les observer sont de l’ordre de 50 %. Les chimpanzés sont beaucoup plus farouches et mobiles que les gorilles, pour lesquels les garanties d’observation sont de 100 %. Moment de rencontre assez intense avec ces mammifères à la vie sociale très développée. Observation possible d’autres espèces de primates et de mammifères de ce parc national. Dîner touristique près du quartier général du parc, suivi de la visite du village de Bogodi à la découverte des us et coutumes locales. Visite notamment de l’école primaire et d’un atelier d’artisanat géré par les femmes du village. Puis, randonnée guidée dans les marais de Bogodi à la recherche des quelque 200 espèces d’oiseaux qui y nichent, dont le superbe grand touraco bleu, la grue couronnée, l’aigle couronné, le gonolek des papyrus, le gros-bec à tête rouge, le barbican à taches jaunes et le perroquet brun. Retour au Ndali Lodge en fin d’après-midi. Souper au lodge et nuit.
    Jour 6 - jeudi 23 janvier
    KIBALE / KASESE / MWEYA (QUEEN ELIZABETH)
    Créé en 1952 et baptisé « Queen Elizabeth » deux ans plus tard à l’occasion de la visite de la Reine, le parc national du Queen Elizabeth, au milieu de la vallée du Rift, entre le lac Edward et les contreforts du Rwenzori, couvre une superficie de 2 056 kilomètres carrés. Volcans éteints, lacs de cratère, marais, forêts tropicales et plaines herbeuses constituent les différents biotopes du parc qui abrite une faune très diversifiée. Sur les quelque 100 espèces de mammifères que compte le parc, il est facile d’y voir des troupeaux d’éléphants, de buffles et d’antilopes (impalas, cobes, élands), des phacochères, hylochères, hippopotames, babouins et, avec un peu de chance, les fameux lions grimpeurs. De plus, on y recense près de 600 espèces d’oiseaux, ce qui en fait une des quatre zones les plus riches du monde en avifaune. Ce parc est classé Réserve mondiale de biosphère par l’Unesco.

    Départ le matin vers le parc national du Queen Elizabeth. Par beau temps, superbe panorama sur la chaîne des Rwenzori, les légendaires « Montagnes de la Lune », qui culmine à plus de 5 000 mètres (soit le troisième sommet d’Afrique). Peu après Kasese, arrêt sur la ligne de passage de l’Équateur. Entrée dans le parc, puis continuation vers le lodge situé sur la presqu’île de Mweya. Installation au Mweya Safari Lodge et dîner. Temps libre pour se reposer et profiter de la très belle piscine. En compagnie d’un guide ranger du Queen Elizabeth, safari en fin d’après-midi dans le secteur nord du parc à la recherche de la grande faune et des nombreuses espèces d’oiseaux. Retour au lodge. Souper et nuit.
    Jour 7 - vendredi 24 janvier
    PARC NATIONAL DU QUEEN ELIZABETH ET KATWE
    Tôt le matin, second safari accompagné d’un guide ranger. Retour au lodge pour déjeuner suivi de la visite de la saline de Katwe qui fait perdurer la vieille tradition d’exploitation des réserves de sel qui contribuèrent durant plusieurs siècles à assurer la prospérité du royaume de Bunyoro. Retour au lodge pour dîner et un peu de temps libre. En fin d’après-midi, balade en bateau (environ 2 heures) sur le canal naturel de Kazinga, qui relie les lacs George et Edward (36 kilomètres). Il est fameux pour ses hippopotames qui, avec une population d’environ 30 000 individus, forment la plus grande concentration au monde. Buffles, éléphants, crocodiles y sont nombreux, de même qu’une myriades d’oiseaux : aigles, cormorans, hérons, ibis, pélicans, cigognes, martins pêcheurs, etc. Une petite population de pêcheurs vit en bordure du lac. Retour au lodge. Souper et nuit.
    Jour 8 - samedi 25 janvier
    MWEYA / ISHASHA / BUHOMA
    Route vers la partie sud du parc national du Queen Elizabeth, le secteur d’Ishasha. Cette région est célèbre pour ses familles de lions grimpeurs d’arbres. Ils aiment se prélasser dans les grands figuiers dominant les étendues herbeuses. Au sortir du parc, poursuite de la route vers la magnifique région de l’impénétrable forêt de Bwindi, traversant de splendides paysages. Installation au Mahogany Springs Lodge, en bordure du parc, à Buhoma. Le panorama est extraordinaire les jours de beau temps avec des vues sur toute la chaîne des volcans au lointain. Dîner au lodge et temps libre pour relaxer. En fin d’après-midi, visite du village de Buhoma à la découverte de la culture traditionnelle locale. Visite d’un centre d’artisanat, suivie du spectacle de chants et de danses Bakiga donné par les orphelins et les écoliers du village. Souper et nuit au lodge.
    Jour 9 - dimanche 26 janvier
    PARC NATIONAL DE LA FORÊT IMPÉNÉTRABLE DE BWINDI
    Créé en 1992, le parc national de la Forêt impénétrable de Bwindi couvre 331 kilomètres carrés de forêts très denses (ce qui lui vaut le nom d’impénétrable) s’étalant entre 1 160 et 2 600 mètres d’altitude. Situé au sud de l’Ouganda près de la frontière du Rwanda, il fait partie du vaste ensemble de volcans de la Zone de conservation des Virunga, qui compte également le parc national des Volcans au Rwanda et le parc national des Virunga en RDC. L’Unesco a classé cette forêt sur la liste du Patrimoine mondial pour sa diversité biologique extrêmement riche (120 espèces de mammifères, 202 de papillons, 360 d’oiseaux, 160 d’arbres…) et la présence de neuf espèces protégées, dont le gorille de montagne qui est en voie d’extinction. Ces grands primates sont en effet extrêmement rares : il n’en aurait que 720 individus dans le monde, dont près de la moitié dans le Bwindi ! Végétariens, aimant les forêts humides, les familles de 8 à 20 individus comprennent des femelles adultes, plusieurs jeunes ainsi qu’un mâle dominant, le « dos argenté », qui peut atteindre un poids de 250 kilogramme et une taille de 1,70 mètre.

    Journée consacrée à la rencontre magique avec les gorilles de montagne. Départ de la randonnée tôt le matin avec un guide et des pisteurs spécialisés à la recherche d’une des sept familles de gorilles qui ont été habituées à la présence des touristes. Vous arriverez à vous approcher à quelques mètres de la famille et aurez le privilège de passer du temps en leur compagnie (jusqu’à une heure), tout en prenant des photos et en les admirant. Débonnaires et pacifiques, les anthropoïdes vous observeront, eux aussi, tout en se nourrissant dans leur univers végétal. Moment intense et unique : une expérience inoubliable ! Dîner pique-nique. Retour au lodge et reste de l’après-midi libre. Pour les plus valeureux, randonnée guidée optionnelle (environ 3 heures) au cœur de la forêt tropicale en suivant la rivière Muyanga jusqu’à la cascade haute de 33 mètres, permettant d’observer des singes, des fougères géantes et des orchidées. Souper et nuit au lodge.
    Jour 10 - lundi 27 janvier
    BUHOMA / KISORO / CYANIKA (frontière) / MUSANZE (RUHENGERI) / KINIGI
    Départ ce matin pour le Rwanda. La piste de lave serpente à travers des collines entièrement cultivées à plus de 2 000 mètres d’altitude, offrant une incroyable palette de verts. Trajet le long du lac Bunyonyi, entouré de vertes collines sculptées par des cultures en terrasse. Dîner dans la petite ville paisible de Kisoro, au Traveler’s Hotel. Superbes paysages de montagnes en route vers Cyanika, le poste frontière entre le Rwanda et l’Ouganda. Après les formalités de police et d’immigration, excursion vers le Virunga Lodge qui offre une très belle vue sur les lacs Bulera et Ruhondo dont on distingue la différence de niveaux (dénivellation de 100 mètres entre les deux lacs). Continuation vers la ville de Musanze (anciennement Ruhengeri), puis vers la bourgade de Kinigi sur une petite piste de campagne. Installation pour trois nuits au Mountain Gorilla View Lodge, magnifiquement bien situé en marge du parc national des Volcans. Par beau temps, il offre une vue saisissante sur les sept volcans, dont le plus élevé, le Karisimbi, atteint 4 507 mètres. Souper et nuit au lodge.
    Jour 11 - mardi 28 janvier
    PARC NATIONAL DES VOLCANS : SINGES DORÉS ET IBY’IWACU
    Le parc national des Volcans est situé au nord-est du Rwanda, dans une forêt tropicale très dense, constituée en grande partie de bambou et d’hagenia abyssinica. D’une superficie d’environ 125 kilomètres carrés, ce « petit » parc fait partie de la grande Zone de conservation des Virunga. Il s’étale en altitude entre 2 400 et 4 507 mètres (le sommet du Karisimbi). La primatologue américaine Dian Fossey y a passé une vingtaine d’années à étudier le gorille de montagne. Elle fut sauvagement assassinée en 1985. L’origine de sa mort reste incertaine. En plus d’être bien peuplée d’oiseaux et de singes, le parc des Volcans abrite huit groupes de gorilles habitués à la présence humaine, ce qui rend le Rwanda, historiquement et symboliquement, LE pays des gorilles de montagnes… L’environnement est différent du parc national de la Forêt impénétrable de Bwindi en Ouganda et l’expérience très complémentaire !

    Le matin, excursion dans le parc national des Volcans à la rencontre des singes dorés (le cercopithèque à diadème), récemment habitués à la présence humaine. Il est agréable à observer et fait partie des espèces menacées. Retour au lodge pour dîner. En après-midi, visite du village traditionnel Iby’Iwacu. Rencontre des chaleureux pygmées Batwa, spectacle des danseurs Intore, visite de la grande case royale, initiation à la médecine traditionnelle... une immersion complète dans les coutumes du pays. Retour au lodge. Souper et nuit.
    Jour 12 - mercredi 29 janvier
    PARC NATIONAL DES VOLCANS : GORILLES DE MONTAGNE ET MUSANZE
    Second safari aux gorilles. Après l’enregistrement au quartier général du parc tôt le matin, départ vers les pentes du volcan en compagnie de guides et de pisteurs expérimentés qui aideront à localiser une des familles de gorilles habituées à la présence de l’homme. Rencontre très émouvante avec ces « grands singes », pour les suivre dans leur quotidien, observer leurs comportements et leurs interactions. Durée d’observation limitée à une heure, comme à Bwindi. Retour au lodge pour le dîner qui peut être tardif et pour un peu de repos. Pour ceux qui le veulent, brève excursion à Musanze pour visiter le marché haut en couleur et une boutique d’artisanat local (vannerie, céramique, objets en feuilles de bananes, peintures naïves, etc.). Souper au lodge et nuit.
    Jour 13 - jeudi 30 janvier
    KINIGI / GISENYI (RUBAVU)
    Par une belle route asphaltée qui longe la chaîne des Virunga, départ vers la ville de Gisenyi (nouveau nom : Rubavu), qui borde le lac Kivu. Bref tour de ville offrant de beaux panoramas sur le lac Kivu et sur Goma, la ville jumelle du côté congolais. Visite de la coopérative COOPAC qui s’occupe de la commercialisation du café. Installation au chic Lake Kivu Serena Hotel, au bord du lac Kivu. Dîner à l’hôtel. Après-midi libre pour relaxer et profiter des installations de l’hôtel. Son attraction principale est d’abord sa piscine face au lac et la plage privée de sable fin, d’une propreté irréprochable. La balade le long du lac offre son lot de rencontres sans frime. Une colonie de roussettes (grandes chauves-souris) a élu domicile dans les grands cocotiers, juste en face de l’hôtel. Souper à l’hôtel. Nuit à Rubavu.
    Jour 14 - vendredi 31 janvier
    GISENYI / KIBUYE (KARONGI) / GISAKURA
    Le lac Kivu, véritable mer intérieure, est l’un des Grands lacs d’Afrique, avec une superficie totale de 2 650 kilomètres carrés. Mais il est minuscule comparé aux lacs Victoria (69 500 kilomètres carrés) et Tanganyika (31 900 kilomètres carrés). Tous ces lacs, et bien d’autres, se sont formés lors de la gigantesque fracture de la plaque africaine : la fameuse Rift Valley qui s’étire depuis la mer Rouge jusqu’au Mozambique. Le lac Kivu se situe à une altitude de 1 460 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il est magnifique par la beauté de ses berges et la végétation luxuriante qui l’entoure. En outre, les eaux profondes du lac renferment de gigantesques quantités de gaz dissous, du gaz carbonique et du gaz méthane. On parle de plus de 57 milliards de mètres cubes.

    Depuis l’hôtel, transfert en bateau rapide (environ 2 heures) jusqu’à la station touristique de Kibuye, récemment rebaptisée Karongi. Au fil de l’eau, découverte des paysages somptueux de ce lac, parsemé d’îles et bordé de villages de pêcheurs. Passage près de l’île Napoléon qui abrite une colonie de plusieurs milliers de roussettes. Arrivée à Kibuye en fin d’avant-midi. Après le dîner tôt au Moriah Hill Resort, visite de l’église Saint-Pierre devenue un mémorial du Génocide où 14 000 personnes furent massacrées aux abords immédiats. Ensuite, route vers le parc national de Nyungwe, empruntant une piste de latérite assez difficile, tantôt qui longe les rives du lac, tantôt qui grimpe à plus de 2 000 mètres dans les collines, offrant des vues grandioses pour le plaisir des amateurs de beaux paysages. C’est le Rwanda profond ! Traversée de grandes plantations de thé avant l’arrivée à l’élégant Nyungwe Rainforest Lodge en fin d’après-midi, près du village de Gisakura. Installation au lodge. Souper et nuit au lodge.
    Jour 15 - samedi 1 février
    PARC NATIONAL DE NYUNGWE
    Étendue sur 970 kilomètres carrés de majestueuses collines au sud-est du Rwanda, Nyungwe est la plus vaste et l’une des dernières forêts primaires de haute altitude en Afrique. S’étageant de 1 600 à 2 950 mètres, elle offre une scénographie d’une exceptionnelle beauté. C’est un habitat unique pour 75 espèces de mammifères dont 13 de primates (le quart des espèces de primates en Afrique), notamment le chimpanzé, le babouin olive, le cercopithèque de l’Hoest, le mangabey à joues grises, le colobe noir et blanc et le colobe d’Angola. La forêt compte près de 300 espèces d’oiseaux, dont le fameux touraco de Rwenzori, plus de 200 différentes sortes d’arbres ainsi qu’une grande variété d’orchidées et de papillons.

    Journée consacrée à la découverte du parc national de Nyungwe. En matinée, trois activités sont proposées, au choix : 1. Canopy Walk (niveau facile), une randonnée guidée dans l’épaisse canopée tropicale incluant la traversée des ponts suspendus sur le sentier Igishigishigi; 2. Bird Watching (niveau facile), une marche guidée à la recherche des différentes espèces d’oiseaux des forêts; 3. Grey-cheeked Mangabey Trekking (niveau modéré), une randonnée à la découverte des mangabeys à joues blanches, une espèce de cercopithèques présente dans le parc. Retour au lodge pour dîner. Autre randonnée guidée l’après-midi, en marge de la forêt de Nyungwe, pour l’observation d’un groupe de colobes noirs et blancs et possiblement d’autres espèces de primates. Promenade dans la plantation de thé de Gisakura avant le retour au lodge. Souper et nuit au lodge.
    Jour 16 - dimanche 2 février
    GISAKURA / BUTARE (HUYE) / NYANZA / KIGALI
    Butare, l’ancienne Astrida et maintenant appelée Huye, est la ville intellectuelle et culturelle du Rwanda. L’attraction principale est le Musée national qui abrite sans doute l’une des plus belles collections ethnologiques d’Afrique centrale et de l’Est. De fascinantes expositions d’ornements traditionnels sont magnifiquement illustrées par un choix de photographies du début du siècle dernier. Elles offrent un point de vue sur les modes de vie précoloniaux et sur la transformation du Rwanda en un État africain moderne. Le musée abrite aussi la maison du Ballet national des danseurs Intore qui ont gagné de nombreuses récompenses internationales de musique et de danse.
    Nyanza a été le quartier général de l’ancien royaume du Rwanda jusqu’à l’arrivée des Européens en 1961. L’ancien palais royal de Nyanza, construit en 1934 par le roi Mutara, est depuis un musée présentant des objets de la famille royale. Une réplique de l’enclos royal traditionnel a été érigé à proximité du palais de style occidental. Dans un enclos voisin, des vaches royales Inyambo, joliment décorées, se laissent admirer par les visiteurs.

    Départ vers l’est du pays, en direction de la ville de Butare, appelée maintenant Huye. Quelques arrêts phots ponctuent cette longue et impressionnante traversée de la forêt. À quelques kilomètres avant d’arriver à Huye, visite de l’atelier d’étain de la compagnie Smith. On y trouve de magnifiques objets fabriqués à la main dans un étain pur à 99 %. Tour de ville de Huye s’arrêtant à l’Université nationale du Rwanda dont le père dominicain Georges-Henri Lévesque en fut le premier recteur de 1963 à 1971. Après le dîner en ville à l’hôtel Ibis, visite guidée du Musée national, considéré comme le plus beau musée ethnographique d’Afrique de l’Est. Poursuite de la route vers Nyanza. Visite de l’ancien palais royal de la monarchie rwandaise. Continuation vers Kigali traversant le paysage typique des « mille collines » du Rwanda, intensément cultivées et parsemées de « rugos », ensemble de cases où vit une famille élargie, et de petits boisements d’eucalyptus. Arrivée à Kigali en fin d’après-midi. Installation au Kigali Serena Hotel. Souper et nuit.
    Jour 17 - lundi 3 février
    KIGALI
    Kigali est la capitale du Rwanda et le centre économique et administratif du pays. Avec plus d’un million d’habitants, sur les quelque douze millions que compte le pays, c’est la plus grande ville rwandaise. Elle est construite sur plusieurs collines verdoyantes et bénéficie d’un climat tempéré par l’altitude, en dépit de sa situation tropicale. À Kigali, on ne peut échapper à la visite des lieux de mémoire liés au génocide de 1994, histoire de « comprendre comment et pourquoi ça s’est passé… » ; c’est une contribution essentielle à ce long et fragile chemin vers la réconciliation et la paix.

    Journée consacrée à la découverte de Kigali, incluant la visite émouvante du Mémorial de Gisozi ouvert en 2004 à l’occasion du dixième anniversaire du génocide, de l’ancien camp Kigali où dix Casques bleus belges furent tués le 7 avril 1994, de l’église de la Sainte-Famille où des centaines de Tutsis et d’opposants hutus ont été massacrés le 17 juin 1994, ainsi que de l’hôtel des Mille Collines, lieu de tournage du film à succès Hotel Rwanda, où des centaines de Rwandais avaient trouvé refuge de peur d’être massacrés par les miliciens hutus. Arrêt à la maison de Richard Kandt qui, de la terrasse arrière, offre une large vue sur les banlieues nord de Kigali. Après le dîner buffet à l’hôtel, aperçu de l’édifice du Parlement qui porte encore les stigmates de la guerre. De grands trous d’obus sont préservés pour la mémoire. Puis, visite du marché typique de Kimironko où l’on trouve de tout, avant de s’arrêter dans une boutique en ville afin de compléter ses derniers achats de souvenirs. Souper d’adieu à l’hôtel. Nuit à Kigali.
    Jour 18 - mardi 4 février
    KIGALI / ADDIS-ABEBA / DUBLIN
    Le matin, excursion à quelque 25 kilomètres au sud-est de Kigali pour visiter Ntarama et Nyamata qui ont subi en plein cœur l’horreur du génocide. Un moment fort et sans doute difficile du voyage, mais qui aidera à comprendre, peut-être... Retour à l’hôtel. Après le dîner, transfert à l’aéroport international de Kigali. Vol d’Ethiopian Airlines à destination d’Addis-Abeba (durée 02h25). Boissons et repas servis à bord. Vol de nuit d’Ethiopian Airlines à destination de Toronto, via Dublin (durée 16h35 incluant l’escale technique à Dublin). Boissons et repas servis en vol. 
    Jour 19 - mercredi 5 février
    DUBLIN / TORONTO / MONTRÉAL (OU QUÉBEC)
    Arrivée à Toronto le matin. Vol de correspondance avec Air Canada pour Montréal – Trudeau (ou Québec). Arrivée à Montréal en fin d’avant-midi, le même jour.
    BON À SAVOIR

    Une preuve de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigée pour entrer au Rwanda. Un traitement antipaludéen est vivement recommandé. Il est impératif de consulter une clinique de santé voyages bien avant le départ pour connaître les vaccinations et médications requises pour ce voyage.

    Un sac de voyage souple ou un sac à dos, plutôt qu’une véritable valise, est plus adapté à ce type de voyage compte tenu du peu d’espace de rangement dans les véhicules.

    Le climat est chaud et sec en janvier/février, avec des moyennes de 20 à 28o C le jour. Les nuits peuvent toutefois s’avérer assez fraîches (12o C en moyenne en altitude). Ni les pluies tropicales ni les chaleurs excessives ne sont à craindre pour ce voyage. Quelques vêtements chauds sont à prévoir ainsi que de bonnes chaussures montantes pour les randonnées en forêt.

    Les transports terrestres sont assurés par des véhicules tout-terrain 4X4 de maximum 6 passagers. Ils se font sur des routes et des pistes parfois en mauvais état, mais le plus souvent correctes. Poussière et cahots sont à prévoir dans les parcs et les réserves.

    Le programme peut se dérouler de façon légèrement différente en fonction des contraintes techniques locales toujours possibles dans ces contrées éloignées. Cela nécessite de la patience, une attitude de tolérance et un bon sens d’adaptation aux réalités locales.

    SAFARIS AUX GORILLES

    Les randonnées aux gorilles peuvent être assez longues et difficiles : de 3 à 5 heures de marche aller-retour (selon la difficulté pour retrouver leur trace), avec une ascension assez raide au début sur les pentes des volcans, pour atteindre ensuite la forêt, lieu d’habitat naturel des gorilles. La pluie fréquente augmente les difficultés. Une bonne condition physique est indispensable.

    Toute randonnée est encadrée par plusieurs guides et pisteurs expérimentés. Afin de préserver les gorilles des risques sanitaires et du stress, des règles strictes sont nécessaires aux conditions d’observation : une fois le groupe atteint, l’observation est d’une heure au maximum ; la distance d’observation ne peut être de moins de 7 mètres ; l’observation est interdite aux personnes enrhumées ou malades ; 8 personnes maximum en même temps pour un même groupe de gorilles.

    Le nombre de permis journaliers actuels est limité à 80 au Rwanda puisqu’il y a, à ce jour, 10 groupes de gorilles qui ont été habitués à la présence humaine, alors qu’il n’y a que 64 permis délivrés en Ouganda pour les 8 groupes habitués à l’homme. Les permis requis pour les safaris aux gorilles sont donc très demandés, et peu distribués. Cela explique sans doute leur prix très élevé. À ce jour, le prix est fixé à 600 $ US par permis en Ouganda et 1 500 $ US par permis au Rwanda. C’est effectivement très cher, mais il s’agit d’une activité exceptionnelle qui doit être limitée à un tout petit nombre. Avec cet argent, le parc paie des gardiens qui chassent les braconniers et des pisteurs qui surveillent de près l’évolution des familles de gorilles. Il sert aussi à augmenter les revenus pour les communautés locales permettant, par exemple, la création d’écoles ou d’hôpitaux. Il faut le prendre surtout comme une contribution à une meilleure protection d’un patrimoine mondial extraordinaire.

    Prix en occupation double17595 $ 
    Réduction, « payez par chèque »-360 $
    Pourboires aux guides et aux chauffeurs-220 $
    Supplément en chambre simpleSur demande
    Total
    Nombre min/max de voyageurs :11/16
    • NB1 : Pourboires : Voyages Lambert se charge de la répartition des pourboires aux guides et aux chauffeurs.
    Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec nous soit par téléphone, par courriel, par la poste ou à venir à nos bureaux. Vos coordonnées complètes ainsi que le nom de la personne avec qui vous partagerez votre chambre (possibilité de partage pour les personnes seules) sont requises pour votre inscription. Un dépôt de 3500 $ est requis + le montant de l'assurance voyage(facultatif). Informez-vous du prix des assurances à l'agence. Le solde doit être payé au plus tard le 18 octobre 2019.
    Services inclus
    • Les vols Montréal / Toronto / Montréal avec Air Canada (vols de Québec possibles).
    • Les vols Toronto / Addis-Abeba / Entebbe et Kigali / Addis-Abeba / Toronto avec Ethiopian Airlines, en classe économique.
    • Les taxes d'aéroport, de sécurité et de départ applicables.
    • Les transports et transferts en véhicule tout-terrain 4X4, avec toit ouvrant pour un maximum de 6 passagers par véhicule de manière à garantir une fenêtre pour chacun.
    • L'hébergement en hôtels 4 ou 5 étoiles à Kampala, Gysenyi et Kigali, et en lodges de catégorie supérieure durant le reste du circuit, en chambre double, incluant les taxes et frais de service.
    • La manutention d'un bagage par personne aux hôtels et lodges.
    • Les repas en pension complète, incluant thé et café.
    • L’eau minérale en bouteilles à volonté pendant le circuit.
    • Les visites, excursions, activités, spectacles, parcs et safaris mentionnés au programme, incluant tous les frais et les droits d'entrée, sauf si indiqués en option.
    • Les services de chauffeurs guides parlant français.
    • Les pourboires aux chauffeurs, guides, bagagistes et restaurants (220 $ par personne).
    • L’assurance assistance évacuation des « Flying Doctors ».
    • L’expertise et l'assistance d'un accompagnateur de Voyages Lambert.
    • Un cahier culturel numérique et un cadeau pratique pour le voyage.
    • Le fonds d’indemnisation de l’O.P.C. des clients des agences de voyages.
    Services non-inclus
    • Les visas d’entrée en Ouganda et au Rwanda (100 $ US en date du 1er mars 2018).
    • Les deux safaris aux gorilles, soit 600 $ US en Ouganda et 1 500 $ US au Rwanda, par personne, payables en totalité au plus tard le 18 septembre 2019, non changeables ni remboursables.
    • L'assurance voyage.
    • Les dépenses d'ordre personnel.
    • Mme. Trudel
      Abel est vraiment un accompagnateur hors pair. Ce fut un réel plaisir de faire ce voyage avec lui. Je n'ai que des commentaires positifs à son sujet.La bonne humeur de Félix et d'Alexis a été très appréciée. De plus, ils sont ponctuels et très serviables. Les Jeeps étaient toujours propres malgré la poussière et la boue de tous les jours.

    © Voyages Lambert - Tous droits réservés 2019 / Site web par Elefen / Mise à jour 2019-08-21