L’Équateur et les Îles Galápagos

Du 18 janvier au 5 février 2022
  • Les villes coloniales de Quito et de Cuenca, classées au patrimoine mondial de l’Unesco
  • Les magnifiques paysages andins de volcans enneigés, parmi les plus hauts du monde
  • Les traditions indiennes toujours vivantes et la gentillesse du peuple équatorien
  • L’Amazonie, poumon de la planète, à la biodiversité unique au monde
  • L’archipel protégé des Galápagos, où les animaux n’ont pas peur des hommes

L'émotion sans modération !


L'Équateur, cet attachant petit pays de la cordillère des Andes, est le plus méconnu des pays andins et l'un des plus beaux et des plus authentiques. Le voyageur avide d’émotions culturelles, de découvertes et de beautés sera surpris et séduit autant par sa nature, avec une biodiversité parmi les plus riches de la planète, que par son peuple qui a largement conservé ses coutumes indigènes.

Pendant deux semaines, vous allez parcourir la cordillère des Andes, épine dorsale et cœur du pays, de la belle région d'Otavalo jusqu’à la charmante cité coloniale de Cuenca,   (...) Lire le texte d'introduction complet

L'Équateur, cet attachant petit pays de la cordillère des Andes, est le plus méconnu des pays andins et l'un des plus beaux et des plus authentiques. Le voyageur avide d’émotions culturelles, de découvertes et de beautés sera surpris et séduit autant par sa nature, avec une biodiversité parmi les plus riches de la planète, que par son peuple qui a largement conservé ses coutumes indigènes.

Pendant deux semaines, vous allez parcourir la cordillère des Andes, épine dorsale et cœur du pays, de la belle région d'Otavalo jusqu’à la charmante cité coloniale de Cuenca, en passant par Quito la capitale et la fameuse « avenue des volcans » avec ses sommets enneigés, ses vallées verdoyantes et ses pittoresques marchés indigènes. Puis, vous descendrez le versant ouest de la cordillère jusqu’aux portes de l’envoûtante et mystérieuse Amazonie, d’une extraordinaire richesse, sur les pas du conquistador Francisco de Orellana et de la légende de l’El Dorado.

Pour couronner ce voyage, vous ferez une croisière aux Îles Galápagos, cet archipel perdu en plein Pacifique, à quelque mille kilomètres de la côte équatorienne, véritable paradis des naturalistes et des amoureux de la nature. Un voyage au cœur de la création dans un paysage volcanique primitif, étrange et grandiose, rythmé par le seul va-et-vient de l’océan : fous à pattes bleues, iguanes terrestres, frégates, pinsons, pélicans, otaries et autres espèces endémiques peuplent cet archipel qui constitue « un musée et un laboratoire vivants de l'évolution », unique au monde, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Des Andes au Pacifique, Voyages Lambert vous invite à un voyage au cœur de la Création, pour voir et s’émouvoir.

 
Réduire le texte d'introduction
Votre accompagnateur pour ce circuit : Abel Rodrigue - [Lire la biographie]
Diplômé en sociologie et en aménagement du territoire de l’Université Laval, Abel Rodrigue a travaillé plus de 30 ans comme chargé de projet et adjoint exécutif au ministère de l’Environnement du Québec. Son travail au gouvernement ne l’a pas empêché de parcourir le monde entier, ce qu’il fait depuis près de 40 ans. Pour avoir visité plus de 140 pays, le plus souvent à titre d’accompagnateur, et globe-trotter dans l’âme, Abel peut être considéré comme un grand voyageur. Sa passion du voyage l’a même amené à enseigner au collège Mérici, à Québec, dans le cadre du cours Destinations du Monde pendant plusieurs années. Nouvellement retraité du gouvernement, il compte maintenant consacrer tout son temps au merveilleux monde du voyage. Toujours en quête de nouveaux espaces à parcourir, Abel est l’accompagnateur idéal pour les pays du bout du monde.
Jour 1 - mardi 18 janvier
MONTRÉAL / PANAMA CITY / QUITO

Départ matinal de Montréal pour Quito via Panama City avec la compagnie Copa Airlines. Repas légers servis à bord. Arrivée en fin d’après-midi à Quito, capitale de l’Équateur et de la province de Pichincha. Accueil par le guide local et transfert à l’hôtel situé au cœur du centre historique, à quelques pas de la grande place de l’Indépendance (Plaza Grande). Installation pour trois nuits. Souper léger à l’hôtel. Nuit à Quito.

Jour 2 - mercredi 19 janvier
QUITO

Journée de découverte de Quito, construite sur les flancs du volcan Pichincha (4 776 m). Érigée sur les ruines d’une ancienne cité inca, à 2 800 mètres d’altitude, la ville s’étend sur près de 40 kilomètres dans un écrin majestueux de hautes montagnes, au cœur des Andes équatoriennes. Visite à pied du centre historique, ou Quito colonial, joyau architectural classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978. Découverte de sa belle Plaza Grande, entourée par le palais de Carondelet, siège du Gouvernement, le palais de l’Archevêché, le palais municipal et la cathédrale métropolitaine. Promenade dans ses ruelles étroites et tortueuses, bordées de pimpantes maisons blanches aux balcons en fer forgé, découvrant au passage ses somptueuses églises aux intérieurs baroques dont celles de la Compañia de Jesús (des Jésuites) et du Convento de San Francisco (des Franciscains), qui abritent les chefs-d’œuvre de l’École artistique de Quito. Après le dîner dans un restaurant du centre historique, visite du magnifique musée d’art précolombien Casa del Alabado dédié aux cultures précolombiennes de l’Équateur. Retour à l’hôtel et reste de l’après-midi libre. Souper de bienvenue en ville. Nuit à Quito.

Jour 3 - jeudi 20 janvier
QUITO / LA MITAD DEL MUNDO / QUITO

Montée au mirador du Panecillo, surmonté par la Vierge de Quito, pour une vue panoramique imprenable sur la ville et la Cordillère des Andes. Départ ensuite pour La Mitad del Mundo, à quelque 20 kilomètres au nord de Quito, pour la visite du monument qui signale la ligne de l’équateur au degré 0° 0’ 0’’. C’est au cours de la première mission géodésique française (1736-1739), que Charles Marie de La Condamine y situa la ligne équinoxiale séparant notre planète en deux hémisphères, nord et sud, ce qui changea la face du monde et donna son nom à l’Équateur. Le site comprend différentes attractions, créées afin de promouvoir la culture équatorienne (habitations traditionnelles reconstituées, musées, planétarium, chapelle, etc.). Dîner dans un restaurant local. De retour à Quito, visite de la maison-musée d’Oswaldo Guayasamín, le plus célèbre peintre de l’Équateur (1919-1999), et de l’impressionnante Capilla del Hombre qui rend un vibrant hommage à la situation sociale et politique de l’Amérique du Sud. Son œuvre saisit avec force l’oppression, le racisme, la pauvreté et les inégalités qui frappent tout le continent. Souper libre. Nuit à Quito.

Jour 4 - vendredi 21 janvier
QUITO / PEGUCHE / OTAVALO / SAN PABLO DEL LAGO

Route vers le nord pour Otavalo, dans la province d’Imbabura, à travers des paysages fascinants de la campagne des Andes. Arrivée dans la région des Quichuas-Otavalo, la communauté indigène la plus prospère de l’Équateur et réputée pour son artisanat. Visite du charmant village indien de Peguche, connu pour ses tissages en laine et ses instruments de musique en bois. Dîner de mets traditionnels dans une famille de Peguche, permettant de découvrir le mode de vie, la culture et les traditions des Quichuas-Otavalo, qu’ils ont su préserver et conserver jalousement encore aujourd’hui. Continuation de la route, via la ville d’Otavalo, vers le lac de San Pablo, l’un des plus beaux paysages de la province, face au volcan Imbabura (4 557 m), dieu protecteur des Quichuas-Otavalo. Installation à l’hôtel pour deux nuits. Souper et nuit à San Pablo del Lago.

Jour 5 - samedi 22 janvier
OTAVALO / COTACACHI / CUICOCHA / SAN PABLO DEL LAGO

Incursion matinale au pittoresque marché aux bestiaux qui se tient le samedi, suivie de la visite du marché d’Otavalo, sur la plaza de los Ponchos, le plus important des Andes équatoriennes et l’un des plus réputés dans toute l’Amérique latine, où les artisans locaux en costume traditionnel proposent objets d’artisanat, vêtements, bijoux, tissage... Halte à Cotacachi pour la visite d’un atelier spécialisé dans le travail du cuir. Après le dîner dans un restaurant local, excursion à la lagune de Cuicocha, énorme lac au fond d’un cratère sur les flancs du volcan Cotacachi (4 944 m), dans un cadre de montagnes majestueuses. Randonnée sur le bord du cratère pour admirer le paysage grandiose tout en observant une flore particulièrement variée avec plus de 400 espèces recensées. Retour à l’hôtel en fin de journée. Souper et nuit à San Pablo del Lago.

Jour 6 - dimanche 23 janvier
SAN PABLO DEL LAGO / COTOPAXI / LASSO

Départ matinal par la Panaméricaine qui emprunte le tracé de la fameuse « Avenue des volcans », surnommée ainsi par l’explorateur allemand Humboldt pour définir ce couloir inter-andin d'où émergent, en fonction des caprices du temps, les sommets enneigés des cordillères occidentales et orientales. Cap vers le sud en direction du parc national du Cotopaxi, zone protégée où se trouve le volcan enneigé du même nom qui, à 5 897 mètres, est le plus haut volcan en activité de la planète. Après le dîner au restaurant, promenade dans le parc national qui offre des paysages à couper le souffle. Il abrite plusieurs espèces arboricoles des forêts andines ainsi qu’une faune originale, mais plutôt discrète. La lagune de Limpiopungo, au pied du volcan Rumiñahui (4 721 m) au sommet unique coiffé de neiges éternelles, accueille de nombreux oiseaux aquatiques locaux et migrateurs. Continuation de la route pour rejoindre la fameuse hacienda La Ciénega, au sud de Lasso. Installation, souper et nuit.

Jour 7 - lundi 24 janvier
LASSO / BOUCLE DE QUILOTOA / LASSO

Journée d’exploration de la route circulaire appelée « la boucle de Quilotoa » qui s’enfonce dans la campagne de la province de Cotopaxi et qui jouxte la réserve écologique de Los Illinizas. En chemin, découverte de quelques villages indiens quechuas qui conservent encore leur mode de vie ancestral. Visite de la lagune de Quilotoa (3 854 m), nom donné à la caldeira du volcan Quilotoa qui, selon les légendes locales, serait protégé par un puissant dieu. Ce volcan, encore actif, se serait effondré il y a environ 800 ans, créant un magnifique lac de deux kilomètres de diamètre en son sein. De couleur verte ou bleue selon la position du soleil, le lac offre un paysage irréel de carte postale. Dîner en cours de route. Arrêt au mirador de Pucausha pour observer un beau panorama sur le canyon du rio Toachi. Retour à Lasso. Souper et nuit à La Ciénega.

Jour 8 - mardi 25 janvier
LASSO / PUERTO NAPO / AHUANO (AMAZONIE)

Départ pour l’Amazonie équatorienne, appelée l’Oriente. Traversée d’abord de la cordillère orientale avant d’amorcer ensuite la descente du versant oriental des Andes vers le bassin amazonien par la route qu’empruntèrent les Conquistadores pour découvrir l’Amazone. La route serpente à travers les montagnes et plonge dans une végétation qui devient de plus en plus tropicale. Expérience fascinante que de quitter les hautes terres andines pour se retrouver quelques heures plus tard à 300 mètres d’altitude en pleine forêt tropicale, aux portes de la fameuse Amazonie. Dîner en cours de route. Continuation vers Puerto Napo et le port fluvial de La Punta. Transfert en pirogue motorisée sur le rio Napo – c’est à partir de ce rio qu'a été découvert l’Amazone par Francisco de Orellana – vers Ahuano, situé de l’autre côté du fleuve. Installation pour deux nuits dans un charmant lodge surplombant la rive du rio Napo, au cœur de la réserve forestière. Souper buffet et nuit au lodge. Promenade nocturne optionnelle pour une première immersion en forêt amazonienne.

Jour 9 - mercredi 26 janvier
AMAZONIE

Journée de découverte de l’Amazonie, le poumon de notre planète. Navigation en pirogue sur le rio Napo, l’un des principaux affluents du grand fleuve Amazone, et randonnée dans la forêt équatoriale qui abrite une faune et une flore d’une richesse exceptionnelle. Avec un guide naturaliste qualifié, observation de la vie sauvage et découverte des plantes et de leur usage médicinal. Retour au lodge pour le dîner. En après-midi, visite d’une communauté de Quechuas afin d’approcher leur mode de vie traditionnel jalousement préservé, en parfaite harmonie avec la rivière et la forêt : fabrication de la chicha de yuca, utilisation de la sarbacane, préparation des graines de cacao, infusion de guayusa, élaboration de l’artisanat, découverte de leurs produits horticoles, etc. Chaque communauté est organisée autour d’une maison communale où se réunissent les membres pour partager les informations et gérer les affaires courantes. Souper buffet et nuit au lodge sur le bord du rio Napo.

Jour 10 - jeudi 27 janvier
AHUANO / PUYO / BAÑOS / RIOBAMBA

Transfert en pirogue motorisée vers La Punta, puis reprise de la route en direction de Baños. Près de Puyo, visite d’un atelier de bois de balsa. Après le dîner au restaurant, halte à la spectaculaire cascade Pailón del Diablo. Haute de 80 mètres, c’est l’une des dix chutes les plus importantes au monde. Poursuite de la Ruta de las Cascadas jusqu’à Baños, charmante station thermale au climat subtropical, qui doit sa renommée aux sources d’eau chaudes issues du volcan Tungurahua qui domine la ville de ses 5 000 mètres. Visite d’un atelier où l’on travaille le tagua, l’ivoire végétal. Remontée vers les Andes et continuation de la route pour rejoindre un hôtel-hacienda près de Riobamba, à 2 750 mètres d’altitude. Souper et nuit à Riobamba.

Jour 11 - vendredi 28 janvier
RIOBAMBA / CHIMBORAZO / BALBANERA / ALAUSÍ

Départ matinal en direction du volcan Chimborazo, le seigneur des Andes équatoriennes, le point culminant du pays à 6 310 mètres d’altitude, au sommet coiffé des neiges éternelles. Visite de la réserve naturelle de Chimborazo, dans un paysage de páramo aux hautes herbes typiques de cette région andine, où vigognes et caracaras abondent en grand nombre. Dîner sur place dans une petite auberge. Descente de la cordillère des Andes à travers de magnifiques paysages, s’arrêtant en route pour visiter la discrète église de Balbanera, la plus ancienne d’Équateur, datant de 1534. Continuation vers la petite ville d’Alausí, entourée de montagnes. Installation à l’hôtel. Souper et nuit à Alausí.

Jour 12 - samedi 29 janvier
ALAUSÍ / SIBAMBE / INGAPIRCA / CUENCA

La journée commence avec le pittoresque et mythique « train des Andes » qui plonge vers la plaine côtière par l’impressionnante Nariz del Diablo, obstacle que l’on surmonta à la construction de cet ingénieux tronçon sur la fameuse ligne Quito/Guayaquil, au début du 20e siècle. Sur 12 kilomètres, le train franchit des ponts tendus au-dessus de profonds abîmes, gravit ou dévale en zigzags des à-pics vertigineux, le long de paysages spectaculaires, jusqu’à Sibambe. Du temps libre est prévu pour assister à un spectacle de danses folkloriques et visiter le centre d’interprétation du train des Andes, avant le retour en train à Alausí. Départ immédiat vers le complexe archéologique d’Ingapirca, à 3 230 mètres d’altitude. Avec son temple du Soleil presque intact, ce centre politico-religieux constitue le témoin le plus important de la présence inca en Équateur. Dîner dans les environs. Descente de la cordillère des Andes à destination de la ville coloniale de Cuenca, d’une grande beauté architecturale. Entourée de collines au cœur d’un vaste bassin fertile, la ville est bâtie sur les ruines de Tomebamba, ancienne cité inca et résidence de l’empereur Huayna Capac. Installation pour deux nuits dans un hôtel de charme dans le centre historique de la ville. Souper et nuit à Cuenca.

Jour 13 - dimanche 30 janvier
CUENCA / GUALACEO / CUENCA

Départ matinal vers la bourgade de Gualaceo pour explorer son marché animé du dimanche qui offre un bon choix de vêtements et d’objets artisanaux : tissus ikat, châles teints, bijoux d’argent, bois sculpté, paniers tressés, instruments de musique… tout en découvrant la vie locale et les traditions autochtones. De retour à Cuenca, tour au Mirador de Turi qui offre une superbe vue panoramique de la ville et des majestueuses montagnes qui l’entourent. Après le dîner dans un restaurant traditionnel, visite à pied du centre historique de Cuenca, classé au patrimoine mondial par l’Unesco, avec ses ruelles et patios fleuris, ses églises et couvents de style baroque, ses belles demeures coloniales, ses places animées et ses marchés colorés. La place Abdón Calderón est le point central de la ville où trônent deux majestueuses cathédrales qui se font face, l’ancienne et la nouvelle. Souper libre. Nuit à Cuenca.

Jour 14 - lundi 31 janvier
CUENCA / EL CAJAS / GUAYAQUIL

En matinée, visite du musée des Cultures aborigènes qui illustre, à travers céramiques, outils et bijoux, les différentes périodes de l’histoire précolombienne de l’Équateur, depuis la lointaine période valdivia jusqu’aux Incas. Découverte d’une fabrique du fameux panama, élégant chapeau tissé traditionnellement, exclusivement fabriqué ici… en Équateur ! Après le dîner au restaurant en ville, cap à l’ouest vers le Pacifique à destination de Guayaquil. Traversée du parc national El Cajas qui englobe une myriade de lacs d’origine glaciaire, dans des paysages montagnards superbes. Arrivée en fin d’après-midi à Guayaquil, pôle économique et plus grande ville du pays avec plus de trois millions d’habitants. Installation et souper à l’hôtel. Nuit à Guayaquil.

Jour 15 - mardi 1 février
GUAYAQUIL / GALÁPAGOS : BALTRA & SANTA CRUZ (BLACK TURTLE COVE)

Transfert matinal à l’aéroport de Guayaquil pour une envolée d’environ deux heures vers les Galápagos, à quelque mille kilomètres de la côte équatorienne, au cœur du Pacifique. Arrivée à l’aéroport sur la petite île de Baltra, accueil par le guide naturaliste et transfert jusqu’au canal d’Itabaca. Embarquement sur l’Infinity Luxury Yacht et installation dans les cabines. Présentation de l’équipage et explications de l’itinéraire et de la vie à bord. Après un important exercice de sécurité, appareillage pour une croisière de trois nuits et quatre jours à la découverte des îles enchantées de Darwin. L’aventure commence ! Cocktail de bienvenue suivi du dîner à bord. L’après-midi est consacré à la découverte de Black Turtle Cove, un estuaire de mangrove situé dans la partie nord de l’île de Santa Cruz. Balade en canot pour y découvrir les différentes espèces de mangroves ainsi que les différents animaux et plantes qui y vivent. Les oiseaux y sont nombreux, de même que requins, tortues de mer et raies. Retour au bateau pour le briefing quotidien et l’incontournable apéro au moment du coucher du soleil. Souper et nuit à bord. Navigation de nuit vers l’île de Genovesa, au nord-est de l’archipel.

Jour 16 - mercredi 2 février
GENOVESA (EL BARRANCO & DARWIN BAY)

Journée consacrée à la découverte de Genovesa, une île formée par l’ancien cratère d’un volcan. En matinée, ascension des Prince Phillip’s steps (El Barranco en espagnol), un escalier abrupt de 28 mètres qui conduit à un vaste plateau rocheux de type aride, permettant d’apprécier une belle vue sur toute l’île de Genovesa et d’observer des milliers de pétrels ainsi que quelques rares espèces d’oiseaux : fous masqués, hiboux des marais et fous à pieds rouges, dont c’est l’un des rares endroits de nidification. Retour au bateau. Pendant le dîner à bord, courte navigation vers la baie de Darwin où un débarquement mouillé est prévu sur une magnifique plage de corail et sable blanc pour profiter d’une petite baignade dans les eaux cristallines de la baie. Des sentiers serpentent à travers les mangroves où se concentrent de nombreux oiseaux marins : mouettes à queue fourchue, fous de Grant, fous à pieds bleus, pétrels des tempêtes, frégates du Pacifique et phaétons à bec rouge. Un endroit idéal également pour visiter des bassins de marée où otaries et lions de mer se prélassent. Retour au bateau pour l’apéro. Conférence et briefing pour la journée du lendemain pendant que l’Infinity quitte à regret Genovesa en direction de l’île de Santiago. Souper et nuit à bord sous les étoiles du Pacifique.

Jour 17 - jeudi 3 février
SANTIAGO (SULLIVAN BAY) & RÁBIDA

Arrivée tôt le matin à Sullivan Bay, sur la côte sud-est de l’île de Santiago, offrant des paysages parmi les plus sauvages et les plus beaux de tout l’archipel. C’est l’endroit idéal pour découvrir des formations volcaniques récentes et y voir des poches de gaz prises sous de fines couches de lave. Durant cette balade, il sera possible d’observer la végétation pionnière telle que le cactus de lave, quelques animaux dont le lézard de lave et un grand nombre d’oiseaux. Du temps est prévu pour la baignade et la plongée libre avant le retour au bateau. Dîner à bord et reprise de la navigation à destination de l’île de Rábida, l’une des îles les plus colorées de l’archipel en raison de sa splendide plage de sable rouge. Débarquement mouillé sur cette plage qui est un excellent site de plongée en apnée. L’occasion d’approcher une importante colonie d’otaries des Galápagos, des iguanes marins ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux : pélicans, flamants, fous, pinsons, frégates, éperviers et petits canards. Retour au bateau pour le briefing et l’apéro. Souper et nuit à bord alors que l’Infinity reprend sa navigation en direction de Puerto Ayora, au sud de l’île de Santa Cruz.

Jour 18 - vendredi 4 février
SANTA CRUZ (STATION CHARLES DARWIN) & BALTRA / GALAPAGOS / GUAYAQUIL

Débarquement sec à Puerto Ayora pour la visite de la station de recherche Charles Darwin, centre de protection et de conservation des îles. Visite du centre d’information du parc national, du hall d’exposition Van Staelen et du centre de reproduction des tortues géantes des Galápagos en captivité. Elles peuvent peser jusqu’à 250 kg et peuvent vivre entre 150 et 200 ans. Si le temps le permet, brève excursion sur les hauts plateaux de Santa Cruz pour voir la végétation indigène et les tortues géantes des Galápagos en liberté dans leur habitat naturel. Transfert à l’aéroport de Baltra et vol de retour sur le continent. Dîner léger en vol. Arrivée en début d’après-midi à Guayaquil, surnommée la « perle du Pacifique ». Promenade le long du rio Guayas sur le Malecón 2000 jusqu’au Cerro Santa Ana (444 marches), offrant une magnifique vue panoramique sur toute la ville. Découverte du quartier bohème Las Peñas, le plus ancien de la ville, afin d’admirer son architecture et ses nombreuses galeries d’art. Installation à l’hôtel. Souper d’au revoir et nuit à Guayaquil.

Jour 19 - samedi 5 février
GUAYAQUIL / PANAMA CITY / MONTRÉAL

Matinée libre pour se reposer et se préparer au départ. Dîner libre. En début d’après-midi, transfert à l’aéroport de Guayaquil pour le vol de Copa Airlines à destination de Montréal, via Panama City. Repas légers servis à bord. Arrivée en fin de soirée à Montréal.

BON À SAVOIR

Le passeport doit être valide six mois après la date de retour au Canada. Aucun visa n’est exigé pour des séjours de moins de 90 jours par période de 365 jours.

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Équateur. Certains vaccins pourraient être recommandés, d’où l’importance de consulter une clinique de santé voyages avant le départ.

Ce voyage ne demande pas une condition physique particulière. Toute personne en bonne santé, quel que soit son âge, peut faire ce voyage. L’altitude est généralement bien supportée par les voyageurs, car aucun hébergement n’est en haut de 3 000 mètres et les excursions en haute altitude sont de courte durée. Certains débarquements sur les îles Galápagos peuvent être sans embarcadère, les pieds dans l’eau.

Le climat est passablement complexe en Équateur en raison de sa position sur l’équateur et de son relief accidenté. Pour la partie andine, les moyennes sont de 22° C le jour et 10° C la nuit. En Amazonie, ce sera chaud et humide, avec des températures dépassant les 30° C, et les pluies sont fréquentes. Aux îles Galápagos, la température est modérément élevée à cause du courant Humboldt et les précipitations sont rares. Il est donc nécessaire de prévoir des vêtements multicouches (système pelure d’oignons), faciles à mettre et à enlever, qu’on ajuste selon les circonstances.

Le programme du voyage peut être légèrement modifié en fonction des contraintes techniques ou des ouvertures de sites. Des visites peuvent être annulées ou changées par d’autres alors que de nouvelles visites peuvent être ajoutées au programme. L’ordre des visites peut aussi être modifié, voire inversé. Cela nécessite de la patience, une attitude de tolérance et un bon sens d’adaptation aux réalités locales.

INFINITY LUXURY YACHT

Construit en 2018, l’Infinity Luxury Yacht offre des espaces stylés et élégants. Chacune des 8 cabines et des 2 suites dispose d’un balcon privé, de la climatisation, d’une salle de bain avec douche, d’un espace de rangement, d’un téléviseur à écran plat et d’un lecteur DVD. Le pont principal accueille le salon, le bar et le restaurant, avec fenêtres panoramiques pour admirer les fantastiques paysages des Galápagos. Le pont supérieur est l’endroit idéal pour se détendre entre les excursions à terre ou décompresser dans le jacuzzi en fin de journée. D’autres installations et équipements à bord comprennent kayaks, matériel de plongée avec tuba et combinaisons de plongée. Tous les repas sont inclus et une large gamme de boissons alcoolisées sont vendues à bord. L’eau filtrée, les boissons gazeuses, le thé et café sont disponibles en tout temps. Avec 12 membres d’équipage et 2 guides naturalistes pour seulement 20 passagers, l’Infinity est parfait pour assurer aux voyageurs une croisière de luxe et hautement sécuritaire, dans le plus grand respect de l’environnement des Galápagos.

Prix en occupation doubleà venir 
Réduction, « payez par chèque »à venir
Pourboire aux guides et aux chauffeursà venir
Supplément en chambre simpleà venir
Obtenez les tarifs en primeur par courriel lorsqu’ils seront finalisés.

Nombre min/max de voyageurs : 15/19
  • NB1 : Le prix indiqué est celui de la cabine standard. Le prix pour les deux suites disponibles à bord du Infinity Yacht est communiqué sur demande.
  • NB2 : Pourboires : Voyages Lambert se charge de la répartition des pourboires aux guides, aux chauffeurs et aux membres de l’équipage.
Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec nous soit par téléphone, par courriel, par la poste ou à venir à nos bureaux. Vos coordonnées complètes ainsi que le nom de la personne avec qui vous partagerez votre chambre (possibilité de partage pour les personnes seules) sont requises pour votre inscription. Un dépôt de 1000 $ est requis + le montant de l'assurance voyage(facultatif). Informez-vous du prix des assurances à l'agence. Le solde doit être payé au plus tard le 18 octobre 2021.
Services inclus
  • Les vols internationaux Montréal / Panama / Quito et Guayaquil / Panama / Montréal avec la compagnie Copa Airlines, en classe économique.
  • Les vols nationaux Guayaquil / Galápagos / Guayaquil avec une compagnie aérienne régulière.
  • Les taxes d’aéroport et de sécurité applicables.
  • L’hébergement en hôtels de première classe, haciendas et hôtels de charme.
  • La croisière de 3 nuits et 4 jours à bord du Infinity Luxury Yacht.
  • La taxe d’entrée au parc national des Galápagos et les taxes portuaires (120 $ US).
  • La manutention d’une valise par personne aux hôtels et aux ports de croisière.
  • 51 repas : 18 déjeuners, 17 dîners et 16 soupers.
  • Les transports et transferts en autocar privé, avec air climatisé.
  • Les visites et activités mentionnées au programme, incluant les frais d’entrée.
  • Les services d’un guide national permanent de langue française.
  • Les services de guides locaux lorsque nécessaire.
  • Les services d’un guide naturaliste francophone du parc national des Galápagos.
  • Un audio-transmetteur.
  • Les pourboires aux guides, aux chauffeurs, aux bagagistes et aux serveurs.
  • Les pourboires aux membres d’équipage lors de la croisière.
  • L’expertise et l’assistance d’un accompagnateur professionnel de Voyages Lambert.
  • Un cahier culturel numérique et un cadeau pratique pour le voyage.
  • Le fonds d’indemnisation de l’O.P.C. des clients des agences de voyages.
Services non-inclus
  • 3 repas libres (1 souper à Quito, 1 souper à Cuenca et 1 dîner à Guayaquil).
  • L’assurance voyage.
  • Les dépenses d’ordre personnel.

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2020 / Site web par Elefen / Mise à jour 2020-09-23