Le Caucase

Azerbaïdjan, Géorgie & Arménie
Du 2 au 22 mai 2020
    • La richesse des anciennes traditions viticoles de la Géorgie
    • Découverte de majestueux monastères accrochés aux montagnes
    • Rencontre avec le peuple arménien et son histoire bouleversante
    • Terre de mythes et légendes : de la Toison d'or au biblique mont Ararat

    Le Caucase, cette région d'Eurasie qui longeait jadis la Route de la Soie, garde, dans ses paysages montagneux, des mystères bibliques et des vestiges millénaires qui nous dévoilent les secrets des civilisations anciennes.

    L'Azerbaïdjan... Le pays du feu qui recèle un nombre impressionnant de pétroglyphes de l'ère paléolithique, ainsi que des monuments imposants témoignant de sa culture riche et ancienne.

    Vient ensuite la Géorgie, terre mythique de la légende de la Toison d’or, des rois nobles et fiers, naissant avec un aigle sur l'épaule droite, des excellent  (...) Lire le texte d'introduction complet

    Le Caucase, cette région d'Eurasie qui longeait jadis la Route de la Soie, garde, dans ses paysages montagneux, des mystères bibliques et des vestiges millénaires qui nous dévoilent les secrets des civilisations anciennes.

    L'Azerbaïdjan... Le pays du feu qui recèle un nombre impressionnant de pétroglyphes de l'ère paléolithique, ainsi que des monuments imposants témoignant de sa culture riche et ancienne.

    Vient ensuite la Géorgie, terre mythique de la légende de la Toison d’or, des rois nobles et fiers, naissant avec un aigle sur l'épaule droite, des excellents archers et des hommes de guerre.

    Et, finalement, l'Arménie, berceau de l'une des plus anciennes civilisations, pays parsemé de pittoresques pâturages et dominé par le majestueux mont Ararat où dit-on repose pour l'éternité, soustrait à la vue de tous, l'Arche de Noé.

    Une fascinante découverte de la multiplicité culturelle ainsi que la fameuse hospitalité caucasienne vous attendent.

     
    Réduire le texte d'introduction
    Votre accompagnateur pour ce circuit : Youri Lakine - [Lire la biographie]
    Diplômé en traduction de l'Université Linguistique de Moscou et en psychologie de l'Université de Montréal, Youri Lakine garde une grande passion pour la Russie - ce merveilleux et mystérieux pays dont l'héritage culturel cache des trésors inestimables. Au courant de tous les derniers changements dans son pays natal, il vous invite à soulever le voile sur son passé glorieux et à mieux comprendre le tourbillon des évenements actuels ; et, qui sait, il vous aidera peut-être à ressentir la profondeur de l'âme russe. Ses activités et intérêts ne se limitent pas à l'histoire et à la découverte des contrées slaves. Depuis quelques années, Youri sillonne le monde attiré par ce casse-tête géant et riche en couleurs que représentent les cultures planétaires. Le silence majestueux des pyramides, le secret ancestral des chamans de Sibérie, la pureté du lac Baïkal, la fragilité des vestiges des lieux sacrés, l'immensité vertigineuse de la Grande Muraille ...telles sont quelques-unes des pièces bigarrées de l'histoire de l'Humanité qu'il cherche à rassembler dans un tableau complexe et délicat pour aller au-delà des apparences et pour mieux saisir l'essentiel de l'existence humaine.
    Jour 1 - samedi 2 mai
    MONTRÉAL / MUNICH
    Départ de Montréal (P.-E. Trudeau) en début de soirée, sur les ailes de la compagnie aérienne Lufthansa pour Munich. Boissons et repas servis à bord.
    Jour 2 - dimanche 3 mai
    MUNICH / FRANCFORT / BAKOU (AZERBAÏDJAN)
    Arrivée à Munich le matin. Transit et vol de correspondance pour Francfort. Puis, en après-midi, vol à destination de Bakou. Boissons et repas servis à bord. Arrivée à Bakou en fin de soirée. Transfert à l’hôtel, installation et nuit.
    Jour 3 - lundi 4 mai
    BAKOU / GOBUSTAN / BAKOU
    En matinée, découverte de Bakou : la place Azadlyg, l’académie de musique, le palais Heydar Aliyev, la rue Bakikhanov, l’avenue H. Gavid, le monument à N. Narimanov et le mémorial de l’allée des Martyrs. Promenade à travers la place des fontaines et la rue Nizami, puis visite du musée du tapis. Après le dîner, départ pour la réserve nationale d’art rupestre de Gobustan. Observation des pétroglyphes, visite de l’exposition du musée et découverte du mode de vie des hommes de l’Âge de pierre. Retour à Bakou. Souper traditionnel folklorique dans un restaurant de caravansérail. Nuit à l’hôtel.
    Jour 4 - mardi 5 mai
    BAKOU / CHEMAKHA
    Visite de la vieille ville, appelée Icheri Sheher. En grande partie fermée à la circulation automobile, la vieille ville est un ensemble de petites allées et de passages entourés de grands murs de la forteresse. On y observe notamment les murs du palais des Shirvanshahs, des mosquées et de nombreux mausolées. Découverte du complexe royal qui comprend un pavillon à dôme, un petit palais à deux tours, un mausolée royal et une mosquée. Sur la côte d’Icheri Sheher s’ouvre une splendide vue sur la baie de Bakou. Après le dîner, départ pour l’une des villes les plus importantes du pays sur le plan historique et culturel : Chemakha. Arrêt au village de Maraza pour visiter le surprenant mausolée-mosquée Diri-Baba. Arrivée à Chemakha et découverte de l’ancienne capitale du royaume de Chirvan qui, malgré plusieurs tremblements de terre, garde encore précieusement quelques vestiges de son glorieux passé : la forteresse Gulistan, le dernier refuge des Chirvanschahs ; le mausolée Yeddi-Goumbez (les sept coupoles) à l'architecture raffinée avec plusieurs tombeaux des gouverneurs de Chemakha ; l’imposante mosquée Djouma, qui compte parmi les plus importantes du pays ; et les ruines des fortifications. Installation, souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 5 - mercredi 6 mai
    CHEMAKHA / LAHIDJ / SHAKI
    Départ pour la découverte du bourg médiéval de Lahidj, fondé par le roi sassanide Kaikhosro et connu comme un centre artisanal au Caucase. On pense que le fameux chapeau de Manomakh, qui était porté par les tsars russes, avait été fabriqué à Lahidj. Les pots et les armes produits par les artisans locaux étaient les plus vendus au Caucase et au Proche-Orient. En 2015, son artisanat de cuivre fut inscrit sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Surplombant un canyon, Lahidj abrite de belles maisons datant des 18e et 19e siècles ; une belle mosquée ; un hammam ; ainsi que de nombreux ateliers d’artisans. Dîner dans un restaurant local, puis départ en direction du nord-ouest du pays où se trouve la petite ville de Shaki, véritable joyau de l’Azerbaïdjan. Incontournable arrêt sur la Route de la Soie, les archéologues estiment que la ville est l’une des plus anciennes au Caucase. Installation à l’hôtel et début des visites : le palais du khan Hussein Aleyan, splendide bâtisse en bois du 18e siècle ; la forteresse datant du 18e siècle ; plusieurs caravansérails ; la mosquée Djouma ; le minaret de la mosquée Gileilin ; les bains médiévaux ; le musée régional avec une riche collection. Visite du palais des Khans de Sheki. Souper et nuit.
    Jour 6 - jeudi 7 mai
    SHAKI / LAGODEKHI (GÉORGIE) / TELAVI / KVARELI
    Départ pour la frontière géorgienne. En route, arrêt au village de Kish, situé à 5 kilomètres de Shaki, pour la visite de l’ancienne église albanaise datant du 12e siècle, aujourd’hui transformée en musée. Passage de la frontière géorgienne à Lagodekhi. Changement de guide et d’autobus. Poursuite de la route en direction de Telavi, principale ville et centre administratif de la province de Kakhétie, située au pied de la chaîne de montagnes Tsiv-Gombori. Visite de la cathédrale d'Alaverdi, le plus grand édifice religieux construit au début du 11e siècle par le roi de Kakhétie, Kvirike le Grand. Souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 7 - vendredi 8 mai
    KVARELI / SIGNAGI / TBILISSI
    Départ pour la visite du complexe historique de Gremi, l’ancienne capitale de la Kakhétie dévastée par le shah Abbas, puis découverte du monastère de Nekressi formé par des églises fondées au 4e-7e siècle. Visite de la cave à vin « marani » d’une famille de fermiers pour découvrir le secret de la préparation des fameux vins de la région, suivie d'une dégustation. Dîner folklorique chez cette même famille, puis route vers le monastère de Sainte Nino à Bodbe, où la sainte est enterrée. Continuation de la route jusqu’à Signagi et promenade dans cette ville du 18e siècle encore entourée par sa forteresse. Arrivée à Tbilissi, souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 8 - samedi 9 mai
    TBILISSI
    Avant-midi consacré à la visite de la vieille ville de Tbilissi. Découverte de la forteresse de Narikala qui domine majestueusement la capitale. Visite de l'église de Metekhi (13e siècle), la cathédrale de Sioni avec la croix de Sainte Nino, la basilique d'Anchiskhati (6e siècle), la nouvelle cathédrale de l’Église apostolique géorgienne, Sameba où se trouve actuellement le siège du Patriarcat de Géorgie et enfin les bains sulfureux. Dîner dans un restaurant local, visite du musée national de Géorgie, balade sur l’avenue de Roustaveli et temps libre. Souper de dégustation de cuisine géorgienne. Nuit à l’hôtel.
    Jour 9 - dimanche 10 mai
    TBILISSI / MTSKHETA / BORJOMI
    Départ matinal en direction de Mtskheta, l’ancienne capitale du royaume géorgien d'Ibérie du 3e siècle avant J.-C. au 5e siècle. Visite des monuments sacrés les plus importants de Géorgie : le monastère de Djvari (monastère de la Croix), bâti au 6e siècle sur les lieux où Sainte Nino avait érigé la croix pour marquer l’avènement du christianisme dans le pays ; ainsi que la cathédrale de Svétitskhovéli datant du 11e siècle, un des symboles spirituels de la Géorgie moderne. Les deux sites sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Dîner, puis continuation vers Borjomi. Installation à l’hôtel, souper et nuit.
    Jour 10 - lundi 11 mai
    BORJOMI / VARDZIA / BORJOMI
    Journée consacrée à la visite des régions de Meskhéti et de Javakhéti. Pour débuter, découverte de la forteresse de Khertvisi, suivie par une excursion dans la ville de Vardzia, une ancienne cité troglodyte. Fondée par le roi Giorgi III au 12e siècle dans le but de contrôler le passage des Turcs en Géorgie, Vardzia est devenue sous le règne de sa fille, la reine Tamara, un complexe monastique. Ce monastère, longeant la rivière Mtkvari, est devenu le centre de la culture géorgienne. Autrefois, il comptait près de 3 000 cellules établies par endroits sur 19 niveaux. La plupart de ces cellules ont été détruites lors d'un tremblement de terre survenu en 1456. Aujourd'hui, ce complexe monastique compte quelque 550 cavités constituées notamment de chapelles, de salles de banquet et de caves à vin, toutes communiquant entre elles grâce à un vaste réseau de tunnels et d’escaliers. Retour à Borjomi, souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 11 - mardi 12 mai
    BORJOMI / KUTAISSI
    Départ vers Kutaissi, la capitale de l’antique Colchide où Apollonios de Rhodes a envoyé les Argonautes chercher la Toison d’or. Arrivée à Kutaissi, puis découverte du monastère de Ghélati où l’un des plus grands rois de Géorgie, David le Bâtisseur, a trouvé son dernier refuge. Ce monastère conserve de magnifiques peintures ainsi que des manuscrits datant du 12e au 15e siècle. Visite de la cathédrale de Bagrati (11e siècle), un chef-d’œuvre d’architecture médiévale inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Découverte de la grotte de Prométhée qui comporte 16 salles, des rivières et des lacs souterrains d'une beauté inouïe. Selon la légende, Prométhée, un dieu-héros, a passé 3 000 ans enchaîné par Zeus dans les montagnes de la région. Souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 12 - mercredi 13 mai
    KUTAISSI / GORI / TBILISSI
    Départ pour la ville de Gori, fondée au 12e siècle par David le Bâtisseur. C'est aussi le lieu de naissance d’un grand dictateur du 20e siècle, Josef Djougachvili (Staline), où se trouvent sa maison natale, son musée et son wagon blindé. Dîner, puis découverte de la ville troglodyte d'Uplistsikhé, l'une des plus anciennes cités du Caucase et un centre important établi sur la Route de la Soie au Moyen Âge. Un palais, un théâtre antique, une rue centrale et encore plus d’une centaine de différents témoins antiques sont toujours visibles. Retour à Tbilissi. On assistera à un spectacle de danses théâtralisées qui sera suivi d’un souper dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel.
    Jour 13 - jeudi 14 mai
    TBILISSI / GOUDAOURI / KAZBEGI / TBILISSI
    Départ pour Goudaouri via la Route militaire du Grand Caucase. Arrivée à destination, puis excursion en jeep dans les montagnes du Grand Caucase dont plusieurs sommets atteignent plus de 4 000 mètres. Départ vers Kazbegi, au pied du mont Kazbek (5 033 mètres), en passant par le col de Djvari (2 395 mètres). Visite de l’église de la Trinité de Guergueti (14e siècle) située à une altitude de 2 170 mètres. Retour à Goudaouri. Dîner, puis continuation de l'excursion en autobus vers l’ensemble architectural d’Ananouri qui se trouve sur la Route militaire géorgienne. La forteresse d'Ananouri, propriété des ducs d'Aragvi, fut construite au 16e siècle et connut plusieurs batailles féodales. À l'intérieur du complexe, on peut y admirer deux anciennes églises. Retour à Tbilissi, souper et nuit à l’hôtel.
    Jour 14 - vendredi 15 mai
    TBILISSI / ALAVERDI (ARMÉNIE) / DZORAGET
    En matinée, transfert jusqu’à la frontière arménienne à Sadakhlo / Bagratashen. Changement de guide et d’autobus. Début de la découverte de l’Arménie par la visite du monastère de Haghpat, site classé au Patrimoine de l’Unesco. Dîner à Alaverdi, puis visite du monastère de Sanahin, également reconnu par l’Unesco. Ces deux monastères se retrouvent parmi les monuments les plus impressionnants de l’architecture médiévale arménienne. Leurs mérites artistiques ont surpassé les frontières nationales de la culture arménienne. Arrivée à Dzoraget. Installation à l’hôtel et souper. Nuit à l’hôtel.
    Jour 15 - samedi 16 mai
    DZORAGET / SEVAN / NORATUS / SELIM / JERMUK
    Départ pour le lac Sevan, le plus grand lac en Arménie et aussi l’un des plus hauts en altitude. Visite de la péninsule du lac Sevan et du monastère de Sevanavank, bâti sur une île et composé originalement de trois églises. Dîner au restaurant situé près du lac Sevan. Visite du cimetière médiéval parsemé de khachkars (pierres à croix), dont la plus ancienne date du 10e siècle. Une légende raconte que lors de l'invasion de ces terres par Tamerlan, les habitants ont coiffé les khachkars de heaumes (casques de cavalerie) et ont appuyé des épées contre chaque pierre. Ainsi, les khachkars s’apparentaient à des guerriers prêts à combattre l'ennemi. Croyant apercevoir une armée imposante, Tamerlan aurait battu en retraite. Après cette visite, continuation du trajet vers le Vayots Dzor par le col de Sélim, la route ancienne des caravaniers. Au sommet du col, arrêt au caravansérail, construit en 1332. Dans la soirée, arrivée dans la ville de Jermuk, une station thermale établie en haute altitude. Installation à l'hôtel, souper et nuit.
    Jour 16 - dimanche 17 mai
    JERMUK / TATEV / GORIS
    Départ vers la région de Syunik et arrêt au site mégalithique de Zorats Karer (Karahunj), pour y admirer l'observatoire astrologique vieux de 6 000 ans. Continuation de la route jusqu’au monastère de Tatev, situé en haut d'une falaise. Visite de ce site, uniquement accessible par téléphérique. Dîner dans un restaurant local. Arrivée à Goris et installation à l'hôtel. En après-midi, découverte du vieux Khndzoresk. Cette cité troglodyte, creusée dans le tuf volcanique, a été habitée jusqu'au milieu du 20e siècle, loin des progrès techniques. Retour à Goris, souper dans un restaurant de l'hôtel et nuit.
    Jour 17 - lundi 18 mai
    GORIS / NORAVANK / KHOR VIRAP / EREVAN
    Route jusqu’au monastère de Noravank où l’architecte Siranes et le remarquable peintre et sculpteur Momik y ont travaillé à la fin du 13e et au début du 14e siècle. La rénovation de ce monastère, entouré par des paysages montagneux resplendissants, a d’ailleurs été commanditée par deux Canadiens d’origine arménienne : Dickran et Hajetian. Dîner, puis visite du site archéologique unique d’Areni-1 où se trouvent les excavations du plus vieux producteur de vin au monde (6 400 avant J.-C.). Continuation jusqu’au monastère de Khor Virap, où Saint-Grégoire l’Illuminateur fut emprisonné pendant 13 ans, avant qu’il ne guérisse le roi Trdat III. Cet évènement a amené la conversion du roi et de tout le pays au christianisme en 301. Ainsi, l’Arménie devint la première nation chrétienne. Khor Virap est aussi l’endroit le plus proche du mont sacré Ararat en Arménie. Arrivée à Erevan. Souper dans un restaurant local et nuit à l’hôtel. 
    Jour 18 - mardi 19 mai
    EREVAN / GARNI / GEGHARD / EREVAN
    Découverte de la capitale arménienne offrant un majestueux panorama sur le mont Ararat (l’endroit où l’Arche de Noé aurait accosté). Visite du centre-ville d’Erevan : la place de la République, la Cascade, le Parlement, le Palais présidentiel ainsi que le musée national d’Histoire et d’Art. Visite du village de Garni et son temple païen. Dîner dans une maison traditionnelle, puis départ pour le monastère de Geghard, un des plus anciens du pays. Ce site est également protégé par l’Unesco. Retour à Erevan, souper libre et nuit à l’hôtel.
    Jour 19 - mercredi 20 mai
    EREVAN
    En matinée, visite du Matenadaran (musée des anciens manuscrits). Malgré la destruction de dizaines de milliers de manuscrits au cours des nombreuses guerres et invasions du passé, près de 25 000 œuvres ont été conservées. Le Matenadaran en compte près de 12 500 et le reste se retrouve dans les musées de Venise, Jérusalem, Vienne, Beyrouth, Paris, Los Angeles et Londres. Dîner et visite du centre des arts Gafesjian. Le jardin des sculptures de Gafesjian, situé à la base de la Cascade, compte une collection de sculptures monumentales, réputées parmi les meilleures au monde. Découverte du marché d’artisanat arménien. Souper d’adieu avec musique et danses traditionnelles. Après le repas, balade sur la place de la République afin d’admirer les fontaines chantantes. Nuit à l’hôtel.
    Jour 20 - jeudi 21 mai
    EREVAN / ETCHMIADZIN / ZVARTNOTS / EREVAN
    Découverte du complexe religieux d'Etchmiadzin, centre spirituel et administratif de l’Église Apostolique arménienne et résidence de Catholicos de tous les Arméniens. Visite de l'église Sainte-Hripsimé, une des plus anciennes maisons de culte chrétien et joyau de l’architecture arménienne, construite en 618. Sur le chemin de retour vers Erevan, arrêt aux ruines de la cathédrale de Zvartnots (641-661), deuxième site arménien reconnu par l’Unesco. Dîner dans un restaurant local. Après-midi et souper libres. Nuit à l’hôtel.
    Jour 21 - vendredi 22 mai
    EREVAN / VIENNE / MONTRÉAL
    Dans la nuit, transfert à l’aéroport international d’Erevan pour le retour vers Montréal, via Vienne, sur les ailes d’Austrian Airlines. Repas et boissons servis à bord. Arrivée à Montréal en après-midi.
    Prix en occupation double7775 $ 
    Réduction, « payez par chèque »-185 $
    Pourboires aux guides et aux chauffeurs170 $
    Visa d'entrée en Azerbaïdjan60 $
    Visa d'entrée en Arménie12 $
    Supplément en chambre simple1450 $
    Total
    Nombre min/max de voyageurs :15/25
    • NB1 : Visas et Pourboires : Voyages Lambert se charge de toutes les démarches pour l’obtention de vos visas et de la répartition des pourboires aux guides et aux chauffeurs.
    Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec nous soit par téléphone, par courriel, par la poste ou à venir à nos bureaux. Vos coordonnées complètes ainsi que le nom de la personne avec qui vous partagerez votre chambre (possibilité de partage pour les personnes seules) sont requises pour votre inscription. Un dépôt de 1000 $ est requis + le montant de l'assurance voyage(facultatif). Informez-vous du prix des assurances à l'agence. Le solde doit être payé au plus tard le 3 février 2020.
    Services inclus
    • Les vols internationaux Montréal / Munich / Francfort / Bakou, sur les ailes de la compagnie aérienne Lufthansa, et Erevan / Vienne / Montréal, avec la compagnie aérienne Austrian Airlines, en classe économique.
    • Les taxes d'aéroport et de sécurité.
    • Les visas d'entrée de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie.
    • L'hébergement en hôtels 3*** à 5***** (normes locales).
    • La manutention d'une valise par personne aux hôtels.
    • Les repas en pension complète (sauf les deux soupers libres des jours 18 et 20), incluant un souper folklorique dans un caravansérail ; un souper de spécialités géorgiennes ; un spectacle de danses théâtralisées à Tbilissi ; un dîner folklorique dans une maison privée géorgienne ; un souper dans un restaurant arménien ; un dîner dans une maison de Garni ; un souper d'adieu avec musiques et danses traditionnelles arméniennes.
    • Les transports, transferts et visites en autocar privé et climatisé.
    • Les entrées et activités mentionnées au programme.
    • Les services de guides locaux francophones.
    • Un audio-transmetteur.
    • Les pourboires au(x) guide(s) et au(x) chauffeur(s).
    • L'expertise et l'assistance d'un accompagnateur professionnel de Voyages Lambert.
    • Un cahier culturel numérique et un cadeau pratique pour le voyage.
    • Le fonds d’indemnisation de l’O.P.C. des clients des agences de voyages.
    Services non-inclus
    • L'assurance voyage.
    • Les 2 soupers libres des jours 18 et 20.
    • Les dépenses d'ordre personnel.
    • Mme. Proulx
      J'ai adoré le Caucase! Azerbaïdjan Bakou : ville étonnante de modernité. Hôtel situé dans la vieille ville : charmant! Géorgie Tbilissi : les gens y sont super sympathiques. Belles découvertes (monastères, etc.) Tout le pays est magnifique, les paysages sont spectaculaires! J'ai beaucoup apprécié les spectacles de chant et danse. Arménie Les deux monastères du début sont parmi mes préférés de tout le voyage. Wow! Là encore, la nature nous épate. C'est beau! À garni, les chanteurs m'ont émue aux larmes. Les anges doivent chanter comme eux. Erevan est une ville accueillante et vivante. Voyage très satisfaisant et enrichissant!
    • Mme. Cohade
      Excellent accompagnateur (Youri). Très professionnel et attentif à tous et toujours de bonne humeur malgré les aléas du voyage. Excellent circuit, complet, passionnant!
    • Mme. Lapointe
      Les plus : - Organisation presque parfaite ; - Très bonnes visites des sites culturels et historiques ; - Qualité des guides locaux et quantité d’informations historiques et culturelles transmises ; - Choix des restaurants, en général, et qualité des repas et des boissons ; - Les surprises toujours agréables et bien pensées (vin et sucreries après la pièce de théâtre, le concert au monastère). J’ai beaucoup aimé mon voyage. Ça s’est aussi bien passé avec le groupe et l’accompagnateur.
    • M. Huot
      Voyage formidable. L'accompagnateur Youri Lakine est exceptionnel. Les guides locaux font un travail remarquable. Nous avons beaucoup appris sur les 3 pays visités. Mon coup de coeur a été l'Arménie ! Les hôtels étaient de qualité « top niveau » tout comme la nourriture. Bref un voyage exceptionnel dont je suis encore nostalgique. Bravo à l'agence et toute son équipe.
    • Mme Proulx
      Organisation et accompagnateur exceptionnels. Préparation et cahier culturel (+++) remarquables. Très grande richesse culturelle : guides, lieux visités, spectacles de chants et danses inoubliables. C'est une première expérience avec Voyages Lambert que je recommande fortement !

    © Voyages Lambert - Tous droits réservés 2019 / Site web par Elefen / Mise à jour 2019-12-13