Groenland, Nunavut, Terre-Neuve-et-Labrador

Croisière d’expédition Ponant du Groenland à Saint-Pierre-et-Miquelon
Du 23 août au 8 septembre 2024
Circuit de 17 jours
  • Sorties en zodiac avec une équipe expérimentée de guides-naturalistes
  • Communautés côtières isolées du Labrador, non reliées au réseau routier
  • Randonnées sur l’île de Terre-Neuve, entre lieux historiques et sites naturels d’exception
  • Paysages : icebergs dérivants, montagnes découpées, lacs cristallins, falaises abruptes, fjords majestueux, glaciers gigantesques, tourbières et forêts boréales
  • Faune : ours polaires, bœufs musqués, phoques, baleines, guillemots et autres oiseaux marins

Circuit en un clin d’œil

L’infini des étendues polaires déploie sa majesté lors d’une croisière d’expédition inédite qui vous mène du Groenland à Saint-Pierre-et-Miquelon, en passant par les côtes spectaculaires du Nunavut et de Terre-Neuve-et-Labrador. Les magnifiques panoramas, la faune foisonnante, la rencontre avec les populations locales, l’histoire passionnante des territoires arctiques et de nombreuses randonnées inoubliables ponctuent ce voyage de quinze jours à bord du Lyrial.
Sisimiut et ses maisons colorées faisant face à l’océan Austral est la première étape de cette exp   (...) Lire le texte d'introduction complet

L’infini des étendues polaires déploie sa majesté lors d’une croisière d’expédition inédite qui vous mène du Groenland à Saint-Pierre-et-Miquelon, en passant par les côtes spectaculaires du Nunavut et de Terre-Neuve-et-Labrador. Les magnifiques panoramas, la faune foisonnante, la rencontre avec les populations locales, l’histoire passionnante des territoires arctiques et de nombreuses randonnées inoubliables ponctuent ce voyage de quinze jours à bord du Lyrial.
Sisimiut et ses maisons colorées faisant face à l’océan Austral est la première étape de cette expédition, avant la traversée du détroit de Davis pour atteindre les rivages du Nunavut, à Qikiqtarjuaq, porte d’entrée du parc national d’Auyuittuq. Par temps clair, les montagnes se reflètent dans les eaux limpides du gigantesque fjord qui mène jusqu’au glacier Grinnell. Des sorties en zodiac et des randonnées permettent de sillonner le territoire que les Inuits partagent avec les ours polaires, les bœufs musqués, les phoques et les baleines. Les falaises abruptes autour de l’île d’Akpatok l’ont rendue inaccessible aux hommes, mais parfaite pour les guillemots qui nichent par milliers dans ses failles.
Puis vient le Labrador, découvrant au passage les paysages exceptionnels des Monts-Torngat qui entourent le fjord Nachvak. Un peu plus loin, les villages de Nain et de Rigolet – uniquement accessibles par la mer ou les airs – offrent des points d’observation uniques pour apprécier les splendides paysages côtiers et apercevoir, peut-être, des baleines et des oiseaux marins. Le site de Battle Harbour rappelle l’âge d’or de la pêche à la morue. Les paysages se succèdent et envoûtent, pour finalement laisser un sentiment de quiétude, inhérent à la contemplation de ces espaces hors de toute proportion connue.
La dernière étape de cette expédition ouvre les portes de l’île de Terre-Neuve, à la découverte de ses lieux historiques et naturels d’une valeur exceptionnelle. Le site de l’Anse-aux-Meadows atteste d’une présence viking dès le début de l’an 1000! Les villages côtiers de Twillingate et de Bonavista témoignent de la présence d’autres Européens arrivés à la fin du XVe siècle pour le commerce de la pêche. La capitale Saint John’s, lovée autour d’un port naturel en eau profonde, séduit à coup sûr par ses rues escarpées et ses maisons aux façades colorées.
Le voyage s’achève dans la très agréable et colorée ville de Saint-Pierre, capitale du petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, unique fragment de France aux portes de l’Amérique du Nord.
La promesse d’un voyage haut en couleur, où la nature et l’authenticité sont au rendez-vous!

 
Réduire le texte d'introduction

Galerie de photos

Ville de SisimiutVille de Sisimiut
Exposition de kayaks de pêchesExposition de kayaks de pêches
Saint-Pierre-et-MiquelonSaint-Pierre-et-Miquelon
Saint-Pierre-et-MiquelonSaint-Pierre-et-Miquelon
Terre-Neuve-et-LabradorTerre-Neuve-et-Labrador
Terre-Neuve-et-LabradorTerre-Neuve-et-Labrador
Glaciers gigantesquesGlaciers gigantesques
coucher du soleil à Terre-Neuve-et-Labradorcoucher du soleil à Terre-Neuve-et-Labrador
Guillemot de Troïl, oiseaux marinsGuillemot de Troïl, oiseaux marins
Ville de SisimiutVille de Sisimiut
Cathédrale Saint-Pierre de Saint-Pierre-et-MiquelonCathédrale Saint-Pierre de Saint-Pierre-et-Miquelon
Guillemot de Troïl, oiseaux marinsGuillemot de Troïl, oiseaux marins
NunavutNunavut
Chien du GroenlandChien du Groenland
Exposition de vêtements en peau à Arctic Bay au NunavutExposition de vêtements en peau à Arctic Bay au Nunavut
icebergs dérivantsicebergs dérivants
le commandant charcot de Ponantle commandant charcot de Ponant
Ours polaire du GroenlandOurs polaire du Groenland
BaleinesBaleines
Site viking de l’Anse-aux-Meadows (Terre-Neuve)Site viking de l’Anse-aux-Meadows (Terre-Neuve)
Site viking de l’Anse-aux-Meadows (Terre-Neuve)Site viking de l’Anse-aux-Meadows (Terre-Neuve)
Votre accompagnateur pour ce circuit : Abel Rodrigue - [Lire la biographie]
Diplômé en sociologie et en aménagement du territoire de l’Université Laval, Abel Rodrigue a travaillé plus de 30 ans comme chargé de projet et adjoint exécutif au ministère de l’Environnement du Québec. Son travail au gouvernement ne l’a pas empêché de parcourir le monde entier, ce qu’il fait depuis près de 40 ans. Pour avoir visité plus de 140 pays, le plus souvent à titre d’accompagnateur, et globe-trotter dans l’âme, Abel peut être considéré comme un grand voyageur. Sa passion du voyage l’a même amené à enseigner au collège Mérici, à Québec, dans le cadre du cours Destinations du Monde pendant plusieurs années. Nouvellement retraité du gouvernement, il compte maintenant consacrer tout son temps au merveilleux monde du voyage. Toujours en quête de nouveaux espaces à parcourir, Abel est l’accompagnateur idéal pour les pays du bout du monde.
Jour 1 - vendredi 23 août
MONTRÉAL / PARIS

Départ en soirée de l’aéroport de Montréal-Trudeau pour Paris avec la compagnie aérienne Air France (durée 6h55). Repas et boissons servis en vol. Nuit à bord.

Jour 2 - samedi 24 août
PARIS

Arrivée à Paris le matin. Dîner et souper libres. Prévoir au minimum une nuit à Paris. Voyages Lambert peut vous aider à réserver votre vol, votre hôtel et vos transferts.

Jour 3 - dimanche 25 août
PARIS / KANGERLUSSUAQ (GROENLAND)

Vol sélectionné par PONANT à destination de Kangerlussuaq, le seul aéroport international du Groenland (durée 05h00). Accueil à l’aéroport par le représentant local. Transfert au port puis embarquement à partir de 16h00 à bord du Lyrial. Appareillage à 18h00. C’est sur les ponts qu’il faut se retrouver pour profiter du spectacle alors que le navire entreprend sa navigation le long du Sondre Stromfjord, l’un des plus longs fjords au monde (168 km). Le paysage est composé d’énormes formations glaciaires qui ont sculpté le relief accidenté de la toundra. Par moment, d’immenses caps arides s’élèvent de chaque côté du navire, et au loin se profilent des montagnes enneigées protégeant l’Inlandsis, la calotte glaciaire qui recouvre 80 % du Groenland. Il est parfois donné d’apercevoir des rennes, des renards arctiques, des bœufs musqués, des faucons et des aigles. Comme à chaque soir, ceux qui osent veiller tard ne manqueront pas d’observer le coucher de soleil qui colore parfois le paysage d’orangé et de rose poudré. La lumière est magique!

Jour 4 - lundi 26 août
SISIMIUT (GROENLAND)

Le Lyrial fait escale à Sisimiut, petite bourgade groenlandaise blottie au pied d’un grand rocher, au nord du cercle polaire Arctique. Deuxième ville du Groenland avec une population d’environ 5500 habitants, Sisimiut possède un paysage très diversifié qui invite à de superbes promenades. Ici, les maisons colorées montées sur pilotis se disséminent çà et là dans un paysage vallonné, tandis que le petit port de pêche, principale activité économique de Sisimiut, vous ouvre les portes d’un monde glacé. Le centre-ville accueille quelques bâtiments historiques, une école, une petite église ainsi qu’un musée retraçant l’histoire du peuple inuit. De nombreux artefacts de la culture de Dorset et de la culture de Thulé ont été retrouvés dans cette région. Art et artisanat sont en vente en ville. Lors de votre escale, c’est dans une ambiance typiquement arctique que vous partirez à la rencontre de ses habitants et de leurs chiens de traîneau. En fin de journée, le navire met le cap sur l’île de Baffin, au Nunavut. Une vingtaine d’heures est requise pour la traversée du détroit de Davis qui charrie des icebergs une bonne partie de l’année. Le panorama est exceptionnel!

Jour 5 - mardi 27 août
QIKIQTARJUAQ (NUNAVUT)

Abordant la côte est de la Terre de Baffin, au cœur du territoire du Nunavut, le Lyrial fait escale aujourd’hui dans le petit hameau de Qikiqtarjuaq, affectueusement appelé « Qik », qui compte moins de 600 habitants. Anciennement connue sous le nom d’île Broughton, l’île de Qikiqtarjuaq est marquée par l’histoire de la chasse à la baleine. Durant le XIXe siècle, les baleiniers européens sillonnèrent la région et établirent des échanges avec les Inuits. Dans les années 1950, l’installation d’un poste militaire de NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord) et d’une piste d’atterrissage facilita l’accès à cette partie reculée du Canada. La communauté est réputée pour son accueil chaleureux et la qualité de ses produits d’artisanat, offerts à l’achat par de talentueux artistes locaux. Qikiqtarjuaq est aussi la porte d’entrée du parc national d’Auyuittuq qui offre de très beaux paysages de montagnes et de glace et abrite de nombreux animaux emblématiques de la faune arctique : baleines, phoques, morses, narvals et ours polaires. À la fin de la journée, le navire poursuit sa longue navigation vers l’extrême sud du Nunavut.

Jour 6 - mercredi 28 août
EN MER

Journée de navigation le long des côtes dantesques de la Terre de Baffin, permettant aux amoureux du grand large d’admirer le spectacle des flots, de contempler des paysages majestueux et d’avoir peut-être la chance d’observer des espèces marines. Comme toujours, le chef d’expédition et son équipe de spécialistes demeurent aux aguets pour l’identification de la faune et l’interprétation de la géologie. Lors de cette journée de navigation, profitez aussi des nombreux services et activités à bord. Offrez-vous un moment de détente au spa ou entretenez votre forme à la salle de sport. C’est également l’occasion d’assister aux conférences ou spectacles proposés à bord, ou de faire quelques achats à la boutique, ou de rencontrer les photographes PONANT dans l’espace qui leur est dédié. Une véritable parenthèse enchantée, entre confort, repos et divertissement.

Jour 7 - jeudi 29 août
GLACIER GRINNELL (NUNAVUT)

Très tôt, le Lyrial fait incursion dans la baie de Frobisher, un bras de la mer du Labrador long de 230 kilomètres, à la tête de laquelle se situe Iqaluit, la capitale du Nunavut. En langue inuktitute, Iqaluit signifie « le lieu où il y a beaucoup de poissons » car les eaux du fjord regorgent d’ombles chevaliers. À l’entrée de ce gigantesque fjord se trouve le glacier Grinnell, d’une hauteur de 800 mètres environ. Il porte le nom d’Henry Grinnell, un philanthrope américain qui finança plusieurs expéditions polaires au XIXe siècle. Si la météo le permet, vous aurez le privilège d’admirer le front du glacier depuis la mer lors d’une sortie en zodiac, avant de débarquer pour remonter à pied la vallée longeant le glacier, dans un paysage rocailleux présentant une végétation de toundra, tout en espérant apercevoir des animaux. En fin de journée, la navigation se poursuit encore plus vers le sud, en direction de l’île d’Akpatok.

Jour 8 - vendredi 30 août
ÎLE D’AKPATOK (NUNAVUT)

Au nord-ouest de la baie d’Ungava, l’île d’Akpatok se distingue par ses falaises de calcaire abruptes pouvant atteindre parfois jusqu’à 250 mètres de hauteur. Akpat est le nom inuit pour les guillemots de Brünnich qui nichent là par dizaine de milliers, l’une des plus grandes colonies dans le monde. L’île est également entourée d’une série de plages où viennent se prélasser les morses à la saison estivale. Depuis votre zodiac, si les conditions météo le permettent, peut-être aurez-vous également la chance d’y observer les ours polaires qui longent les falaises à la recherche de nourriture. Ils viennent à cet endroit précis pour se rassasier de jeunes guillemots de l’année, qui débutent leur vie en se lançant des falaises où ils sont nés. Au terme de cette impressionnante découverte, la navigation dans le détroit d’Hudson se poursuit vers l’est en direction du Labrador.

Jour 9 - samedi 31 août
FJORD NACHVAK, PARC NATIONAL DES MONTS-TORNGAT (LABRADOR)

Le fjord de Nachvak, l’un des plus longs fjords de la côte nord du Labrador, se déploie sur vingt kilomètres. Large de deux kilomètres, il est très encaissé, bordé d’abruptes parois rocheuses. À son extrémité ouest, ses deux bras, Tallek et Tasiuyak, forment le débouché de vallées glaciaires au profil en auge caractéristique. Les monts Torngat, points culminants du relief environnant, sont les plus hauts du Labrador. Le fjord de Nachvak a toujours été un haut lieu de la pêche d’été pour les Inuits du Labrador, et fut le poste de traite le plus septentrional de la Compagnie de la baie d’Hudson. Vous pourrez admirer des vues spectaculaires depuis les ponts extérieurs du navire, avant d’embarquer à bord des zodiacs pour une navigation au plus près des côtes. Le Lyrial reprend sa navigation le long des côtes déchiquetées du Labrador, en direction de Nain.

Jour 10 - dimanche 1 septembre
NAIN (LABRADOR)

Nain, Nunainguk en inuktitut, est le village le plus septentrional habité de façon permanente de Terre-Neuve-et-Labrador, accessible uniquement par la mer ou par les airs. Fondé en 1771 par des missionnaires moraves, c’est aussi l’un des plus anciens établissements inuits permanents au Canada. Estimée à environ 1125 personnes, la population est principalement inuite et mixte inuite-européenne. La pêche est la principale activité économique de Nain, complétée l’hiver par la chasse et la trappe traditionnelles. Accompagné de vos guides-naturalistes et de guides locaux, vous pourrez découvrir la vie quotidienne à Nain, puis partir en randonnée alentour dans les collines du mont Sophie. Vous y découvrirez une jolie vue sur la petite vallée boisée qui abrite le village. Reprise de la navigation vers le sud, en direction de Rigolet.

Jour 11 - lundi 2 septembre
RIGOLET (LABRADOR)

Escale aujourd’hui au pittoresque village de Rigolet, Kikiaq en Inuktitut, accessible par avion uniquement ou, de façon saisonnière, par un traversier côtier depuis Happy Valley-Goose Bay. La promenade en bois, donnant sur la forêt d’épicéas et sur les eaux de Hamilton Inlet, est la plus longue d’Amérique du Nord (8 km) et l’une des plus longues au monde. Le village, situé à l’entrée du lac Melville, abrite une communauté de 300 habitants qui descendent pour la plupart des Inuits du Labrador, mais aussi des commerçants européens venus s’installer sur les lieux à partir du XVIIIe siècle. Lors de votre escale, admirez les belles pièces de l’artisanat local : paniers tressés, nattes, vêtements en peau de phoque, sculptures… Les amateurs de faune, quant à eux, ne seront pas déçus, avec la possibilité d’observer des petits rorquals et des baleines à bosse, mais aussi des phoques, orques, ours, renards, loutres et oiseaux migrateurs. Poursuite de la navigation plus au sud du Labrador, en direction de Battle Harbour.

Jour 12 - mardi 3 septembre
BATTLE HARBOUR (LABRADOR)

Situé à moins d’une dizaine de kilomètres du cap Saint-Charles, la pointe extrême-orientale du Canada, le petit port isolé de Battle Harbour, Putlavak en inuktitut, cultive les traditions d’une communauté de pêcheurs de Terre-Neuve-et-Labrador. Ancien comptoir de pêche à la morue établi au début des années 1770, Battle Harbour offre aux visiteurs un patrimoine soigneusement entretenu dans un environnement somptueux de criques découpées et de landes émeraude… Les petites maisons de bois colorées, les magasins et entrepôts à poisson sont autant de vestiges évocateurs de la riche histoire locale et ont justifié le classement de l’île comme Lieu historique national du Canada. Votre équipe de naturalistes vous guidera sur les sentiers de l’île, pour une immersion dans le passé des rudes pêcheurs qui s’établirent ici. En soirée, le Lyrial poursuit son voyage vers l’île de Terre-Neuve, en direction de l’Anse-aux-Meadows.

Jour 13 - mercredi 4 septembre
L’ANSE-AUX-MEADOWS (TERRE-NEUVE)

Le Lyrial approche aujourd’hui le fascinant Lieu historique national de l’Anse-aux-Meadows, situé à la pointe de la péninsule Great Northern de Terre-Neuve. Site du patrimoine mondial de l’Unesco, l’Anse-aux-Meadows abrite la plus ancienne colonie européenne connue et le seul site viking authentifié sur le continent américain. Les vestiges archéologiques découverts en 1960 remontent à l’an 1000 environ, soit bien avant Colomb et Cabot. Étonnant, le site fut localisé à l’origine par une lecture attentive des sagas des Vikings, dans cette région nommée Vinland. Dans un décor de falaises, de tourbières et de côtes accidentées, le site révèle les fondations de huit bâtiments scandinaves datant du XIe siècle, mis à jour en 1960. Il comprend un campement viking reconstitué ainsi qu’un centre d’interprétation exposant des artefacts authentiques retrouvés sur place. Une visite qui ne laissera personne indifférent! En fin de journée, le navire reprend sa navigation le long des côtes de l’île de Terre-Neuve, en direction de Twillingate.

Jour 14 - jeudi 5 septembre
TWILLINGATE (TERRE-NEUVE)

Le Lyrial traverse l’immense baie Notre-Dame qui dévoile une belle diversité de paysages composés de collines au relief accidenté, de petites baies aux eaux tantôt calmes tantôt tumultueuses et, parfois, d’icebergs ayant doucement dérivés du Groenland. Des baleines viennent fréquemment dans cette baie, attirées par la richesse exceptionnelle des ressources marines. Escale aujourd’hui à Twillingate, nichée sur South Twillingate Island. On peut découvrir à sa guise cette charmante ville qui compte quelques musées d’intérêt sur l’histoire régionale et la pêche à la morue. Plusieurs remarquables sentiers sillonnent le secteur côtier de Crow Head et offrent de superbes vues sur les reliefs, les anses et les côtes déchiquetées de la péninsule, à l’extrémité de laquelle se situe le phare de Long Point, construit en 1876, l’un des plus photographiés de la côte nord-est de Terre-Neuve. Le Lieu historique national du Site-Béothuk-de-Boyd’s Cove mérite une visite. Il présente d’intéressantes collections d’artéfacts ainsi qu’un diaporama sur l’histoire culturelle du peuple Béothuk des années 1650 à 1720, aujourd’hui disparu. L’unique Fogo Island, accessible en ferry, offre aussi de nombreux sentiers de randonnée, à la découverte de son admirable patrimoine architectural. En fin de journée, le Lyrial poursuit sa navigation en descendant les côtes déchiquetées de Terre-Neuve, en direction de la péninsule de Bonavista.

Jour 15 - vendredi 6 septembre
BONAVISTA (TERRE-NEUVE)

Le Lyrial approche la superbe péninsule de Bonavista, réputée pour ses villages pittoresques qui parsèment ses rivages rocheux et pour l’accueil typiquement chaleureux des villageois. Les photographes auront du pain sur la planche pour capturer tout le charme des petits villages de pêcheurs aux maisons et bateaux colorés, ainsi que les paysages grandioses de fjords, de littoraux et de collines qui défilent sous leurs yeux. Escale à Bonavista où le navigateur John Cabot et son équipage se seraient arrêtés pour la première fois, à l’été 1497, après une traversée de l’Atlantique depuis Bristol, en Angleterre. Cette charmante ville ne manque pas d’intérêt, avec ses jolies résidences vivement colorées, son port très actif, ses musées, ses lieux historiques et ses boutiques d’artisanat local. Le phare de Bonavista, construit en 1843, est l’un des plus vieux de la province. Remis en état, c’est maintenant un lieu historique provincial présentant une intéressante exposition sur l’histoire de ces sentinelles de la mer et sur la vie quotidienne de leurs gardiens. Un sentier de 3,5 km longe le littoral et permet de rejoindre le phare depuis la ville de Bonavista. En fin de journée, le Lyrial met le cap sur Saint John’s, la capitale provinciale.

Jour 16 - samedi 7 septembre
SAINT JOHN’S (TERRE-NEUVE)

Le Lyrial fait escale à Saint John’s, capitale historique de Terre-Neuve, l’une des villes les plus anciennes d’Amérique du Nord. De par les siècles, elle fut une escale importante sinon vitale pour les explorateurs, aventuriers, marchands, soldats, pirates, et tous les autres navigateurs au long cours à la source de la fondation de cette ville. Nichée dans un port naturel sculpté dans un roc vieux de 500 millions d’années et entourée de collines dont les pieds baignent dans l’Atlantique Nord, Saint John’s est désormais une ville moderne et animée, qu’il fait bon découvrir en dilettante. À ne pas manquer : les rangées de maisons colorées appelées « Jelly Bean Row »; la Basilica Cathedral St. John’s the Baptist (1855), la Government House (1831) et ses magnifiques jardins, sans oublier The Rooms qui regroupe sous le même toit la galerie d’art, le musée et les archives de la province. Des excursions sont aussi proposées à la découverte des environs, entre autres : Cape Spear, le point le plus à l’est du Canada, voire même du continent nord-américain, nommé d’abord par les Portugais « Cape of Hope »; Signal Hill, dominé par la tour Cabot où Marconi capta le premier message envoyé sans fil d’outre-Atlantique en 1901; Geo Center pour mieux comprendre l’incroyable géologie de l’île de Terre-Neuve; Quidi Vidi, l’un des villages les plus pittoresques de la province, constitué de quelques dizaines de maisons peintes aux couleurs vives, avec sa célèbre brasserie logée dans un ancien bâtiment de pêcheurs. En fin de journée, le Lyrial poursuit son voyage en direction de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, au large de la péninsule de Burin.

Jour 17 - dimanche 8 septembre
ILE SAINT-PIERRE (SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON) / MONTRÉAL

Débarquement en matinée au port de Saint-Pierre, sur l’île Saint-Pierre, l’une des deux îles principales de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, seule terre française en Amérique du Nord. Pourvue d’un port naturel, l’île, dont le nom fait référence au saint patron des pêcheurs, s’est développée autour de l’industrie de la pêche et garde aujourd’hui encore de nombreuses traces de son passé. Chasse à la baleine, pêche à la morue, mais aussi contrebande d’alcool pendant la prohibition : autant de souvenirs encore bien vivaces dans la capitale Saint-Pierre qui compte la quasi-totalité de la population de l’archipel (6000 hab.). L’île est également réputée pour l’observation d’une faune exceptionnelle, composée notamment de baleines, rorquals, dauphins, phoques, macareux et pétrels. Si le temps le permet, découverte à pied de la ville Saint-Pierre, se laissant surprendre par les musées, les boulangeries, les cavistes… et les maisons colorées avec leurs tambours bien décorés qui brillent de tous leurs feux. Assistance au débarquement et transfert à l’aéroport pour le vol Saint-Pierre/Montréal sélectionné par PONANT (durée 03h00).

Consulter les tarifs
LEVER DE VOILE SUR LE LYRIAL

Quatrième navire de la série des Sisterships, inauguré en 2015, le Lyrial incarne cette nouvelle génération de bateaux de croisière à taille humaine. Ses lignes extérieures et intérieures, tout en sobriété et raffinement, ainsi que sa taille intimiste (132 cabines et suites), en font un yacht rare et innovant sur le marché des navires de croisières.
Toutes les cabines et suites sont dotées de la climatisation individuelle, d’un lit double ou deux lits simples, d’un minibar, d’un écran plat avec chaînes de TV via satellite, d’une station Ipod™, d’un bureau avec papier à lettre, d’un coffre-fort électronique, d’une sélection de produits de bain de marque française, d’une coiffeuse avec sèche-cheveux, de peignoirs de bain, d’une ligne téléphonique directe par satellite, d’un accès WiFi, d’une installation 110/220 volts, du room service 24h/24h et, pour la très grande majorité, d’un balcon.

Avec une capacité maximale de 260 passagers et 140 membres d’équipage, le Lyrial mesure 142 mètres de long par 18 de large et sa vitesse moyenne de croisière est de 14 nœuds. Il dispose d’ascenseurs à tous les ponts. On y trouve deux restaurants faisant honneur à la gastronomie française, un théâtre où se réunir lors de conférences et des spectacles, une bibliothèque, un studio photo et vidéo, ainsi que des lieux d'échanges, de loisirs ou de tranquillité. Doté d’équipements des plus modernes, l’espace bien-être accueille pour des soins haut de gamme et pour des moments de détente (coiffure, pédicure, spa, sauna, massages, etc.). Un solarium et une piscine, chauffée, à l’eau de mer sont aussi à disposition.

PONANT attache énormément d’importance à la préservation de l’environnement et a équipé le Lyrial de technologies qui minimisent l’impact sur l’environnement, notamment sur le milieu marin. Ce qui a valu au navire d’être certifié du label international « Clean Ship ». En effet, son positionnement dynamique lui permet de le maintenir à l’amarrage sans jeter l’ancre, ce qui évite de détériorer les fonds marins. Ses quatre moteurs diesel-électrique sont alimentés avec du MDO (Marine Diesel Oil) qui est un carburant beaucoup moins polluant. Sa peinture antifouling est garantie sans étain afin de ne pas polluer les écosystèmes marins. Le bateau dispose également de sonars très performants pour détecter les hauts fonds et éviter ainsi les récifs et les icebergs. Enfin, le Lyrial trie 100% de ses déchets, dont 60% sont directement recyclés à bord. De même, que toutes les eaux usées sont filtrées, réutilisées ou bien subissent une bio décontamination avant d’être rejeter.

Le Lyrial réserve à ses passagers un service attentionné, une véritable proximité avec l’équipage et l’avantage de pouvoir accéder à des sites reculés et inaccessibles aux gros bateaux.

BON À SAVOIR

Pour apprécier au maximum votre voyage, il est important de choisir votre circuit en fonction de vos intérêts, mais également de votre capacité physique. Chaque voyageur doit évaluer sa capacité physique à pouvoir participer à un circuit en tenant compte de la longueur du voyage, des températures à destination et du niveau d’activités des visites. Nos circuits ne sont pas adaptés pour les personnes avec des problèmes de mobilité.

NIVEAU D’ACTIVITÉS :

NIVEAU 2 - Modéré
Ces circuits incluent des visites qui demandent de marcher sur quelques kilomètres à un rythme normal avec des pauses occasionnelles. Il peut y avoir des rues en pavés, quelques escaliers à monter, et de la marche sur des terrains au sol inégal. Ces circuits exigent un effort physique de base sans avoir à fournir un effort soutenu pendant une longue période.

DÉTAILS :
• La croisière est accessible à toutes personnes en bonne condition physique.
• La plus grande difficulté provient des sorties en zodiac, parfois « pieds mouillés » dans 20 centimètres d’eau glacée, sans possibilité d’aller aux toilettes.
• Des randonnées de niveau 1 « facile » à niveau 3 « sportif » sont aussi proposées.
• Avant chaque sortie, le chef d’expédition précise les difficultés, les objectifs et les groupes à établir en fonction des aptitudes de chacun.

CLIMAT ET TEMPÉRATURE :
À cette période de l’année, le climat est relativement doux et le soleil prodigue sa lumière de 4h à 21h. Les températures moyennes sont comprises entre -5°C et +15°C, mais les vents et les conditions du temps peuvent amplifier la sensation de froid.

VÊTEMENTS :
• Une parka polaire est offerte à bord, de même que des bottes spécialement adaptées aux destinations polaires (en caoutchouc imperméable et semelles antidérapantes, avec une partie renforcée maintenant parfaitement le pied et la cheville).
• Un surpantalon étanche ainsi que des vêtements et sous-vêtements chauds sont absolument nécessaires.
• Dans la journée, à bord du Lyrial, une tenue décontractée est conseillée. Le soir, toutes les élégances sont permises! Sans nécessairement emporter smoking et robe longue, une tenue plus élégante est requise lors des deux soupers de Gala. Une tenue blanche ou blanche et noire est de mise lors du souper des officiers.

IMPORTANT (CROISIÈRE) :
L'itinéraire peut être modifié en fonction des autorisations portuaires et des réglementations gouvernementales en vigueur. Nous sommes les invités privilégiés de ces terres extrêmes où les conditions météo et glace dictent leur loi. Le programme de navigation, les débarquements et l’observation de la faune ne peuvent être garantis et varient au jour le jour, faisant de chaque croisière PONANT un moment unique. Le commandant et le chef d’expédition mettront tout en œuvre pour que votre expérience soit la plus riche possible, dans le respect des consignes de sécurité et de la réglementation AECO.

Tarifs itinéraire principal
Prix en occupation double12070  
Frais d'inscription70
Total
Nombre min/max de voyageurs : 16/22
  • NB1 : Le prix indiqué est en cabine supérieur double par personne. Occupation Simple sur demande.
  • NB2 : Autres types de cabines sur demande.
  • NB3 : Le choix des cabines est offert selon l’ordre d’inscription (premier arrivé, premier servi).
Services inclus
  • Vol Paris / Kangerlussuaq sélectionné par PONANT, en classe économique
  • Vol Saint-Pierre-et-Miquelon / Montréal sélectionné par PONANT, en classe économique
  • Taxes d’aéroport applicables (90 € / personne)
  • Transferts aéroport / navire à Kangerlussuaq + navire / aéroport à Saint-Pierre
  • Taxes portuaires applicables (700 € / personne)
  • Crédit à bord de 100 € par personne
  • Cabine à bord du Lyrial, selon la catégorie choisie
  • Pension complète à bord du Lyrial, du souper du premier jour au déjeuner du dernier jour
  • Cocktails de bienvenue et du commandant
  • Soupers de Gala (2) et souper des Officiers sous le thème de « Soirée blanche »
  • Forfait « Open Bar » incluant le minibar en cabine
  • Service aux chambres 24 h / 24 (menu proposé)
  • Accès Internet illimité
  • Présentations, spectacles et divertissements organisés à bord
  • Excursions, randonnées et sorties en zodiac
  • Frais d’entrée dans les parcs et zones protégées
  • Parka polaire imperméable offerte à bord
  • Location d’une paire de bottes (hors caution) adaptée aux conditions polaires
  • Expertise d’une équipe d’expédition hautement qualifiée bilingue français / anglais
  • Services d’un accompagnateur professionnel de Voyages Lambert à partir de 16 voyageurs
  • Guide du voyageur
Services non-inclus
  • Vol Montréal / Paris en aller simple avec la compagnie aérienne Air France (nous consulter)
  • Taxes d’aéroport et de sécurité applicables
  • Séjour pré-croisière à Paris (hôtels, transferts, repas, visites)
  • Pourboires au personnel de croisière (12 € / personne / nuit recommandés)
  • Pourboires aux guides locaux lors des escales
  • Dépenses de nature personnelle (blanchisserie, soins à bord, boissons autres que celles mentionnées, consultations médicales, médicaments délivrés à bord, etc.)
  • Assurance voyage (assurance médicale obligatoire)
  • Fonds d'indemnisation de l’OPC pour les clients des agences de voyages (3,50 $ par tranche de 1000 $)

Vous pourriez également être intéressés par :

Vietnam et Cambodge

Circuit avec croisière sur le R/V La Marguerite
Circuit de 24 jours
  • 7 jours de croisière sur le majestueux fleuve Mékong
  • Découverte de sept sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO
  • Exploration de la cité royale d'Angkor et ses temples
  • Une nuit en jonque sur la mythique baie d’Ha Long
  • Accueil chaleureux des populations locales

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2024 / Site web par Elefen / Mise à jour 2024-05-27