Corée du Sud

Le pays du matin clair
Du 25 septembre au 13 octobre 2021
  • Découverte de 16 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco
  • Gyeongju, l’ancienne capitale du royaume de Silla, véritable musée à ciel ouvert
  • Les villages traditionnels de hanok, à Jeongju, Hahoe et Yangdong
  • La mystérieuse île volcanique de Jeju et ses fameuses femmes plongeuses
  • Le féérique festival des lanternes Yudeung Namgang, à Jinju
  • Le parc national de Seoraksan, avec les somptueuses couleurs de l’automne

L'émotion sans modération !


Transformée par sa terrible guerre fratricide, la Corée cultive de nos jours une image de modernité extravagante. Le pays du matin calme offre pourtant un patrimoine extraordinaire et des traditions séculaires toujours vivaces.

Dans les capitales d’hier et d’aujourd’hui, vous explorerez d’abord la longue histoire du pays. À Séoul, vous pourrez admirer toute l’élégance des pavillons colorés et des jardins apaisants qu’entourent les murailles imposantes des palais royaux. À Gyeongju, plus vieille cité coréenne, se dressent les tombes monumentales des premiers s  (...) Lire le texte d'introduction complet

Transformée par sa terrible guerre fratricide, la Corée cultive de nos jours une image de modernité extravagante. Le pays du matin calme offre pourtant un patrimoine extraordinaire et des traditions séculaires toujours vivaces.

Dans les capitales d’hier et d’aujourd’hui, vous explorerez d’abord la longue histoire du pays. À Séoul, vous pourrez admirer toute l’élégance des pavillons colorés et des jardins apaisants qu’entourent les murailles imposantes des palais royaux. À Gyeongju, plus vieille cité coréenne, se dressent les tombes monumentales des premiers souverains de Corée et des temples bouddhistes quinze fois centenaires. Du dédale des villages traditionnels au sommet de la forteresse de Hwaseong, c’est plus de deux millénaires d’une histoire discrète mais riche qui vous attendent.

Des falaises de basalte de l’île de Jehu aux forêts multicolores du parc de Seoraksan, vous partirez ensuite à la rencontre de l’âme profonde du pays. En participant au rituel ancestral des danses masquées de Hahoe, en dormant dans une hanok traditionnelle ou en assistant à l’extraordinaire festival des lanternes de Jinju, vous vivrez des émotions culturelles inoubliables dans une Corée aux 1001 facettes.

À l’écart des circuits touristiques traditionnels, c’est à la découverte des merveilles de cette péninsule surprenante que vous invite Voyages Lambert.

 
Réduire le texte d'introduction
Votre accompagnateur pour ce circuit : Abel Rodrigue - [Lire la biographie]
Diplômé en sociologie et en aménagement du territoire de l’Université Laval, Abel Rodrigue a travaillé plus de 30 ans comme chargé de projet et adjoint exécutif au ministère de l’Environnement du Québec. Son travail au gouvernement ne l’a pas empêché de parcourir le monde entier, ce qu’il fait depuis près de 40 ans. Pour avoir visité plus de 140 pays, le plus souvent à titre d’accompagnateur, et globe-trotter dans l’âme, Abel peut être considéré comme un grand voyageur. Sa passion du voyage l’a même amené à enseigner au collège Mérici, à Québec, dans le cadre du cours Destinations du Monde pendant plusieurs années. Nouvellement retraité du gouvernement, il compte maintenant consacrer tout son temps au merveilleux monde du voyage. Toujours en quête de nouveaux espaces à parcourir, Abel est l’accompagnateur idéal pour les pays du bout du monde.
Jour 1 - samedi 25 septembre
MONTRÉAL / TORONTO / SÉOUL

Vol le matin de Montréal-Trudeau pour Toronto avec Air Canada (durée 01h20). Vol de correspondance de Korean Air à destination de Séoul-Incheon (durée 13h30). Boissons et repas servis en vol. Nuit à bord.

Jour 2 - dimanche 26 septembre
SÉOUL

Arrivée à l’aéroport international d’Incheon en fin d’après-midi. Accueil par le guide local et transfert à l’hôtel situé au centre-ville de Séoul. Souper buffet à l’hôtel. Nuit à Séoul.

Jour 3 - lundi 27 septembre
SÉOUL

Journée de découverte de la capitale sud-coréenne où vit près de la moitié de la population du pays qui compte 52 millions d’habitants. Séoul – qui signifie « capitale » en coréen – est une ville gigantesque, cosmopolite, ultra-dynamique, qui impressionne par sa démesure avec ses gratte-ciels extravagants. Visite d’abord du musée national de Corée, parfaite introduction aux 5 000 ans d’histoire du pays. Il expose de nombreux chefs-d’œuvre, dont de fameux bijoux en or du royaume de Silla (675-935), de merveilleux céladons de la dynastie Goryeo (918-1392) et de remarquables peintures de la dynastie Joseon (1392-1910). Visite ensuite du sanctuaire royal Jongmyo (Unesco), construit au 14e siècle. Consacré au culte des ancêtres, il abrite les tablettes funéraires des souverains de la dynastie Joseon et attestait leur légitimité. Dîner coréen au restaurant, suivi de la découverte du marché de Gwangjang, parmi les plus animés de la capitale. Il compte environ 200 kiosques de nourriture disséminés entre les boutiques de fleurs et de tissus. Montée ensuite sur le Namsan, l’une des montagnes gardiennes de la ville, au sommet de laquelle se dresse la N Seoul Tower offrant une vue panoramique exceptionnelle sur la métropole depuis sa plate-forme d’observation. Retour à l’hôtel pour un bref repos. Transfert à la Korea House pour le souper de bienvenue de cuisine coréenne suivi du spectacle de musique et de danses traditionnelles. Nuit à Séoul.

Jour 4 - mardi 28 septembre
SÉOUL

Seconde journée à la découverte de Séoul, visitant d’abord le palais Changdeokgung (Unesco), construit à la fin du 14e siècle pour servir de résidence à de nombreux rois de la dynastie Joseon, et de son huwon, ou « jardin secret » (Unesco), abritant pagodes et pavillons, lieu de repos favori de la cour. Arrêt ensuite au palais Deoksugung pour assister à la cérémonie de relève de la garde, à la porte principale Daehanmun. Ce palais fut construit au 15e siècle pour servir de résidence au fils du roi Sejo. Après le dîner en ville, découverte du village hanok de Bukchon où résidaient autrefois les aristocrates de la dynastie Joseon. Les hanok (maisons traditionnelles), aux toits de tuiles et aux murs ornés de motifs, offrent un contraste saisissant avec la cité moderne en toile de fond. Puis, promenade agréable le long des berges de la paisible Cheonggyecheon, récemment réhabilitée, avec ses ponts piétons, ses fontaines et ses nombreuses œuvres d’art. Près de là, aperçu du nouvel hôtel de ville, une immense et lumineuse vague de verre, imaginé par l’architecte Yoo Kerl. Le lobby abrite le mur végétal intérieur le plus haut du monde. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper libre. Nuit à Séoul.

Jour 5 - mercredi 29 septembre
SÉOUL / SUWON / GONGJU / DAEJEON

Départ ce matin vers l’ancienne ville de Suwon, dominée par la forteresse de Hwaseong (Unesco), l’une des plus belles d’Asie. Ses remparts massifs, qui courent sur 5,7 km, sont percés de quatre portes majestueuses aux quatre directions. Visite guidée de cette forteresse achevée en 1796 par Jeongjo, 22e roi de la dynastie Joseon, afin d’y abriter la tombe de son père. Continuation de la route vers Gongju, l’ancienne capitale du royaume de Baekje, qui connut son apogée sous le règne du roi Muryeong au 6e siècle. Tour de la forteresse de Gongsanseong (Unesco), établie entre le 3e et le 7e siècle av. J.-C. Après le dîner coréen au restaurant, visite de la tombe du roi Muryeong (Unesco), demeurée intacte durant près de 1 500 ans jusqu’à sa découverte par hasard en 1971, et du musée national de Gongju qui expose une partie des quelque 3 000 objets découverts dans cette sépulture. L’ensemble des collections est consacré à la culture de la dynastie Baekje. Installation à l’hôtel, à Daejeon. Souper buffet à l’hôtel et nuit.

Jour 6 - jeudi 30 septembre
DAEJEON / BUYEO / JEONJU

Route pour Buyeo, la dernière capitale du royaume de Baekje de 538 à 660. Visite de la forteresse de Busosanseong (Unesco) qui abritait le palais royal, ainsi que de la falaise de Nakhwaam, où la légende dit que 3 000 femmes se seraient jetées dans le fleuve en dessous pour ne pas tomber aux mains des envahisseurs de Silla, à la chute de Baekje. Visite ensuite du temple Jeongnimsa (Unesco), qui abrite une impressionnante pagode en pierre à cinq étages, une des plus vieilles du pays, ainsi qu’un étonnant bouddha avec un chapeau rond. Après le dîner en ville, départ pour Jeonju, ville d’origine du clan royal Yi qui fonda le royaume de Jeoson. Promenade dans son centre historique avec ses quelques 800 hanok, ses monuments anciens et ses jardins fleuris. Aperçu de la cathédrale catholique Jeondong, toute en briques rouges, l’une des premières construites en Corée (1914). Visite ensuite du musée du Hanji, papier coréen traditionnel de mûrier utilisé pour la calligraphie et la fabrication d’ombrelles et d’éventails, un procédé hérité des Chinois et pratiqué depuis plus de mille ans. Installation dans un hôtel hanok, pour une expérience unique et mémorable. On y dort sur de fins matelas posés à même le plancher, chauffé grâce à un ingénieux système appelé ondol. Souper coréen et nuit à Jeonju.

Jour 7 - vendredi 1 octobre
JEONJU / GOCHANG / GWANGJU

Route en direction de Gochang pour la visite du surprenant parc des Dolmens (Unesco). On y dénombre 447 dolmens qui dateraient du 1er millénaire av. J.-C. Continuation de la route vers la ville de Gwangju, la plus grande ville de la province de Jeolla-do, où le mouvement de revendication pour la démocratie est né dans les années 1980. Après le dîner occidental en ville, visite du cimetière national du 18 mai. Un petit musée et un hall du souvenir, présentant des photos et des films, sont consacrés à la mémoire de ceux qui sont tombés lors du soulèvement prodémocratique du 18 mai 1980. Découverte ensuite du village culturel de Yangnimdong, consacré à la vie traditionnelle du début du Gwangju moderne. Installation à l’hôtel. Souper buffet et nuit à Gwangju.

Jour 8 - samedi 2 octobre
GWANGJU / JEJU ISLAND (EST DE L’ÎLE)

En matinée, transfert à l’aéroport de Gwangju pour le vol d’Asiana Airlines à destination de Jeju Island, surnommée « l’Île des dieux », qui impressionne par ses paysages multiples créés par la furie des volcans. Arrivée sur l’île Jeju et dîner dans un restaurant local. En après-midi, découverte de l’emblématique pic Seongsan Ilchulbong (Unesco), créé il y a environ cent mille ans à la suite d’une éruption volcanique sous-marine. Ce cône de tuf, à l’apparence d’une couronne, mesure 600 m de diamètre et culmine à 182 m de hauteur. Du sommet (20 min. de montée), la vue est magnifique. Près de là, à Hadori, visite des Haenyeos, littéralement « femmes de la mer », des plongeuses dont l’activité a été inscrite par l’Unesco au patrimoine immatériel de l’humanité. Ces dames, certaines octogénaires, gagnent leur vie en plongeant régulièrement, parfois jusqu’à 20 m, en apnée jusqu’à 2 minutes, pour ramasser coquillages et crustacés. Continuation vers le village traditionnel de Seongeup qui, pour l’essentiel, est un authentique lieu de vie et de travail. Ses sympathiques habitants vivent encore dans leurs maisons aux toits de chaume et aux cours entourées de hauts murs de lave. Non loin, découverte du cratère Sangumburi qui fait environ 2 km de circonférence. Il constitue une immense réserve de biodiversité, abritant plus de 400 espèces différentes de plantes subtropicales. Pour terminer la journée en beauté, visite du fascinant Jeju Stone Park, avec ses fameux dol harubangs, les « grands-pères de pierre », étranges statues de lave aux yeux exorbités, symboles de fertilité et talismans contre les mauvais esprits. Retour à Jeju City. Installation à l’hôtel, en bord de mer. Souper barbecue au restaurant. Nuit à l’hôtel.

Jour 9 - dimanche 3 octobre
JEJU ISLAND (SUD-OUEST DE L’ÎLE)

Journée consacrée à la découverte du sud-ouest de l’île qui compte plusieurs sites naturels superbes, dont la cascade de Jeongban qui se jette directement dans la mer depuis une falaise noire de 23 m de haut, les hautes falaises de Yongmeori que l’érosion a criblé de crevasses et d’arches naturelles, ainsi que la falaise de Jusangjeolli composée de piliers de basalte hexagonaux. En route, aperçu du joli pont Saeyeongyo dont l’architecture fut inspirée par Tewu, nom de la pirogue traditionnelle de Jeju. Après le dîner dans un restaurant de spécialités locales, découverte du spectaculaire mont Sanbangsan (395 m), ayant la forme d’une grosse cloche. Selon la légende, un dieu dans un moment de colère aurait pris le sommet du mont Hallasan et l’aurait lancé vers l’ouest, où il forma le Sanbangsan. Il est en fait le résultat d'une activité volcanique intense ayant eu lieu il y a 800 000 ans. Au sommet, une grotte de 5 m de haut, appelée Sanbanggulsa, accueille un bouddha de pierre solitaire. De là-haut, belle vue sur la Tête du Dragon (Yongmeori) et sur l’île de Marado, le point le plus méridional de Corée. Sur le retour vers Jeju City, visite du Spirited Garden, un petit parc de bonsaïs dont certains sont vieux de 500 ans. Souper et nuit à Jeju.

Jour 10 - lundi 4 octobre
JEJU ISLAND / YEOSU / SUNCHEON / JINJU

Transfert à l’aéroport de Jeju Island et vol d’Asiana Airlines en direction de Yeosu. Départ vers la ville de Suncheon. Après le dîner coréen en ville, visite du village fortifié de Naganeupseong, entouré par les 1 400 m de remparts d’une ancienne forteresse de l’époque Joseon. Il servait principalement à défendre la région contre les envahisseurs japonais de Wokou. Reprise de la route en direction de la ville de Jinju qui accueille, au début d’octobre de chaque année, le fameux festival des lanternes Yudeung Namgang, l’un des évènements les plus populaires de Corée avec près de 3 millions de participants. Installation à l’hôtel et reste de la journée dédié à ce festival féérique, qui rend hommage aux âmes courageuses perdues pendant les invasions japonaises de 1592-1598. Des lanternes contenant les souhaits des participants sont allumées cérémonieusement et envoyées flotter le long de la rivière Namgang traversant le cœur de la ville. Des lanternes plus grandes et plus complexes décorées de scènes et de personnages détaillés, créées par des artistes coréens aussi bien qu’internationaux, sont exposées durant le festival, tandis que des représentations en plein air et des feux d’artifices impressionnants complètent ce très beau spectacle. Souper et nuit à Jinju.

Jour 11 - mardi 5 octobre
JINJU / TONGYEONG / HALLYEOSUDO / BUSAN

Départ vers Tongyeong. Après une brève visite du port, montée en téléphérique jusqu’au sommet du mont Mireuksan afin d’admirer la vue sur le parc national maritime de Hallyeo qui, avec ses 400 îles et îlots, englobe les plus beaux paysages de la côte sud de la Corée. Reprise de la route jusqu’à Busan, ville portuaire de grande importance et seconde ville du pays avec ses 4 millions d’habitants. Après le dîner buffet au restaurant, visite du charmant quartier culturel de Gamcheon, le « Santorin coréen », reconnu pour ses rues escarpées et ses maisons aux couleurs vives. Des artistes locaux ont parsemé les ruelles sinueuses de sculptures originales et de fresques bariolées. Découverte ensuite du marché aux poissons Jagalchi, le plus grand de Corée. Il offre un spectacle fantastique lorsque les détaillants marchandent le poisson frais. Puis, poursuite à pied pour la visite des rues commerçantes de la ville : la Gangbok-ro avec ses boutiques de mode et ses cafés terrasses, et le marché Gukje avec ses dédales de rues où l’on vend de tout en quantité illimitée. Montée à la tour de Busan (120 m) pour profiter d’une vue inégalable sur la ville et les alentours. Installation à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper libre et nuit à Busan.

Jour 12 - mercredi 6 octobre
BUSAN / TONGDOSA / GYEONGJU

Visite du cimetière des Nations unies, créé en 1951 pour abriter les 2 300 tombes des casques bleus morts pendant la guerre de Corée (1950-1953). Le Canada fait partie des 22 pays qui y sont représentés. Arrêt-photo à Dongbaek Island, une pointe rocheuse qui ferme l’extrémité ouest de la magnifique plage de Haeundae, procurant de belles vues sur la baie voisine de Gwangan, son pont impressionnant (7,4 km) et sa célèbre marina. Après le dîner au restaurant, départ pour Gyeongju, s’arrêtant en chemin, près de Yangsan, pour visiter le temple Tongdosa (Unesco) qui, avec près de 50 édifices abritant 200 moines, est le plus grand du pays. C’est aussi l’un des plus sacrés, car il fut fondé en 646 par le moine Jajang qui ramena de Chine, où il était allé étudier, des reliques du Bouddha historique. Ce temple zen possède plus de 600 peintures bouddhiques et thangka précieux exposés dans le musée adjacent. Installation à l’hôtel, à Gyeongju. Après le souper, arrêt à l’observatoire astronomique Cheomseongdae, édifié en 642 et reconnu comme le plus ancien encore existant en Asie, puis balade bucolique autour de l’étang d’Anapji, ancien jardin de détente et de plaisirs de la cour. Belle vue sur les pavillons illuminés. Retour à l’hôtel et nuit.

Jour 13 - jeudi 7 octobre
GYEONGJU ET LES ENVIRONS

Journée consacrée à la découverte de Gyeongju, véritable musée à ciel ouvert, reconnue par l’Unesco comme un exemple exceptionnel de l’art bouddhiste coréen. La ville reçut le titre de zone historique de valeur universelle et, à cet égard, elle est l’un des sites archéologiques les plus importants d’Asie. Fondée en 57 av. J.-C., elle fut la capitale du royaume de Silla jusqu’en 935. Visite d’abord de la grotte-sanctuaire de Seokguram (Unesco), achevée en 774, qui abrite un magnifique bouddha de 3,5 m de hauteur, entouré de 42 divinités taillées dans la pierre. Non loin, visite du célèbre temple Bulguksa (Unesco), fondé en 525, témoin de la ferveur religieuse des bouddhistes et du savoir-faire des architectes coréens. Du temps est prévu pour échanger avec les moines tout en prenant le thé. Puis, visite du très beau musée national de Gyeongju qui renferme une précieuse collection d’objets bouddhiques, de sculptures et de bijoux en or extraits des différents sites de l’ancienne capitale royale. Après le dîner italien au restaurant, découverte du parc des Tumuli de Daereungwon où se dressent 23 grandes nécropoles des souverains du royaume de Silla, dont plusieurs restent inexplorées. Visite de l’intérieur de Cheonmachong, la tombe du Cheval céleste, excavée en 1974, permettant de voir comment ces énormes tombeaux étaient organisés. Poursuite de notre visite vers le sud de Gyeongju à la découverte du parc de Namsam qui doit sa notoriété à ses 57 bouddhas taillés depuis le 7e siècle dans les rochers, mais aussi à ses ermitages, temples, pagodes, tombes et pavillons disséminés au sein de superbes paysages. Retour à l’hôtel. Souper traditionnel coréen au restaurant Yoseokgung. Nuit à Gyeongju.

Jour 14 - vendredi 8 octobre
GYEONGJU / YANGDONG / HAEINSA / ANDONG

Départ pour le village historique de Yangdong (Unesco). Ce village unique est encore habité par la population ancestrale et on y retrouve environ 150 maisons datant du 15e et 16e siècles. Loin d’être un musée, le village permet d’entrevoir la vie quotidienne de toutes les classes sociales coréennes, entre manoirs opulents et modestes maisons traditionnelles. Dîner coréen en ville, puis route vers le parc national de Gayasan où se situe le fameux temple Haeinsa (Unesco), l’un des trois temples les plus réputés en Corée. Fondé en 802 pendant la période Silla, on y conserve un grand nombre de trésors artistiques et religieux répartis dans plus de 90 bâtiments, dont le fameux Tripitaka Koreana, une collection exceptionnelle de quelque 80 000 planches xylographiques (tablettes en bois), dont l’écriture débuta en 1236 dans le but d’invoquer la protection de Bouddha face aux invasions mongoles. C’est l’ensemble de manuscrits bouddhistes le plus complet d’Extrême-Orient, le premier exemple d’imprimerie mobile au monde et le seul exemplaire encore existant. Outre l’importance culturelle indéniable du temple, l’ensemble offre une vue fantastique sur les montagnes du parc national de Gayasan, qui se compose de plusieurs pics de plus de 1 000 m d’altitude. Poursuite de la route en direction d’Andong, la région la plus traditionnelle de Corée grâce à son isolement géographique. Installation à l’hôtel pour un séjour de deux nuits. Souper et nuit à l’hôtel.

Jour 15 - samedi 9 octobre
ANDONG / HAHOE / ANDONG

En matinée, visite du village historique de Hahoe (Unesco), considéré comme l’un des plus ravissants de toute la Corée, avec les méandres d’un affluent du Nakdong qui serpentent autour du village et avec la falaise de Buyongdae qui offre un superbe panorama sur ce hameau d’une beauté simple et dépouillée. Avec ses ruelles au charme médiéval, ses magnifiques demeures de yangbans (nobles) autant que ses huttes paysannes aux toits de chaume, Hahoe est un des meilleurs exemples de l’architecture de la fin de la période Goryeo (14e s.). Visite aussi de son étonnant musée des Masques qui renferme une remarquable collection de masques traditionnels coréens. Ils étaient portés lors des danses rituelles chamanistes, qui permettaient de parodier le quotidien et ses injustices. Un spectacle de danse masquée se tient à Hahoe tous les samedis, auquel nous aurons la chance d’assister (billets réservés). Dîner à Chilgaejae House, jolie maison traditionnelle appartenant à une famille réputée du clan Jang. Elle a préparé les repas de la famille royale d’Angleterre lors de sa visite dans la région. Visite ensuite de l’académie confucéenne Byeonsan Seowon (Unesco), fondée en 1572 par un ministre du roi Sonjo. Cette école privée fut élevée au titre de seowon indiquant ainsi qu’elle était habilitée à faire passer les examens du plus haut niveau, l’équivalent des écoles royales. Les heureux lauréats voyaient alors s’ouvrir les portes des plus hautes fonctions. De retour à Andong, arrêt-photo au pont Woryeonggyo, depuis la promenade en bois sur la rive orientale du Nakdong, et découverte de son insolite marché couvert pour apprécier ses offres gastronomiques (ragoût de viande de chien, larves de vers à soie bouillies, gamelles de pâtes de riz baignées d’une sauce rouge épicée…). Souper buffet. Nuit à Andong.

Jour 16 - dimanche 10 octobre
ANDONG / BUSEOKSA / DANYANG / SOKCHO

Départ vers Yeongju pour la visite du temple Buseoksa ou « temple du rocher flottant » (Unesco), magnifiquement situé à flanc de montagne. C’est l’un des plus anciens sanctuaires de la Corée. Fondé en 676 par le moine Uisang qui ramena de Chine l’enseignement de la secte dite « de la guirlande de fleurs », encore active aujourd’hui, Buseoksa conserve un bâtiment de l’ère Goryeo (14e s.) abritant un bouddha d’argile considéré comme un trésor national et l’un des plus vénérés par les pèlerins du pays. Continuation de la route vers Danyang pour dîner et visiter la brasserie artisanale Daegang, établie en 1918. Elle est spécialisée dans la fabrication du makgeolli, un type d’alcool de riz frais, laiteux et pétillant, issu d’une fermentation des amidons de céréales (généralement du riz, mais aussi de l’orge ou du blé, ou d’autre type de féculent, comme la patate douce) après cuisson. Bien que qualifié de « vin de riz », le makgeolli est plus proche de la bière, tant par le mode de préparation que par les ingrédients utilisés. Visite guidée de la brasserie, avec dégustation, et du petit musée adjacent. Départ pour la ville de Sokcho, porte du parc national du Seoraksan. Installation à l’hôtel. Souper occidental. Nuit à Sokcho.

Jour 17 - lundi 11 octobre
SOKCHO / PARC NATIONAL DE SEORAKSAN / NAKSAN / SOKCHO

Visite en matinée du parc national de Seoraksan. Désigné par l’Unesco comme Réserve de biosphère, on y trouve d’étranges pics granitiques, d’épaisses forêts et des vallées luxuriantes, qui ont de tout temps attiré peintres d’estampes, poètes et aujourd’hui… touristes ! Avec les somptueuses couleurs de l’automne (danpung), le mont Seorak est le plus fameux de toute la péninsule coréenne. En matinée, montée en téléphérique jusqu’aux vestiges de la forteresse Gwongeumseong, construite en 1253, qui servait de refuge lors des invasions mongoles. Située sur la montagne Dolsan, elle offre l’une des plus belles vues du mont Seoraksan qui culmine à 1 708 m. Continuation vers le temple Sinheungsa, le plus ancien temple zen du monde, construit au milieu du 7e siècle par le moine Jijang. Il abrite notamment une cloche vieille de 1 400 ans. Sa tour en pierre de trois étages, appelée Hyangseongsaji, est remarquable. Du temple, temps libre pour parcourir le sentier bucolique menant au rocher Heundeul Bawi, « le rocher qui se balance » (1h30 à 2h00 A/R). Dîner dans le parc et retour vers Sokcho. Visite du temple bouddhiste de Naksansa, fondé par le célèbre moine Uisang de Silla en 671. Il abrite de nombreux trésors culturels, dont sa grande statue de la déesse de la miséricorde de l’eau, haute de 16 m, appelée Haesugwaneum. Reconstruit à maintes reprises, sa forme actuelle date de 1953. Pour terminer l’après-midi, visite du petit port pittoresque de Daepohang, très connu pour son alignement de kiosques de fruits de mer. Souper buffet et nuit à l’hôtel, à Sokcho.

Jour 18 - mardi 12 octobre
SOKCHO / GYEONGGI-DO / DMZ / INCHEON

Départ pour le Gyeonggi-do, en banlieue nord de Séoul. Après le dîner coréen au restaurant, visite de la DMZ, la zone démilitarisée, établie après l’armistice de 1953 pour mettre fin à la guerre de Corée. Elle consiste en une bande déserte de 4 km – 2 km de chaque côté de la ligne de démarcation – suivant globalement le 38e parallèle sur 248 km le long de la frontière entre les deux Corées. Visite d’abord du parc d’Imjingak, une zone touristique qui regroupe une gare, un office de tourisme, une salle d’exposition et de projection, des boutiques de souvenirs, des restaurants et quelques monuments. De là, aperçu du pont de la Liberté, construit en 1953 pour faciliter l’échange de près de 13 000 prisonniers de guerre. Arrêt à la gare ferroviaire de Dorasan, un symbole de l’espoir d’une éventuelle réunification de la Corée, puis visite de l’Observatoire de Dora, qui offre la meilleure vue possible dans le Nord secret. Visite également du Tunnel d’infiltration No 3, découvert en octobre 1978, creusé par les Nord-Coréens pour permettre à leur armée de lancer une attaque surprise. Il mesure 1 635 m de long, 2 m de large, 2 m de haut et aurait pu permettre le passage de 10 000 soldats en une heure. Poursuite de la route vers Incheon où se situe l’aéroport international. Installation à l’hôtel et reste de la journée libre pour se reposer et se préparer au départ. Souper buffet à l’hôtel. Nuit à Incheon.

Jour 19 - mercredi 13 octobre
INCHEON / TORONTO / MONTRÉAL

Transfert à l’aéroport d’Incheon. Vol de Korean Air à destination de Toronto (durée 13h05). Boissons et repas servis à bord. Transit et vol de correspondance d’Air Canada pour Montréal-Trudeau (durée 01h15), avec une arrivée le même jour.

BON À SAVOIR

La température au début d’octobre oscille entre 12 et 25° C et c’est l’une des meilleures périodes climatiques pour visiter la Corée. Le temps sec permet de profiter d’un beau ciel bleu et les arbres se parent alors de couleurs fauves.

Il faut prévoir des vêtements d’été de préférence. Un coupe-vent et un imperméable léger sont tout de même nécessaires. Prévoir aussi des chaussures confortables et faciles à enlever, avec plusieurs paires de chaussettes, car on se déchausse souvent en Corée, dans les temples, les maisons et les restaurants.

Aucun visa n’est requis, ni vaccin. La situation sanitaire est très bonne partout. L’eau est potable mais il reste préférable de boire l’eau en bouteille (fournie durant le circuit et dans la plupart des hôtels).

Les cartes de crédit sont acceptées sans problème mais les guichets automatiques sont en nombre limité. Prévoir aussi des dollars américains, plus faciles à changer que les dollars canadiens ou les euros. Des wons coréens peuvent être achetés à l’avance, et également convertis au retour. Le coût de la vie en Corée est légèrement supérieur à celui du Canada.

Merci de noter que les chambres peuvent être de petites tailles, à certains endroits.

Ce voyage est accessible à toute personne ayant une bonne aptitude à la marche. Il faut prévoir de 15 à 30 minutes de marche avant d’accéder à la plupart des temples, qui sont souvent situés sur des collines avec accès par de larges escaliers à marches inégales. Toutefois, plusieurs d’entre eux proposent des rampes d’accès plus douces sur le côté.

Le programme du voyage pourrait être légèrement modifié en fonction d’évènements circonstanciels ou pour des raisons logistiques ou climatiques.

Prix en occupation doubleà venir 
Réduction, « payez par chèque »à venir
Pourboire aux guides et aux chauffeursà venir
Supplément en chambre simpleà venir
Obtenez les tarifs en primeur par courriel lorsqu’ils seront finalisés.

Nombre min/max de voyageurs : 15/21
  • NB1 : Voyages Lambert se charge de la répartition des pourboires aux guides et aux chauffeurs.
Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec nous soit par téléphone, par courriel, par la poste ou à venir à nos bureaux. Vos coordonnées complètes ainsi que le nom de la personne avec qui vous partagerez votre chambre (possibilité de partage pour les personnes seules) sont requises pour votre inscription. Un dépôt de 1000 $ est requis + le montant de l'assurance voyage(facultatif). Informez-vous du prix des assurances à l'agence. Le solde doit être payé au plus tard le 28 juin 2021.
Services inclus
  • Les vols Montréal / Seoul / Montréal, via Toronto, avec Air Canada et Korean Air, en classe économique (vols de Québec possibles sur demande).
  • Les vols intérieurs Gwangju / Jeju Island et Jeju Island / Yeosu, en classe économique.
  • Les taxes d’aéroport et de sécurité.
  • Les transports et transferts en autocar privé et climatisé.
  • L’hébergement en occupation double en hôtels de 4 ou de 5 étoiles (normes locales) et une nuit dans un hanok, maison traditionnelle.
  • La manutention d’une valise par personne aux hôtels, lorsque disponible.
  • Les repas en pension complète (sauf 2 soupers) dont plusieurs repas typiquement coréens et quelques repas de cuisine occidentale, incluant thé, café ou boisson gazeuse.
  • L’eau minérale en bouteilles pendant le circuit (2 bouteilles de 50 cl par jour et par personne).
  • Les visites, excursions et activités indiquées à l’itinéraire, incluant les frais d’entrée.
  • Le spectacle de musique et de danses coréennes à la Korea House (jour 3).
  • Les services d’un guide national parlant français et de guides locaux lorsque nécessaire.
  • Un audio-transmetteur.
  • Les pourboires au guide national, aux guides locaux, aux chauffeurs et aux bagagistes.
  • L’expertise et l’assistance d’un accompagnateur professionnel de Voyages Lambert.
  • Un cahier culturel et un cadeau pratique pour le voyage.
  • Le fonds d’indemnisation de l’O.P.C. des clients des agences de voyage.
Services non-inclus
  • L’assurance voyage.
  • 2 soupers libres.
  • Les dépenses d’ordre personnel.

© Voyages Lambert - Tous droits réservés 2020 / Site web par Elefen / Mise à jour 2020-11-24